Calendrier
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 53 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Vous êtes ici :   Accueil » Les Lettres Nouvelles (1959) [2e série]
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.revues-litteraires.com/data/fr-articles.xml

- Les Lettres Nouvelles (1959) [2e série]
« Lettres. Arts. Spectacles. Essais. Mythologies »
Paris (30, rue de l’Université, 75007). Éditions Julliard.
In-8, (237x155) agr. / Hebdomadaire [« Tous les mercredis »
Dir. : Maurice Nadeau
Comité de réd. : Geneviève Bonnefoi, Jacques Charpier, Jean Duvignaud, Maurice Faure, Edouard Glissant, Jacques Howlett, Olivier de Magny, Jean-Jacques Mayoux, Bernard Pingaud, Jean Selz, Roger Tailleur.
Secr. de réd. : Geneviève Serreau
36 numéros en 36 livraisons du n° 1 (4 mars 1959) au n° 36 (30 décembre 1959)

Part. : Jeanine Aeply, Alain [Emile Chartier], Robert André, Dominique Apple, Fernando Arrabal, Edouard Axelrad, James Baldwin, Jacques Baratier, Pierre Barbaud, Roland Barthes, Georges Bataille, Samuel Beckett, Brendan Behan, Robert Benayoun, Walter Benjamin, José Bergamin, Yves Berger, Maurice Blanchot, Roger Blin, Geneviève Bonnefoi, Yves Bonnefoy, Gabriel Bounoure, Ray Bradbury, Bertold Brecht, Pierre Brochon, Robert Butheau, Michel Butor, Marcel Camus, Michel Carrouges, Jean Cayrol, Bernard Cazes, Aimé Césaire, Georges Charbonnier, Jacques Charpier, André Chartier, Louis Chavance, Maurice Chavardès, Andrée Chedid, Jean-Jacques Chevallier, Mikhail Cholokhov, Claude Couffon, E.E. Cummings, Hubert Damisch, Maurice Diricq, Jean Douassot [Fred Deux], Valentin Doucet, Jean Dubuffet, Georges Duby, Jean-Marie Dunoyer, Marguerite Duras, Lawrence Durrell, Jean Duvignaud, Martin Esslin, Etiemble, Gyorgy Faludy, Maurice Faure, Jean-Pierre Faye, José Ferrater Mora, Lucette Finas, Maurice Fombeure, Georges Franju, Claude Frère, Carlos Fuentes, René Garmy, Gérard Genette, Alberto Giacometti, René Gilson, Edouard Glissant, Witold Gombrowicz, André Gorz, Georges Goubert, Roger Grenier, Daniel Guérin, Jean Guette, Henri Guillemin, Jorgue Guillen, Guyard, Hans Hartung, Jean-Claude Hémery, Maurice Henry, Miguel Hernandez, Marek Hlasko, Jacques Howlett, Peter Hyun, Jaroslav Iwaszkiewicz, Henry James, Marcel Jean, Pierre Jean Jouve, James Joyce, Charles Juliet, Pierre Kast, Naim Kattan, Allan Kosko, Jacques Lanzmann, Raymond Laubreaux, Maria Le Hardouin, Paul Léautaud, Robert Lebel, Michel Leiris, Georges Limbour, Georges Lisowski, Gennie Luccioni, Olivier de Magny, Robert Mantero, André Marissel, Robert Marteau, Louis Massignon, André Masson, Mario Maurin, Jean Maury, Jean-Jacques Mayoux, Valentin Mercier, Henri Michaux, Henry Miller, O.V. de L. Milosz, Edgar Morin, Marcel Moussy, Vladimir Nabokov, Maurice Nadeau, André Nataf, Monique Nathan, Georges Navel, Pierre Naville, Dominique Nores, Henri Noverraz, Sean O’Casey, Claude Ollier, Blas de Otero, Albert Palle, Michel Panoff, Robert Paris, Cesare Pavese, Octavio Paz, Bernard Pingaud, Robert Pinget, Georges Piroué, Pierre Portier, Georges Poulet, Gisèle Prassinos, Salvatore Quasimodo, Raymond Queneau, Georges Raillard, Jean-François Revel, Jean Reverzy, Alain Robbe-Grillet, Samuel S. de Sacy, DAF de Sade, Arthur Sandauer, Nathalie Sarraute, Georges Schéhadé, Jacques Scherer, Albert-Marie Schmidt, Bruno Schulz, Louis Seguin, Jean Selz, Jacques Serguine, Geneviève Serreau, Claude Simon, Claude Simonnet, Jean Starobinski, Madeleine Steinberg, Roger Tailleur, Julia Tardy-Marcus, Nivaria Tejera, Raymonde Temkine, Paule Thévenin, Daniel Tougard, Paul-Louis Thirard, Dylan Thomas, Julien Tordjman, François Truffaut, Giuseppe Ungaretti, Paul Valet, Serge Valène [Georges Perec], Garcilaso de la Vega, Nicolas Venette, André Watt, Guy Weelen, Angus Wilson, Ludwig Wittgenstein, Kateb Yacine, …
Ill. : Jean Arp, Chourgnoz, Pierre Courtin, Henri Crespi, Marcel Duchamp, Maurice Henry, Jean-Claude Latil, Monique Métrot, Pablo Picasso, …
Trad. : Claude Couffon (C. Fuentes), Pierre Klossowski (L. Wittgenstein),  Jacqueline Sundstrom et Boris Vian (B. Behan), Renée Villoteau (M. Esslin), …
[à préciser] (V. Nabokov), [à présier] (H. James), …

