Calendrier
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 51 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Vous êtes ici :   Accueil » Imán (1931)
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.revues-litteraires.com/data/fr-articles.xml

- Imán (1931)
« Revista trimestral »
Paris. In-4 (230x190), br.
Dir. : Elvira de Alvear / Secr. de réd. : Alejo Carpentier
Un unique numéro (avril 1931)

Part. : Elvira de Alvear, Hans Arp, Miguel Angel Asturias, Bruno Barilli, Georges Bataille, Alejo Carpentier, Robert Desnos, John Dos Passos, Léon-Paul Fargue, Benjamin Fondane, Nino Frank, Jean Giono, Vicente Huidobro, Eugène Jolas, Franz Kafka, Alfred Kreymborg, Michel Leiris, Sixto Martelli, Walter Mehring, Henri Michaux, Eugenio d’Ors, Boris Pilniak, Zdenko Reich, Georges Ribemont-Dessaignes, Xul Solar, Philippe Soupault, Lascano Tegui, Jaime Torres Bodet, Arturo Uslar Pietri, Roger Vitrac, …

Bibl. : [ISSN : 1256-8066. 1200 ex. sur Alfa mousse.
Luxueuse publication au sommaire singulièrement étonnant due au mécénat de Elvira de Alvear (1891-1959), qui fascina secrètement Jorge Luis Borges. Les textes sont en espagnol.

« Le poète [Léon-Paul Fargue] habitait en haut du boulevard de la Chapelle en compagnie de sa vieille mère, dans un appartement enhavit par les livres. Dans ses périples irréguliers, il était fidèle, malgré son désordre invétéré, à toute une série d’escales et de haltes fixes. La Brasserie Lipp, le café de Flore – où il rencontrait souvent Picasso –, et le tronçon prilivégié de la rue de l’Odéon où habitait James Joyce, et où s’ouvraient, presque face à face, la célèbre librairie d’Adrienne Monnier, sorte de nonne laïque de la littérature, et la Shakespeare and Cie de Sylvia Beach, la première éditrice d’Ulysse. À la tombée de la nuit, il rendait souvent visite à Elvira de Alvear, chez qui il rencontrait Arturo Uslar Pietri, Carlos Edouardo Frías, Miguel Angel Asturias ; il leur racontait, tout à coup, une charge de cavalerie des campagnes napoléoniennes ou leur citait José Martí – bien qu’il ne sut pas grand-chose de son œuvre – parce qu’il avait été en des temps révolus grand admirateur d’une dame cubaine [Lilita Abreu (1886-1955)] ».
(Alejo Carpentier, « En mémoire de Léon-Paul Fargue » [El Nacíonal, 16 mai 1948], Chroniques, Gallimard, « Idées » n° 482, 1983, p. 353. Trad. René L.F. Durand)

- Carmen Vásquez, « Alejo Carpentier à Paris (1928-1939) », Cultures, vol. II, 1980, n° 2, p. 180-193
- Carmen Vásquez, « La revue Imán », Mélusine, n° 3, 1982, p. 115-121
- Marc Cheymol, Miguel Angel Asturias dans le Paris des années folles, P.U. de Grenoble, 1987, p. 41-42
- Notice in Henri Michaux, Œuvres Complètes, t. I, Gallimard, « Bibliothèque de La Pléiade », 1998, p. 1286
- Fonds Paul Distribats, n° 954, p. 338
[BnF : (MFICHE) 8- PC- 283]

Iman1-1.JPG
- Imán, n° 1, abril 1931 [ p.]
[Sumario]
Elvira de Alvear, Imán,
Léon-Paul Fargue, De una pluma a un Imán,
Jean Giono, Ese bello seno redondo es la colina,
Lascano Tegui, Mis amigas se murieron,
Xul Solar, Poema,
Bruno Barilli, La sonrisa de los siglos,
Vicente Huidobro, El paladín sin esperanza,
Henri Michaux, La noche de los búlgaros,
Jaime Torres Bodet, La visita,
Eugenio d’Ors, De la elipse en el misterio de lo barroco,
Robert Desnos, Lautréamont,
Franz Kafka, La sentencia,
Miguel Angel Asturias, En las tinieblas del cañaveral,
Eugéne Jolas, Documento,
Benjamín Fondane, Ulises,
Sixto Martelli, Umbrales,
Alejo Carpentier, Ecue-Yamba-O,
Hans Arp, Dos poemas,
Boris Pilniak, La revuelta de las mujeres,
[Conocimiento de América Latina] Georges Ribemont-Dessaignes, Robert Desnos, Geogres Bataille, Michel Leiris, Philippe Soupault, Walter Mehring, Alfred Kreymborg, Zdenko Reich, Roger Vitrac, Nino Frank,
John Dos Passos, ¿Que quiere decir teatro?,
A[rturo] Uslar Pietri, Las lanzas coloradas.
Ejemplar No. V de una edición de XXI en papel Japón. Único número publicado. Algunos textos en francés e inglés.

