Calendrier
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 48 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Vous êtes ici :   Accueil » Les Heures (2002-2006)
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.revues-litteraires.com/data/fr-articles.xml

- Les Heures (2002-2006)
« Revue semestrielle de poésie »
Paris (49, boulevard Saint-Michel, 75005). Association Les Heures (190x130) / Semestriel
Dir. : Chantal Herrault
Comité de réd. : Bruno Dell’Oste, Chantal Herrault, Pascale Lagarde.
8 numéros en 8 livraisons du n° 1 (automne 2002) au n° 8 (printemps-été 2006)

Part. : Joëlle Abed, Marie Avril, Charles Baudelaire, Elisabeth Bing, Anne-Lise Blanchard, Gérard Bocholier, Claudine Bohi, Albert Camus, Laurent Chaîne, Judith Chavanne, François Cheng, Georges-Emmanuel Clancier, Emmanuel Damon, Bertrand Degott, Bruno Dell’Oste, Chantal Deltenre-De Brucycker, Marceline Desbordes-Valmore, Pierre Dhainaut, Frédéric Dieu, Joachim Du Bellay, Bernard Grasset, Isabelle Guigou, Chantal Herrault, Henri Heurtebise, Victor Hugo, Solange Jarry, Georges-Noël Jeandrieu, Didier Jourdren, Charles Juliet, Sébastien Labrusse, Pascale Lagarde, Jean-François Le Gal, Anna Leur, Pierre Lévis, Georgia Makhlouf, Jean Mambrino, Stéphanie Mercier, Conrad Ferdinand Meyer, Gérard de Nerval, Joseph Ohmann-Krause, Anne Perrier, Jean Pichet, Patrick Piguet, Liviane Pinet, Henri Raynal, Jules Renard, Geneviève Roch, Bernard Schürch, Josette Ségura, Jean-Marc Sourdillon, François Teyssandier, Jean-Pierre Thuillat, Maïté Vienne-Villacampa, Marianne Walter, …
Trad. : Philippe Jaccottet (Conrad Ferdinand Meyer), …
Ill. : / .

Bibl. : [ISSN : 1637-4525. Tirage entre 300 et 400 ex.
« Habités du plus simple, du plus humble, ils travaillent sur le métier du langage à tisser la vie de chaque jour, essayant ainsi, heure après heure, d’élever leur voix vers l’essentiel. Chacune dans sa sincérité interpelle toutes les autres, y répond aussi parfois au fil des chemins et des heures, toutes composent aussi parfois au fil des chemins et des heures, toutes composent ensemble une arche de paroles où les lecteurs peuvent séjourner.
Voix du soir, celles qui nous ont nourris : celle de nos aînés ; voix du midi : celles qui, devenues familières, se font connaître ; et voix du matin : celles qui montent lentement. Des voix qui nous attirent en nous-mêmes, nous donnant à entendre nos propres silences et, fortifiés par cette écoute, nous renvoient au monde, aux autres, à nos pas d’hommes vivant et marchant.
La revue Les heures se veut passeur des textes littéraires qui nous font tenir debout, et qui, loin des courants et des modes, célèbrent et interrogent à la fois notre expérience humaine, à travers des textes brefs en poésie et en prose. Nous souhaitons ouvrir Les heures à tous ceux qui, auteurs et lecteurs, ont en commun une attention au monde. Une attention vivante et vivifiante : une attention sans cesse renouvelée. »
(Présentation de la revue).
La revue se décompose en trois temps : « Textes de… » (reprise en extrait de textes d’auteurs classiques), « Des inédits de… », « Des impressions » (critiques).
- Pierre Maubé, « Carte Blanche : présentation de la revue Les Heures », Poezibao, 13 mai 2006
[BnF : 2002- 122714]

- Les Heures, n° 1, automne 2002 [62 p.] / « Épiphanies »

- Les Heures, n° 2, 200 [62  p.] / « Gestes »
Pierre Dhainaut, …

- Les Heures, n° 3, automne 2003 [62  p.] / « Célébrer »
Jacques-Emmanuel Clancier, Jean-François Le Gal, Georgia Makhlouf, Henri Raynal, ...