Bibl. : [ISSN : 0024-1407. Impr. Union Typographique (Villeneuve-Saint-Georges).
Cf. les autres séries de la revue :
- Les Lettres Nouvelles (1953-1977) [1ère série]
- Les Lettres Nouvelles (1960-1977) [3e série].

« Une revue hebdomadaire ce n’est pas un mensuel coupé en quatre, il faut trouver une formule qui n’existe pas encore : des textes de haute tenue, des poèmes, mais aussi une revue de l’actualité, des chroniques, des interviews, il faut pouvoir compter sur un comité de rédaction qui sera mis à contribution de façon intensive, comme dans la presse. Je réunis des amis : Bernard Pingaud, transfuge des Temps Modernes (et qui y retournera), Jean-Jacques Mayoux, Albert-Marie Schmidt, Georges Limbour pour les arts, Roger Tailleur et Louis Seguin, pour le cinéma. Jean Duvignaud, Jacques Howlett, Geneviève Bonnefoi, Paule Thévenin, Olivier de Magny, Jean Selz, Maurice Henry pour les cabochons de rubriques et, dans chaque numéro, un dessin pleine page… Yves Bonnefoy a failli être des nôtres, puis s’est récusé. Geneviève et moi nous occupons du reste, ce qui n’est pas peu […] ».
(Maurice Nadeau, Grâce leur soient rendu, Albin Michel, 1990, « René Julliard » p. 243)

« Le portraitiste de la revue avait pour rôle de dessiner au trait (seul procédé de reproduction autorisé, économie de fabication oblige), les personnalités dont il était question dans tel article ou telle rubrique. Il fallait être souple et disponible.
En effet, selon le cas, une photo servait de modèle, mais, le plus souvent, il fallait prendre rendez-vous, rencontrer et dessiner ces personnes chez elles, au bistrot ou dans les bureaux des Lettres Nouvelles au dernier étage des éditions Julliard, tout ceci pour des sommes extrêmement modestes et sous le regard vigilant de Geneviève Serreau, alors Secrétaire de Rédaction »
(Jean-Claude Latil, « Autoportrait d’un portraitiste. Petite chronique de l’année 1959 aux Lettres Nouvelles », Interlope la curieuse, n° 5, juin 1992, p. 88)
[On retrouve dans cet article (souvenirs de ces séances de portraits) un choix des portraits réalisés par l’artiste : Richard Wright, Petru Dumitriu, Jacques Audiberti, Nathalie Sarraute, Kateb Yacine, Henry Miller, Jacques Lanzmann, Vitaliano Brancati, Henri Lefebvre, Jules Supervielle, Yves Bonnefoy, Edgar Morin, Pierre Barbaud, Pierre Schaeffer, Pierre Klossowski, Brendan Behan, Marguerite Duras, Jean Reverzy].

