Calendrier
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 48 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Vous êtes ici :   Accueil » Les Soirées de Paris (1912-1914)
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.revues-litteraires.com/data/fr-articles.xml

- Les Soirées de Paris (1912-1914)  [Gallica]
« Recueil mensuel »
Paris (9, rue Jacob, [75006] puis 278, boulevard Raspail, [75014]). In-8 (260x170), br.
Dir. : Guillaume Apollinaire et Jean Cerusse (à partir de décembre 1913)
Réd. : Guillaume Apollinaire, André Billy, René Dalize, André Salmon (remplacé par Charles Perrès), André Tudesq / Adm. : Librairie Eugène Rey (8, boulevard des Italiens, [75002]) / Gérant : André Tudesq puis Jean Mollet
27 numéros dont 2 doubles (n° 12-13 et 26-27) en 25 livraisons du n° 1 (février 1912) au n° 26-27 (juillet-août 1914)

Part. : « Un Albanais », Peter Altenberg, A.B. [André Billy], Guillaume Apollinaire, Charles-Léon Bernardin, André Billy, René Dalize, René Bizet, Patrick Bruce, Gabrielle Buffet, Francis Carco, Henry Céard, Jean Cerusse, Bernard Combette, Dominique Combette, Paul Cézanne, « Le Crocheteur Borgne » [Guillaume Apollinaire], Tristan Derème, Fernand Divoire, Doniazade, Marcel Duminy, André Dupont, Jacques Dyssord, J. de l’Esc., Fernand Fleuret, Roch Grey [la baronne Hélène d’Œttingen], Albert Hass, Mireille Havet, Marc Henry, Horace Holley, Max Jacob, Alfred Jarry, Adolphe Lacuzon, Emile Magne, Eugène Montfort, Vincent Muselli, Giovanni Papini, Jean Paulhan, Adolphe Paupe, Jean Pellerin, Charles Perrès, Charles-Louis Philippe, Léonard Pieux, Maurice Raynal, Henri Rousseau, Jean Royère, Georges Sabiron, André Salmon, Alberto Savinio, Soffici, Henri Stretz, Jérôme Tharaud, Franz Toussaint, André Tudesq, Edgar Varèse, Sébastien Voirol, Ambroise Vollard, Maurice de Waleffe, Emile Zavie, et plusieurs textes n.s., …
Ill. : Alexander Archipenko, Georges Braque, André Derain, Albert Gleizes, Marie Laurencin, Fernand Léger, Henri Matisse, Jean Metzinger, Francis Picabia, Pablo Picasso, Henri Rousseau, Maurice de Vlaminck, ...

Bibl. : [ISSN : 1245-9577.
Cf. les autres revues dirigées par Guillaume Apollinaire (1880-1918) :
- Le Festin d’Esope (1903-1904)  [Gallica]

« Souvent le soir le salon se peuplait d’écrivains et d’artistes, amis d’Apollinaire ou des maîtres de maison. Venaient les poètes Blaise Cendrars, Henry Strentz, René Dalize dont le vrai nom était René Dupuy, ancien officier de marine, condisciple adoré d’Apollinaire, un homme à l’esprit exquis et élevé, mais profondément, mais presque maladivement désenchanté ; et d’autres de moindre importance. La baronne faisait passer des douceurs et des boissons, et animait la compagnie avec sa gaîté désinvolte, son charme féminin qui paraît son intelligence vivace, en aristocratique consœur des lettres »
(Ardengo Soffici, [Fine di un mundo, Opere, t VII, p. 715] ; trad. Isabel Violante in Ardengo Soffici, Commerce avec Apollinaire, poèmes et proses (1904-1955), XXIe siècle éd., 2008, p. 143)

- André Bailly, Apollinaire vivant, La Sirène, 1923
- Arbour, n° 141, p. 58
- Réimpression fac-similé : Les Soirées de Paris (1912-1914), 2 t., Slatkine Reprint, 1971
- Michel Décaudin, La crise des valeurs symbolistes. Vingt ans de poésie française, Toulouse, Privat, 1960 ; Slatkine, 1981, p. 484-491
- Laurence Campa, « Les Soirées de Paris », DP, p. 772-773
- Réimpression fac-similé : Les Soirées de Paris (1913-1914) [n° 18-27], Conti, 2010 ; E-DITE, 2012, 616 p. (éd. Isabel Violante)
- Fonds Paul Destribats, n° 36, p. 36
- Laurence Campa, Guillaume Apollinaire, Gallimard, « Biographies NRF », 2013
[BLJD : P-V-16] [BnF : NUMP- 551 / 8- Z- 20016 (A)]