- Imán (1931)
« Revista trimestral »
Paris. In-4 (230x190), br.
Dir. : Elvira de Alvear / Secr. de réd. : Alejo Carpentier
Un unique numéro (avril 1931)

Part. : Elvira de Alvear, Hans Arp, Miguel Angel Asturias, Bruno Barilli, Georges Bataille, Alejo Carpentier, Robert Desnos, John Dos Passos, Léon-Paul Fargue, Benjamin Fondane, Nino Frank, Jean Giono, Vicente Huidobro, Eugène Jolas, Franz Kafka, Alfred Kreymborg, Michel Leiris, Sixto Martelli, Walter Mehring, Henri Michaux, Eugenio d’Ors, Boris Pilniak, Zdenko Reich, Georges Ribemont-Dessaignes, Xul Solar, Philippe Soupault, Lascano Tegui, Jaime Torres Bodet, Arturo Uslar Pietri, Roger Vitrac, …

Bibl. : [ISSN : 1256-8066. 1200 ex. sur Alfa mousse.
Luxueuse publication au sommaire singulièrement étonnant due au mécénat de Elvira de Alvear (1891-1959), qui fascina secrètement Jorge Luis Borges. Les textes sont en espagnol.

« Le poète [Léon-Paul Fargue] habitait en haut du boulevard de la Chapelle en compagnie de sa vieille mère, dans un appartement enhavit par les livres. Dans ses périples irréguliers, il était fidèle, malgré son désordre invétéré, à toute une série d’escales et de haltes fixes. La Brasserie Lipp, le café de Flore – où il rencontrait souvent Picasso –, et le tronçon prilivégié de la rue de l’Odéon où habitait James Joyce, et où s’ouvraient, presque face à face, la célèbre librairie d’Adrienne Monnier, sorte de nonne laïque de la littérature, et la Shakespeare and Cie de Sylvia Beach, la première éditrice d’Ulysse. À la tombée de la nuit, il rendait souvent visite à Elvira de Alvear, chez qui il rencontrait Arturo Uslar Pietri, Carlos Edouardo Frías, Miguel Angel Asturias ; il leur racontait, tout à coup, une charge de cavalerie des campagnes napoléoniennes ou leur citait José Martí – bien qu’il ne sut pas grand-chose de son œuvre – parce qu’il avait été en des temps révolus grand admirateur d’une dame cubaine [Lilita Abreu (1886-1955)] ».
(Alejo Carpentier, « En mémoire de Léon-Paul Fargue » [El Nacíonal, 16 mai 1948], Chroniques, Gallimard, « Idées » n° 482, 1983, p. 353. Trad. René L.F. Durand)

- Carmen Vásquez, « Alejo Carpentier à Paris (1928-1939) », Cultures, vol. II, 1980, n° 2, p. 180-193
- Carmen Vásquez, « La revue Imán », Mélusine, n° 3, 1982, p. 115-121
- Marc Cheymol, Miguel Angel Asturias dans le Paris des années folles, P.U. de Grenoble, 1987, p. 41-42
- Notice in Henri Michaux, Œuvres Complètes, t. I, Gallimard, « Bibliothèque de La Pléiade », 1998, p. 1286
- Fonds Paul Distribats, n° 954, p. 338
[BnF : (MFICHE) 8- PC- 283]

Iman1-1.JPG
- Imán, n° 1, abril 1931 [ p.]
[Sumario]
Elvira de Alvear, Imán,
Léon-Paul Fargue, De una pluma a un Imán,
Jean Giono, Ese bello seno redondo es la colina,
Lascano Tegui, Mis amigas se murieron,
Xul Solar, Poema,
Bruno Barilli, La sonrisa de los siglos,
Vicente Huidobro, El paladín sin esperanza,
Henri Michaux, La noche de los búlgaros,
Jaime Torres Bodet, La visita,
Eugenio d’Ors, De la elipse en el misterio de lo barroco,
Robert Desnos, Lautréamont,
Franz Kafka, La sentencia,
Miguel Angel Asturias, En las tinieblas del cañaveral,
Eugéne Jolas, Documento,
Benjamín Fondane, Ulises,
Sixto Martelli, Umbrales,
Alejo Carpentier, Ecue-Yamba-O,
Hans Arp, Dos poemas,
Boris Pilniak, La revuelta de las mujeres,
[Conocimiento de América Latina] Georges Ribemont-Dessaignes, Robert Desnos, Geogres Bataille, Michel Leiris, Philippe Soupault, Walter Mehring, Alfred Kreymborg, Zdenko Reich, Roger Vitrac, Nino Frank,
John Dos Passos, ¿Que quiere decir teatro?,
A[rturo] Uslar Pietri, Las lanzas coloradas.
Ejemplar No. V de una edición de XXI en papel Japón. Único número publicado. Algunos textos en francés e inglés.

Fermer Fermer


Date de création : 27/08/2015 00:36
Catégorie : -
Page lue 2006 fois

Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Recherche
Recherche

Copyright 2010-2017 - http://www.revues-litteraires.com
|
|
|