- Les Heures, n° 4, 200 [62  p.] / « Enfances »
Pierre Dhainaut, …

Heures05.jpg
- Les Heures, n° 5, automne 2004 [62  p.] / « Chemins »
Didier Jourdren, Bonheur du chemin… (p. 6),
Gérard de Nerval, Le relais [extraits de Poésies] (p. 9),
Bernard Schürch, "Crêtes du col…" / "Va-nu-pieds…" [extraits de Labourer le néant] (p. 10-11),
Josette Ségura, Pas à pas… [À Éric] / Cette présence (p. 13-15),
Frédéric Dieu, Extrait de Prière pour le sol (p. 16),
Bertrand Degott, Chemins de crête ["J’ai sur ma table un bouquet de pervenches…" / "Dis-moi ce que tu vois de ta fenêtre…" / "On se construit un abri provisoire…" / "Le cerisier, dis-tu, quand tu l’observes…" / "On a toujours un peu l’œil sur la montre…" / "Mais le désir est tellement plus haut…"] (p. 17-22),
Bruno Dell’Oste, Certains jours (p. 23-24),
Geneviève Roch, "On est là. Avec son lot de misère et d’effroi…" (p. 25),
Emmanuel Damon, "À la proue noueuse du jour…" / Arnayon / Fugue (p. 27-30),
Georges-Noël Jeandrieu, Monsieur qui, déjà ? (p. 31-33),
Joseph Ohmann-Krause, Cinq matins (p. 34-38),
Solange Jarry, La route (p. 39-41),
Claudine Bohi, "Il faut maintenant ouvrir le jour…" / "Tu tournes encore dans les jardins…" / "Jardins des hommes…" (p. 42-44),
Jean Pichet, Le monde à venir / Alentour / La fuite impossible / "- Ooh, mes poulains ! Ooh !…" / Le voleur de fumées (p. 45-49),
Isabelle Guigou, "Tu as du mal estimé ta course…" / "D’abord leur voix…" (p. 50-51),
[Des impressions]
Chantal Herrault, Dans le secret, par Henri Raynal, (Fata Morgana) (p. 53-54),
Chantal Herrault, Le don de solitude, par Judith Chavanne (L’Arrière-Pays) (p. 55),
Gérard Paris, Labourer le néant, par Bernard Schürch (Éclats d’Encre) (p. 56-57),
***, Biographie des auteurs (p. 58-60).

- Les Heures, n° 6, 200 [62  p.] / « Écouter »
Pierre Dhainaut, …

- Les Heures, n° 7, automne 2005 [ p.] / « Traces »
Conrad Ferdinand Meyer, …
Trad. : Philippe Jaccottet (C.-F. Meyer).

- Les Heures, n° 8, printemps-été 2006 [ p.] 

- Les Heures (2002-2006)
« Revue semestrielle de poésie »
Paris (49, boulevard Saint-Michel, 75005). Association Les Heures (190x130) / Semestriel
Dir. : Chantal Herrault
Comité de réd. : Bruno Dell’Oste, Chantal Herrault, Pascale Lagarde.
8 numéros en 8 livraisons du n° 1 (automne 2002) au n° 8 (printemps-été 2006)

Part. : Joëlle Abed, Marie Avril, Charles Baudelaire, Elisabeth Bing, Anne-Lise Blanchard, Gérard Bocholier, Claudine Bohi, Albert Camus, Laurent Chaîne, Judith Chavanne, François Cheng, Georges-Emmanuel Clancier, Emmanuel Damon, Bertrand Degott, Bruno Dell’Oste, Chantal Deltenre-De Brucycker, Marceline Desbordes-Valmore, Pierre Dhainaut, Frédéric Dieu, Joachim Du Bellay, Bernard Grasset, Isabelle Guigou, Chantal Herrault, Henri Heurtebise, Victor Hugo, Solange Jarry, Georges-Noël Jeandrieu, Didier Jourdren, Charles Juliet, Sébastien Labrusse, Pascale Lagarde, Jean-François Le Gal, Anna Leur, Pierre Lévis, Georgia Makhlouf, Jean Mambrino, Stéphanie Mercier, Conrad Ferdinand Meyer, Gérard de Nerval, Joseph Ohmann-Krause, Anne Perrier, Jean Pichet, Patrick Piguet, Liviane Pinet, Henri Raynal, Jules Renard, Geneviève Roch, Bernard Schürch, Josette Ségura, Jean-Marc Sourdillon, François Teyssandier, Jean-Pierre Thuillat, Maïté Vienne-Villacampa, Marianne Walter, …
Trad. : Philippe Jaccottet (Conrad Ferdinand Meyer), …
Ill. : / .

