Calendrier
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 61 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Vous êtes ici :   Accueil » Prétexte (1952) [1ère série]
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.revues-litteraires.com/data/fr-articles.xml

- Prétexte (1952) [1ère série]
« Cahiers trimestriels » / « Cahier André Gide »
Boulogne-sur-Seine (7, villa de la Martinique, 92100). [Adm.]
Bruxelles (28, rue Ravenstein, [B-1000]) [Librairie Corman]
In-8 (225x140), br.
Dir. : Jean-Jacques Thierry et Jean-Louis Ornequint / Secr. Général : Alain Dauvigny / Secr. de réd. : Jean-Michel Hennebert / Comité de réd. : Louis Martin-Chauffier, Franz Hellens, Maurice Nadeau, Roger Stéphane, Robert Mallet, Jean-Jacques Thierry, Jean-Louis Ornequint / Gérant : Wladimir de Goghnieff
2 numéros en 2 livraisons du n° 1 (15 février 1952) au n° 2 (10 novembre 1952)

Part. : Jean-Pierre Beaujot, Léon Bopp, Camille Chavany, Bernard Courtin, Gaston Criel, Alain Dauvigny,   Tony Elric, René Etiemble, Claude Evrard, André Gide, Franz Hellens, Jean-Michel Hennebert, Renée Lang, Suzanne Lemière, Emile Lesaffre, Robert Mallet, Christian Marbot, Marinus Marani, Roger Martin du Gard, Louis Martin-Chauffier, Robert Merle, Victor Misrahi, Arnold Naville, Justin O’Brien, Jean-Louis Ornequint, René Pauly, Léon Pierre-Quint, Gérard Prévôt, Maurice Privat, André Rémy, Jean Schlumberger, Roger Stéphane, Jean-Jacques Thierry, André Vokaer, Léon Weinigel, Christian Zimmer.

Bibl. : [ISSN : 0478-1686. Impr. de Maurice Dauer (Villepinte) /
Cf. Prétexte (1958) [2e série].
La Librairie Gallimard est « dépositaire général ».
[Arsenal : 8-JO-24070] [BnF : 8- Z- 31893]

- Prétexte, n° 1, 15 février 1952 [104 p.]
Jean-Jacques Thierry et Jean-Michel Hennebert, Avertissement,
Jean Schlumberger, Introduction,  
Louis Martin-Chauffier, Les poisons toniques d'André Gide,
Roger Martin du Gard, Note,  
René Etiemble, Sur quelques photos d'André Gide,  
Léon Pierre-Quint, André Gide, l'homme sans son œuvre,  
Léon Bopp, Quelques questions à propos d'André Gide,  
Robert Mallet, L'impossible accaparement,
Roger Stéphane, Gide psychologue,
René Pauly, Hommage à André Gide,  
Victor Misrahi, André Gide et les littératures étrangères,  
Emile Lesaffre, Un classicisme par l'ironie,
Jean-Pierre Beaujot, Du bon usage de l'amour de soi,  
André Vokaer, Réserves,  
Camille Chavany, En relisant Paludes,  
Gérard Prévôt, Et nous, Gide...,
Jean-Louis Ornequint, Le Mythe retrouvé,  
Claude Evrard, De Gide aux problèmes de la littérature,  
Jean-Michel Hennebert, Du Prométhée à l'Art d'André Gide,  
Jean-Jacques Thierry, À la croisée des chemins...,  
[Notices, études, documents] Roger Stéphane, Jean-Jacques Thierry, Jean-Louis Ornequint, Jean-Michel Hennebert, André Rémy, André Gide n’était pas un dilettante, Alain Dauvigny, Christian Marbot, Christian Zimmer.
Phot. : (photographie inédite en France, en frontispice représentant André Gide à Oxford, en 1948)
Note(s) : Achevé d'imprimer le 10 mars 1952.

