Calendrier
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 61 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Vous êtes ici :   Accueil » La Traverse (1969-1974)
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.revues-litteraires.com/data/fr-articles.xml

- La Traverse (1969-1974)
Paris (5, rue Saint-Yves, 75014). (270x210), agr. puis br. [28 / 56 p.]
Dir. : Paul Roux [Paul de Roux]
Comité de rédaction : Pierre Leyris, Bernard Noël, Georges Perros, Jean Queval, Paul Roux (n° 1 à 4) auxquels s’adjoignent André Dhôtel, Stephen Jourdain, Roger Munier, Henri Thomas (à partir du n° 5) et Pierre-Albert Jourdan (à partir du n° 6).
8 numéros en 8 livraisons du n° 1 (juin 1969) au n° 8 (printemps-été 1974)

Part. : Jean Barâl, William Blake, Bernard Collin, Gérard de Cortanze, André Coyné, Colette Deblé, André Dhôtel, François Fédier, Jean Follain, Michel Haas, Martin Heidegger, Philippe Jaccottet, Stephen Jourdain, Pierre-Albert Jourdan, Roberto Juarroz, Michel Kerninon, Pierre Klossowski, Jules Laforgue, Roger Laporte, Georges Laurent, Jean-Marie Gustave Le Clézio, Jean Lemuet, Elisabeth Leyris, Pierre Leyris, Hubert Lucot, Emmanuel Ludovic, Robert Maguire, John Mc Gahern, Roger Munier, Roland Nadaus, Youri Naguibine, Friedrich Nietzsche, Bernard Noël, Pierre Dalle Nogare, Anne Pérrier, Georges Perros, Jean Queval, Charles Racine, Jacques Réda, Patrick Reumaux, Armand Robin, Daniel Rocher, Paul Roux [Paul de Roux], Ottilie Sacher, Saint-Pol Roux, Pierre-Alain Tâche, Henri Thomas, Jean-Max Toubeau, Jones Very, Kenneth White.
Trad. : François Fédier (M. Heidegger) / Pierre Klossowski (F. Nietzsche) / Georges Laurent et Ottilie Sacher (Y. Naguibine), Pierre Leyris (W. Blake, K. White) / Bernard Noël (R. Maguire) / Jean-Max Toubeau (G. Pavlopoulos).
Ill. : Gisèle Celan-Lestrange, Colette Deblé, Elisabeth Leyris, Gilles Ortlieb, Jean-Max Toubeau.
Phot. : Jean Barâl.

Bibl. : [ISSN : 1141-4448. Impr. LMF (Paris). Tirage sur vélin supérieur par la maison Poirier-Boittreau à Aurillac de 500 ex. : 460 ex. num. de 40 à 500, 30 ex. num. de 1 à 30 avec deux gravures de Gisèle Celan-Lestrange et 10 ex. num. de I à X signée de l’artiste hors commerce. (n° 1 à 4) puis 450 ex.. Le n° 1 est agrafé, le n° 2 est relié, les n° 3 à 8 sont brochés.
Le n° : 6fr. / abonnement 4 n° : 20 fr. / abonnement de soutien 4 n° : 50 fr.
La pagination des numéros de La Traverse n’est pas indiquée. Nous l’indiquerons entre crochets pour donner un ordre d’idée quant au volume de chaque texte. La 4e de couv. du n° 1 indique : « Après le premier numéro consacré à la poésie, La Traverse publiera, avec de nouveaux poèmes, des récits, des nouvelles et des essais. ».
[Arsenal : 4- JO- 12907] [BnF : 4- JO- 22923]

Traverse01.jpg
- La Traverse, n° 1, juin 1969 [28 p.]
Bernard Noël, Un poème pour voir [p. 1-2],
Jean Lemuet, La mendiante de Delphes / Fable / La porte de la mort  [p. 3-4],
André Coyné, Sept toits du toi [p. 5-12],
Jean Queval, La lune et le soleil muets et travailleurs [p. 13-20],
Pierre Dalle Nogare, [Poèmes] [p. 21-23],
Paul Roux, Finis Terrae [p. 24-28].
Note(s) :
- Jean Queval, La lune et le soleil muets et travailleurs [13 poèmes]
- Pierre Dalle Nogare, [6 poèmes]
- Paul Roux, Finis Terrae [14 courts poèmes]