« Au total, l’équipe des Lettres Nouvelles "hebdomadaires" a réussi à publier 36 numéros, de mars à décembre 1959, avant de baisser les bras. De cette aventure, peu de gens se souviennent aujourd’hui. Elle reste pourtant exemplaire à mes yeux, même si l’objectif initial n’a pas été atteint. D’abord parce que nous formions vraiment une équipe. L’obligation de fournir chaque semaine à nos clients une cinquantaine de pages de commentaires sur l’actualité littéraire et artistique nous obligeait, alors que nous refusions toute concession au journalisme, à fonctionner plutôt comme la rédaction d’un journal que comme celle d’une revue traditionnelle : toujours à la "bourre" pour respecter, chacun dans notre domaine, des délais toujours trop serrés. Les réunions du mercredi où l’on établissait le sommaire du prochain numéro étaient de vraies réunions de travail. On n’y venait pas pour échanger des potins, mais pour réunir des informations, confronter des jugements, et essayer, ensemble, à nos risques et périls, de trier le bon grain de l’ivraie. Une équipe aussi parce que nous partagions un ensemble d’éxigence intellectuelles, littéraires et politiques qui n’étaient pas toujours aisées à défendre dans la facilité ambiante, mais qui étaient, si j’ose dire, notre marque de fabrique ».
(Bernard Pingaud, Une tâche sans fin, Seuil, 2009, « Une revue hebdomadaire », p. 106-107)

- Maurice Nadeau, Grâce leur soient rendu, Albin Michel, 1990, 480 p.
- Maurice Nadeau, « Faire une revue », RdR, n° 10, 1990-1991, p. 6-10
- Maurice Nadeau, Une vie en littérature. Conversations avec Jacques Sojcher, Bruxelles, Complexe, 2002
- Maurice Nadeau et Gilles Nadeau, Une histoire personnelle et mouvementée de la littérature, La Maison d’à Côté, 2006, 280 p. + DVD (sous coffret)
- Maurice Nadeau, Le chemin de la vie. Entretiens avec Laure Adler, Verdier, 2011, 158 p.
- (éd. Jacques Sojcher), Maurice Nadeau. Une passion en littérature, Les Amis de la Revue de l’Université de Bruxelles / Ah ! [n° 13] / Cercle d’Art, « Figures » n° 3-4, 2011, 200 p.
Et plus particulièrement sur cette série :
- Maurice Nadeau, Grâce leur soient rendu, Albin Michel, 1990, p. 243-244
- Jean-Claude Latil, « Autoportrait d’un portraitiste. Petite chronique de l’année 1959 aux Lettres Nouvelles », Interlope la curieuse, n° 5, juin 1992, p. 86-95
- Bernard Pingaud, Une tâche sans fin, Seuil, 2009, 516 p. [« Une revue hebdomadaire », p. 106-110]
[LCL / Poéthèque] [BnF : (MFILM) 8- Z- 32257]

- Les Lettres Nouvelles (1959) [2e série]
« Lettres. Arts. Spectacles. Essais. Mythologies »
Paris (30, rue de l’Université, 75007). Éditions Julliard.
In-8, (237x155) agr. / Hebdomadaire [« Tous les mercredis »
Dir. : Maurice Nadeau
Comité de réd. : Geneviève Bonnefoi, Jacques Charpier, Jean Duvignaud, Maurice Faure, Edouard Glissant, Jacques Howlett, Olivier de Magny, Jean-Jacques Mayoux, Bernard Pingaud, Jean Selz, Roger Tailleur.
Secr. de réd. : Geneviève Serreau
36 numéros en 36 livraisons du n° 1 (4 mars 1959) au n° 36 (30 décembre 1959)