Pretexte1-02.jpg
- Prétexte, n° 2, 10 novembre 1952 [120 p.]
[Marinus Marani, notaire de la S. Congrégation du Saint-Office], Condamnation des œuvres d’André Gide (p. 7-11),  
***, Carte d’identité et extrait de l’Acte de Naissance d’André Gide (p. 12-13),  
Suzanne Lemière, Physiognomonie [d’André Gide] (p. 13-15),  
Maurice Privat, Horoscope d’André Gide (p. 16-18),  
Renée Lang, Première rencontre avec André Gide (p. 19-24),  
[Notices, études, documents]
Arnold Naville, André Gide (p. 25-27),  
Justin O’Brien, Supplément à la bibliographie d’André Gide (p. 27-43),  
Gaston Criel, Entretiens avec André Gide, suivis de Monsieur Gide (p. 44-49 / 49-57),  
Tony Elric, Les Arts : À travers quelques expositions capitales (p. 58-61),   
Camille Chavany, Note (p. 61-62),  
[Divers]
Robert Merle, Le Portrait de Dorian Gray [Étude] (p. 63-89),  
Léon Weinigel, Week-end à l’assistance publique [Récit] [Octobre, novembre 1949] (p. 90-101),  
Bernard Courtin, Propos sur la poésie suivi de Poème (p. 102-103 / 103-107),  
Jean-Louis Ornequint, Sabbat [Poème] [Pour Jacques, en témoignage de notre "amitié"] (p. 108-110),  
Jean-Jacques Thierry, Le Portrait de Dorian Gray [Étude] [Pour Vania, s’il veut bien] (p. 111-117),  
Alain Dauvigny, Abandon / Métamorphoses [Poèmes] (p. 118-119).

Pretexte1-02-bande.jpg

Note(s) : « De ce Cahier, le deuxième de la revue Prétexte, il a été tiré à part 10 exemplaires, sur papier Alfa, marqués de A à Z »
- « Écrivain doué d’un beau talent d’expression et parmi les plus renommés, son art lui-même se ressent de sa lascivité, empressée à le servir à la façon d’une femme de chambre en train d’habiller et de parer sa maîtresse. L’œuvre de Gide, marquée par une impudence, devenue sa caractéristique et celle de ses semblables, qui s’étale sans retenue à chaque page, est par ailleurs, du commencement à la fin, orchestrée sur un ton de séduction équivoque, ton tellement obsédant qu’il finit par dégoûter et donner la nausée. Il apparaît comme une sorte de Racine sans vigueur, froid, parfois ennuyé. Sa musique semble, simple apparence, une musique supérieure, mais pliée, adaptée à une si basse inspiration coutumière, à sa perfidie toujours renaissante, à son impure stérilité ».
(Marinus Marani, notaire de la S. Congrégation du Saint-Office], Condamnation des œuvres d’André Gide (p. 9).

- Prétexte (1952) [1ère série]
« Cahiers trimestriels » / « Cahier André Gide »
Boulogne-sur-Seine (7, villa de la Martinique, 92100). [Adm.]
Bruxelles (28, rue Ravenstein, [B-1000]) [Librairie Corman]
In-8 (225x140), br.
Dir. : Jean-Jacques Thierry et Jean-Louis Ornequint / Secr. Général : Alain Dauvigny / Secr. de réd. : Jean-Michel Hennebert / Comité de réd. : Louis Martin-Chauffier, Franz Hellens, Maurice Nadeau, Roger Stéphane, Robert Mallet, Jean-Jacques Thierry, Jean-Louis Ornequint / Gérant : Wladimir de Goghnieff
2 numéros en 2 livraisons du n° 1 (15 février 1952) au n° 2 (10 novembre 1952)

Part. : Jean-Pierre Beaujot, Léon Bopp, Camille Chavany, Bernard Courtin, Gaston Criel, Alain Dauvigny,   Tony Elric, René Etiemble, Claude Evrard, André Gide, Franz Hellens, Jean-Michel Hennebert, Renée Lang, Suzanne Lemière, Emile Lesaffre, Robert Mallet, Christian Marbot, Marinus Marani, Roger Martin du Gard, Louis Martin-Chauffier, Robert Merle, Victor Misrahi, Arnold Naville, Justin O’Brien, Jean-Louis Ornequint, René Pauly, Léon Pierre-Quint, Gérard Prévôt, Maurice Privat, André Rémy, Jean Schlumberger, Roger Stéphane, Jean-Jacques Thierry, André Vokaer, Léon Weinigel, Christian Zimmer.