Bibl. : [ISSN : 1637-4525. Tirage entre 300 et 400 ex.
« Habités du plus simple, du plus humble, ils travaillent sur le métier du langage à tisser la vie de chaque jour, essayant ainsi, heure après heure, d’élever leur voix vers l’essentiel. Chacune dans sa sincérité interpelle toutes les autres, y répond aussi parfois au fil des chemins et des heures, toutes composent aussi parfois au fil des chemins et des heures, toutes composent ensemble une arche de paroles où les lecteurs peuvent séjourner.
Voix du soir, celles qui nous ont nourris : celle de nos aînés ; voix du midi : celles qui, devenues familières, se font connaître ; et voix du matin : celles qui montent lentement. Des voix qui nous attirent en nous-mêmes, nous donnant à entendre nos propres silences et, fortifiés par cette écoute, nous renvoient au monde, aux autres, à nos pas d’hommes vivant et marchant.
La revue Les heures se veut passeur des textes littéraires qui nous font tenir debout, et qui, loin des courants et des modes, célèbrent et interrogent à la fois notre expérience humaine, à travers des textes brefs en poésie et en prose. Nous souhaitons ouvrir Les heures à tous ceux qui, auteurs et lecteurs, ont en commun une attention au monde. Une attention vivante et vivifiante : une attention sans cesse renouvelée. »
(Présentation de la revue).
La revue se décompose en trois temps : « Textes de… » (reprise en extrait de textes d’auteurs classiques), « Des inédits de… », « Des impressions » (critiques).
- Pierre Maubé, « Carte Blanche : présentation de la revue Les Heures », Poezibao, 13 mai 2006
[BnF : 2002- 122714]

- Les Heures, n° 1, automne 2002 [62 p.] / « Épiphanies »

- Les Heures, n° 2, 200 [62  p.] / « Gestes »
Pierre Dhainaut, …

- Les Heures, n° 3, automne 2003 [62  p.] / « Célébrer »
Jacques-Emmanuel Clancier, Jean-François Le Gal, Georgia Makhlouf, Henri Raynal, ...

- Les Heures, n° 4, 200 [62  p.] / « Enfances »
Pierre Dhainaut, …

Heures05.jpg
- Les Heures, n° 5, automne 2004 [62  p.] / « Chemins »
Didier Jourdren, Bonheur du chemin… (p. 6),
Gérard de Nerval, Le relais [extraits de Poésies] (p. 9),
Bernard Schürch, "Crêtes du col…" / "Va-nu-pieds…" [extraits de Labourer le néant] (p. 10-11),
Josette Ségura, Pas à pas… [À Éric] / Cette présence (p. 13-15),
Frédéric Dieu, Extrait de Prière pour le sol (p. 16),
Bertrand Degott, Chemins de crête ["J’ai sur ma table un bouquet de pervenches…" / "Dis-moi ce que tu vois de ta fenêtre…" / "On se construit un abri provisoire…" / "Le cerisier, dis-tu, quand tu l’observes…" / "On a toujours un peu l’œil sur la montre…" / "Mais le désir est tellement plus haut…"] (p. 17-22),
Bruno Dell’Oste, Certains jours (p. 23-24),
Geneviève Roch, "On est là. Avec son lot de misère et d’effroi…" (p. 25),
Emmanuel Damon, "À la proue noueuse du jour…" / Arnayon / Fugue (p. 27-30),
Georges-Noël Jeandrieu, Monsieur qui, déjà ? (p. 31-33),
Joseph Ohmann-Krause, Cinq matins (p. 34-38),
Solange Jarry, La route (p. 39-41),
Claudine Bohi, "Il faut maintenant ouvrir le jour…" / "Tu tournes encore dans les jardins…" / "Jardins des hommes…" (p. 42-44),
Jean Pichet, Le monde à venir / Alentour / La fuite impossible / "- Ooh, mes poulains ! Ooh !…" / Le voleur de fumées (p. 45-49),
Isabelle Guigou, "Tu as du mal estimé ta course…" / "D’abord leur voix…" (p. 50-51),
[Des impressions]
Chantal Herrault, Dans le secret, par Henri Raynal, (Fata Morgana) (p. 53-54),
Chantal Herrault, Le don de solitude, par Judith Chavanne (L’Arrière-Pays) (p. 55),
Gérard Paris, Labourer le néant, par Bernard Schürch (Éclats d’Encre) (p. 56-57),
***, Biographie des auteurs (p. 58-60).

- Les Heures, n° 6, 200 [62  p.] / « Écouter »
Pierre Dhainaut, …

- Les Heures, n° 7, automne 2005 [ p.] / « Traces »
Conrad Ferdinand Meyer, …
Trad. : Philippe Jaccottet (C.-F. Meyer).

- Les Heures, n° 8, printemps-été 2006 [ p.] 

Fermer Fermer


Date de création : 26/08/2015 08:56
Catégorie : -
Page lue 669 fois

Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Recherche
Recherche

Copyright 2010-2017 - http://www.revues-litteraires.com
|
|
|