Part. : Jeanine Aeply, Alain [Emile Chartier], Robert André, Dominique Apple, Fernando Arrabal, Edouard Axelrad, James Baldwin, Jacques Baratier, Pierre Barbaud, Roland Barthes, Georges Bataille, Samuel Beckett, Brendan Behan, Robert Benayoun, Walter Benjamin, José Bergamin, Yves Berger, Maurice Blanchot, Roger Blin, Geneviève Bonnefoi, Yves Bonnefoy, Gabriel Bounoure, Ray Bradbury, Bertold Brecht, Pierre Brochon, Robert Butheau, Michel Butor, Marcel Camus, Michel Carrouges, Jean Cayrol, Bernard Cazes, Aimé Césaire, Georges Charbonnier, Jacques Charpier, André Chartier, Louis Chavance, Maurice Chavardès, Andrée Chedid, Jean-Jacques Chevallier, Mikhail Cholokhov, Claude Couffon, E.E. Cummings, Hubert Damisch, Maurice Diricq, Jean Douassot [Fred Deux], Valentin Doucet, Jean Dubuffet, Georges Duby, Jean-Marie Dunoyer, Marguerite Duras, Lawrence Durrell, Jean Duvignaud, Martin Esslin, Etiemble, Gyorgy Faludy, Maurice Faure, Jean-Pierre Faye, José Ferrater Mora, Lucette Finas, Maurice Fombeure, Georges Franju, Claude Frère, Carlos Fuentes, René Garmy, Gérard Genette, Alberto Giacometti, René Gilson, Edouard Glissant, Witold Gombrowicz, André Gorz, Georges Goubert, Roger Grenier, Daniel Guérin, Jean Guette, Henri Guillemin, Jorgue Guillen, Guyard, Hans Hartung, Jean-Claude Hémery, Maurice Henry, Miguel Hernandez, Marek Hlasko, Jacques Howlett, Peter Hyun, Jaroslav Iwaszkiewicz, Henry James, Marcel Jean, Pierre Jean Jouve, James Joyce, Charles Juliet, Pierre Kast, Naim Kattan, Allan Kosko, Jacques Lanzmann, Raymond Laubreaux, Maria Le Hardouin, Paul Léautaud, Robert Lebel, Michel Leiris, Georges Limbour, Georges Lisowski, Gennie Luccioni, Olivier de Magny, Robert Mantero, André Marissel, Robert Marteau, Louis Massignon, André Masson, Mario Maurin, Jean Maury, Jean-Jacques Mayoux, Valentin Mercier, Henri Michaux, Henry Miller, O.V. de L. Milosz, Edgar Morin, Marcel Moussy, Vladimir Nabokov, Maurice Nadeau, André Nataf, Monique Nathan, Georges Navel, Pierre Naville, Dominique Nores, Henri Noverraz, Sean O’Casey, Claude Ollier, Blas de Otero, Albert Palle, Michel Panoff, Robert Paris, Cesare Pavese, Octavio Paz, Bernard Pingaud, Robert Pinget, Georges Piroué, Pierre Portier, Georges Poulet, Gisèle Prassinos, Salvatore Quasimodo, Raymond Queneau, Georges Raillard, Jean-François Revel, Jean Reverzy, Alain Robbe-Grillet, Samuel S. de Sacy, DAF de Sade, Arthur Sandauer, Nathalie Sarraute, Georges Schéhadé, Jacques Scherer, Albert-Marie Schmidt, Bruno Schulz, Louis Seguin, Jean Selz, Jacques Serguine, Geneviève Serreau, Claude Simon, Claude Simonnet, Jean Starobinski, Madeleine Steinberg, Roger Tailleur, Julia Tardy-Marcus, Nivaria Tejera, Raymonde Temkine, Paule Thévenin, Daniel Tougard, Paul-Louis Thirard, Dylan Thomas, Julien Tordjman, François Truffaut, Giuseppe Ungaretti, Paul Valet, Serge Valène [Georges Perec], Garcilaso de la Vega, Nicolas Venette, André Watt, Guy Weelen, Angus Wilson, Ludwig Wittgenstein, Kateb Yacine, …
Ill. : Jean Arp, Chourgnoz, Pierre Courtin, Henri Crespi, Marcel Duchamp, Maurice Henry, Jean-Claude Latil, Monique Métrot, Pablo Picasso, …
Trad. : Claude Couffon (C. Fuentes), Pierre Klossowski (L. Wittgenstein),  Jacqueline Sundstrom et Boris Vian (B. Behan), Renée Villoteau (M. Esslin), …
[à préciser] (V. Nabokov), [à présier] (H. James), …

Bibl. : [ISSN : 0024-1407. Impr. Union Typographique (Villeneuve-Saint-Georges).
Cf. les autres séries de la revue :
- Les Lettres Nouvelles (1953-1977) [1ère série]
- Les Lettres Nouvelles (1960-1977) [3e série].

« Une revue hebdomadaire ce n’est pas un mensuel coupé en quatre, il faut trouver une formule qui n’existe pas encore : des textes de haute tenue, des poèmes, mais aussi une revue de l’actualité, des chroniques, des interviews, il faut pouvoir compter sur un comité de rédaction qui sera mis à contribution de façon intensive, comme dans la presse. Je réunis des amis : Bernard Pingaud, transfuge des Temps Modernes (et qui y retournera), Jean-Jacques Mayoux, Albert-Marie Schmidt, Georges Limbour pour les arts, Roger Tailleur et Louis Seguin, pour le cinéma. Jean Duvignaud, Jacques Howlett, Geneviève Bonnefoi, Paule Thévenin, Olivier de Magny, Jean Selz, Maurice Henry pour les cabochons de rubriques et, dans chaque numéro, un dessin pleine page… Yves Bonnefoy a failli être des nôtres, puis s’est récusé. Geneviève et moi nous occupons du reste, ce qui n’est pas peu […] ».
(Maurice Nadeau, Grâce leur soient rendu, Albin Michel, 1990, « René Julliard » p. 243)