- Les Soirées de Paris (1912-1914)  [Gallica]
« Recueil mensuel »
Paris (9, rue Jacob, [75006] puis 278, boulevard Raspail, [75014]). In-8 (260x170), br.
Dir. : Guillaume Apollinaire et Jean Cerusse (à partir de décembre 1913)
Réd. : Guillaume Apollinaire, André Billy, René Dalize, André Salmon (remplacé par Charles Perrès), André Tudesq / Adm. : Librairie Eugène Rey (8, boulevard des Italiens, [75002]) / Gérant : André Tudesq puis Jean Mollet
27 numéros dont 2 doubles (n° 12-13 et 26-27) en 25 livraisons du n° 1 (février 1912) au n° 26-27 (juillet-août 1914)

Part. : « Un Albanais », Peter Altenberg, A.B. [André Billy], Guillaume Apollinaire, Charles-Léon Bernardin, André Billy, René Dalize, René Bizet, Patrick Bruce, Gabrielle Buffet, Francis Carco, Henry Céard, Jean Cerusse, Bernard Combette, Dominique Combette, Paul Cézanne, « Le Crocheteur Borgne » [Guillaume Apollinaire], Tristan Derème, Fernand Divoire, Doniazade, Marcel Duminy, André Dupont, Jacques Dyssord, J. de l’Esc., Fernand Fleuret, Roch Grey [la baronne Hélène d’Œttingen], Albert Hass, Mireille Havet, Marc Henry, Horace Holley, Max Jacob, Alfred Jarry, Adolphe Lacuzon, Emile Magne, Eugène Montfort, Vincent Muselli, Giovanni Papini, Jean Paulhan, Adolphe Paupe, Jean Pellerin, Charles Perrès, Charles-Louis Philippe, Léonard Pieux, Maurice Raynal, Henri Rousseau, Jean Royère, Georges Sabiron, André Salmon, Alberto Savinio, Soffici, Henri Stretz, Jérôme Tharaud, Franz Toussaint, André Tudesq, Edgar Varèse, Sébastien Voirol, Ambroise Vollard, Maurice de Waleffe, Emile Zavie, et plusieurs textes n.s., …
Ill. : Alexander Archipenko, Georges Braque, André Derain, Albert Gleizes, Marie Laurencin, Fernand Léger, Henri Matisse, Jean Metzinger, Francis Picabia, Pablo Picasso, Henri Rousseau, Maurice de Vlaminck, ...

Bibl. : [ISSN : 1245-9577.
Cf. les autres revues dirigées par Guillaume Apollinaire (1880-1918) :
- Le Festin d’Esope (1903-1904)  [Gallica]

« Souvent le soir le salon se peuplait d’écrivains et d’artistes, amis d’Apollinaire ou des maîtres de maison. Venaient les poètes Blaise Cendrars, Henry Strentz, René Dalize dont le vrai nom était René Dupuy, ancien officier de marine, condisciple adoré d’Apollinaire, un homme à l’esprit exquis et élevé, mais profondément, mais presque maladivement désenchanté ; et d’autres de moindre importance. La baronne faisait passer des douceurs et des boissons, et animait la compagnie avec sa gaîté désinvolte, son charme féminin qui paraît son intelligence vivace, en aristocratique consœur des lettres »
(Ardengo Soffici, [Fine di un mundo, Opere, t VII, p. 715] ; trad. Isabel Violante in Ardengo Soffici, Commerce avec Apollinaire, poèmes et proses (1904-1955), XXIe siècle éd., 2008, p. 143)

- André Bailly, Apollinaire vivant, La Sirène, 1923
- Arbour, n° 141, p. 58
- Réimpression fac-similé : Les Soirées de Paris (1912-1914), 2 t., Slatkine Reprint, 1971
- Michel Décaudin, La crise des valeurs symbolistes. Vingt ans de poésie française, Toulouse, Privat, 1960 ; Slatkine, 1981, p. 484-491
- Laurence Campa, « Les Soirées de Paris », DP, p. 772-773
- Réimpression fac-similé : Les Soirées de Paris (1913-1914) [n° 18-27], Conti, 2010 ; E-DITE, 2012, 616 p. (éd. Isabel Violante)
- Fonds Paul Destribats, n° 36, p. 36
- Laurence Campa, Guillaume Apollinaire, Gallimard, « Biographies NRF », 2013
[BLJD : P-V-16] [BnF : NUMP- 551 / 8- Z- 20016 (A)]

Fermer Fermer


Date de création : 28/08/2015 02:06
Catégorie : -
Page lue 1004 fois

Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Recherche
Recherche

Copyright 2010-2017 - http://www.revues-litteraires.com
|
|
|