Bibl. : [ISSN : 0478-1686. Impr. de Maurice Dauer (Villepinte) /
Cf. Prétexte (1958) [2e série].
La Librairie Gallimard est « dépositaire général ».
[Arsenal : 8-JO-24070] [BnF : 8- Z- 31893]

- Prétexte, n° 1, 15 février 1952 [104 p.]
Jean-Jacques Thierry et Jean-Michel Hennebert, Avertissement,
Jean Schlumberger, Introduction,  
Louis Martin-Chauffier, Les poisons toniques d'André Gide,
Roger Martin du Gard, Note,  
René Etiemble, Sur quelques photos d'André Gide,  
Léon Pierre-Quint, André Gide, l'homme sans son œuvre,  
Léon Bopp, Quelques questions à propos d'André Gide,  
Robert Mallet, L'impossible accaparement,
Roger Stéphane, Gide psychologue,
René Pauly, Hommage à André Gide,  
Victor Misrahi, André Gide et les littératures étrangères,  
Emile Lesaffre, Un classicisme par l'ironie,
Jean-Pierre Beaujot, Du bon usage de l'amour de soi,  
André Vokaer, Réserves,  
Camille Chavany, En relisant Paludes,  
Gérard Prévôt, Et nous, Gide...,
Jean-Louis Ornequint, Le Mythe retrouvé,  
Claude Evrard, De Gide aux problèmes de la littérature,  
Jean-Michel Hennebert, Du Prométhée à l'Art d'André Gide,  
Jean-Jacques Thierry, À la croisée des chemins...,  
[Notices, études, documents] Roger Stéphane, Jean-Jacques Thierry, Jean-Louis Ornequint, Jean-Michel Hennebert, André Rémy, André Gide n’était pas un dilettante, Alain Dauvigny, Christian Marbot, Christian Zimmer.
Phot. : (photographie inédite en France, en frontispice représentant André Gide à Oxford, en 1948)
Note(s) : Achevé d'imprimer le 10 mars 1952.

Pretexte1-02.jpg
- Prétexte, n° 2, 10 novembre 1952 [120 p.]
[Marinus Marani, notaire de la S. Congrégation du Saint-Office], Condamnation des œuvres d’André Gide (p. 7-11),  
***, Carte d’identité et extrait de l’Acte de Naissance d’André Gide (p. 12-13),  
Suzanne Lemière, Physiognomonie [d’André Gide] (p. 13-15),  
Maurice Privat, Horoscope d’André Gide (p. 16-18),  
Renée Lang, Première rencontre avec André Gide (p. 19-24),  
[Notices, études, documents]
Arnold Naville, André Gide (p. 25-27),  
Justin O’Brien, Supplément à la bibliographie d’André Gide (p. 27-43),  
Gaston Criel, Entretiens avec André Gide, suivis de Monsieur Gide (p. 44-49 / 49-57),  
Tony Elric, Les Arts : À travers quelques expositions capitales (p. 58-61),   
Camille Chavany, Note (p. 61-62),  
[Divers]
Robert Merle, Le Portrait de Dorian Gray [Étude] (p. 63-89),  
Léon Weinigel, Week-end à l’assistance publique [Récit] [Octobre, novembre 1949] (p. 90-101),  
Bernard Courtin, Propos sur la poésie suivi de Poème (p. 102-103 / 103-107),  
Jean-Louis Ornequint, Sabbat [Poème] [Pour Jacques, en témoignage de notre "amitié"] (p. 108-110),  
Jean-Jacques Thierry, Le Portrait de Dorian Gray [Étude] [Pour Vania, s’il veut bien] (p. 111-117),  
Alain Dauvigny, Abandon / Métamorphoses [Poèmes] (p. 118-119).

Pretexte1-02-bande.jpg

Note(s) : « De ce Cahier, le deuxième de la revue Prétexte, il a été tiré à part 10 exemplaires, sur papier Alfa, marqués de A à Z »
- « Écrivain doué d’un beau talent d’expression et parmi les plus renommés, son art lui-même se ressent de sa lascivité, empressée à le servir à la façon d’une femme de chambre en train d’habiller et de parer sa maîtresse. L’œuvre de Gide, marquée par une impudence, devenue sa caractéristique et celle de ses semblables, qui s’étale sans retenue à chaque page, est par ailleurs, du commencement à la fin, orchestrée sur un ton de séduction équivoque, ton tellement obsédant qu’il finit par dégoûter et donner la nausée. Il apparaît comme une sorte de Racine sans vigueur, froid, parfois ennuyé. Sa musique semble, simple apparence, une musique supérieure, mais pliée, adaptée à une si basse inspiration coutumière, à sa perfidie toujours renaissante, à son impure stérilité ».
(Marinus Marani, notaire de la S. Congrégation du Saint-Office], Condamnation des œuvres d’André Gide (p. 9).

Fermer Fermer


Date de création : 27/08/2015 14:05
Catégorie : -
Page lue 1173 fois

Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Recherche
Recherche

Copyright 2010-2017 - http://www.revues-litteraires.com
|
|
|