« Le portraitiste de la revue avait pour rôle de dessiner au trait (seul procédé de reproduction autorisé, économie de fabication oblige), les personnalités dont il était question dans tel article ou telle rubrique. Il fallait être souple et disponible.
En effet, selon le cas, une photo servait de modèle, mais, le plus souvent, il fallait prendre rendez-vous, rencontrer et dessiner ces personnes chez elles, au bistrot ou dans les bureaux des Lettres Nouvelles au dernier étage des éditions Julliard, tout ceci pour des sommes extrêmement modestes et sous le regard vigilant de Geneviève Serreau, alors Secrétaire de Rédaction »
(Jean-Claude Latil, « Autoportrait d’un portraitiste. Petite chronique de l’année 1959 aux Lettres Nouvelles », Interlope la curieuse, n° 5, juin 1992, p. 88)
[On retrouve dans cet article (souvenirs de ces séances de portraits) un choix des portraits réalisés par l’artiste : Richard Wright, Petru Dumitriu, Jacques Audiberti, Nathalie Sarraute, Kateb Yacine, Henry Miller, Jacques Lanzmann, Vitaliano Brancati, Henri Lefebvre, Jules Supervielle, Yves Bonnefoy, Edgar Morin, Pierre Barbaud, Pierre Schaeffer, Pierre Klossowski, Brendan Behan, Marguerite Duras, Jean Reverzy].

« Au total, l’équipe des Lettres Nouvelles "hebdomadaires" a réussi à publier 36 numéros, de mars à décembre 1959, avant de baisser les bras. De cette aventure, peu de gens se souviennent aujourd’hui. Elle reste pourtant exemplaire à mes yeux, même si l’objectif initial n’a pas été atteint. D’abord parce que nous formions vraiment une équipe. L’obligation de fournir chaque semaine à nos clients une cinquantaine de pages de commentaires sur l’actualité littéraire et artistique nous obligeait, alors que nous refusions toute concession au journalisme, à fonctionner plutôt comme la rédaction d’un journal que comme celle d’une revue traditionnelle : toujours à la "bourre" pour respecter, chacun dans notre domaine, des délais toujours trop serrés. Les réunions du mercredi où l’on établissait le sommaire du prochain numéro étaient de vraies réunions de travail. On n’y venait pas pour échanger des potins, mais pour réunir des informations, confronter des jugements, et essayer, ensemble, à nos risques et périls, de trier le bon grain de l’ivraie. Une équipe aussi parce que nous partagions un ensemble d’éxigence intellectuelles, littéraires et politiques qui n’étaient pas toujours aisées à défendre dans la facilité ambiante, mais qui étaient, si j’ose dire, notre marque de fabrique ».
(Bernard Pingaud, Une tâche sans fin, Seuil, 2009, « Une revue hebdomadaire », p. 106-107)

- Maurice Nadeau, Grâce leur soient rendu, Albin Michel, 1990, 480 p.
- Maurice Nadeau, « Faire une revue », RdR, n° 10, 1990-1991, p. 6-10
- Maurice Nadeau, Une vie en littérature. Conversations avec Jacques Sojcher, Bruxelles, Complexe, 2002
- Maurice Nadeau et Gilles Nadeau, Une histoire personnelle et mouvementée de la littérature, La Maison d’à Côté, 2006, 280 p. + DVD (sous coffret)
- Maurice Nadeau, Le chemin de la vie. Entretiens avec Laure Adler, Verdier, 2011, 158 p.
- (éd. Jacques Sojcher), Maurice Nadeau. Une passion en littérature, Les Amis de la Revue de l’Université de Bruxelles / Ah ! [n° 13] / Cercle d’Art, « Figures » n° 3-4, 2011, 200 p.
Et plus particulièrement sur cette série :
- Maurice Nadeau, Grâce leur soient rendu, Albin Michel, 1990, p. 243-244
- Jean-Claude Latil, « Autoportrait d’un portraitiste. Petite chronique de l’année 1959 aux Lettres Nouvelles », Interlope la curieuse, n° 5, juin 1992, p. 86-95
- Bernard Pingaud, Une tâche sans fin, Seuil, 2009, 516 p. [« Une revue hebdomadaire », p. 106-110]
[LCL / Poéthèque] [BnF : (MFILM) 8- Z- 32257]

Fermer Fermer


Date de création : 27/08/2015 01:39
Catégorie : -
Page lue 1016 fois

Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Recherche
Recherche

Copyright 2010-2017 - http://www.revues-litteraires.com
|
|
|