Traverse02.jpg
- La Traverse, n° 2, novembre 1969 [28 p.]
Charles Racine, [Poèmes] [p. 1-8]
Jules Laforgue, La rage de dents / Conte d’une nuit blanche d’été [p. 9-11]
André Dhôtel, Demain / Souvenir   [p. 12-13]
Roland Nadaus, Porteur de nuit [p. 14]
Gérard de Cortanze, L’œil-de-l’eau [p. 15-16]
Hubert Lucot, Absolument [p. 17-20]
Robert Maguire, Lunatic, I, II [p. 21-23]
Georges Perros, Ce vice puni… [p. 24-27].
Trad. : Bernard Noël (R. Maguire).
Note(s) :
- Charles Racine, [Poèmes] [18 courts poèmes]
- Georges Perros, Ce vice puni… [repris in G. Perros, Papiers collés II, Gallimard, « Le Chemin », 1973, p. 404-409]

Traverse03.jpg
- La Traverse, n° 3, avril 1970 [28 p.]
Henri Thomas, L’institutrice du genre humain [p. 1-3],
Roger Laporte, L’appel du froid [p. 4],
Bernard Noël, Le jeu du tu nous je [p. 5-8],
Paul Roux, Le fugueur [p. 9-12],
Michel Kerninon, La triste fin de la pécore du tringlot [p. 13-14],
Kenneth White, Voyage dans la dérive de l’aube [p. 15-19],
William Blake, Trois chants d’expérience : Une petite fille perdue / La petite fille perdue / La petite fille retrouvée (présentation par Pierre Leyris) [p. 15-26],
Friedrich Nietzsche, Cinq fragments posthumes (présentation par Pierre Klossowski) [p. 27-28].
Trad. : Pierre Klossowski (F. Nietzsche), Pierre Leyris (W. Blake, K. White).
Note(s) :
- Henri Thomas, L’institutrice du genre humain [p. 1-3], dédié « À Jean Queval » [repris dans H. Thomas, Sainte Jeunesse, Gallimard, 1972, p. 77-87]   

Traverse04.jpg
- La Traverse, n° 4, printemps 1971 [38 p.]
Stephen Jourdain, Histoire à veiller debout [p. 1-6],
Roger Munier, La blessure [p. 7-11],
Henri Thomas, Manemeur [p. 12-14],
Michel Haas, La peinture et à côté [p. 15-17],
[Jean Barâl, Photo hors texte (1970)],
Bernard Noël, Le Grand Mal blanc [p. 18-19],
John Mc Gahern , Corée [p. 20-23],
Daniel Rocher, Cinq poèmes [p. 24-26],
Hubert Lucot, 1001 fragments d’axe [p. 27-31],
Saint-Pol-Roux, Lettre à Max Jacob [p. 32-33],
[origine des documents présentés de Saint-Pol-Roux, alors inédits] [p. 34],
Saint-Pol-Roux, Prière sur les plaies de Max Jacob  [p. 35].
Trad. : Pierre Leyris (J. Mc Gahern).
Phot. : Jean Barâl.
Note(s) : Parution en mars 1971.
- Stephen Jourdain, Histoire à veiller debout [datée de septembre 1967]. Stephen Jourdain (1931-2009), auteur notamment de Cette vie m’aime, Gallimard, « Le Chemin », 1962. Postface de Jean Paulhan, « Un fils du moment » et de La flèche de talc, Le Temps qu’il fait, 1986. Lettre-préface de Jean Paulhan.
- Henri Thomas, Manemeur [comprenant : En chaque endroit de la terre… [poème écrit en septembre 1970 à Quiberon] / Nous nous en irons sans peur… / Le vent jetait des grains de sable… repris in À quoi tu penses, Gallimard, 1980 sous les titres respectivement de Chanson cosmique (p. 23-24), Manemeur (p. 21) [var.], Équinoxe (p. 22).
- John Mc Gahern (1934-2006), écrivain irlandais, auteur notamment de Lignes de fond [Nightlines], Mercure de France, « Domaine anglais » n°13, 1971. Trad. de Pierre Leyris
- Hubert Lucot, 1001 fragments d’axe [datés 1962-1966].
- Saint-Pol-Roux, Lettre à Max Jacob [Manoir de Coecilian / 17 octobre 1929] [« La lettre et le poème de Saint-Pol-Roux que nous publions ici en fac-similés sont inédits. Les originaux ont été donnés en 1931 par le destinataire lui-même, Max Jacob, au Dr Antoine Olgiati (médeci de Jacob à Quimper), qui possédait une collection d’autographes. Ces manuscrits appartiennent aujourd’hui à M. Gaspard Olgiati, qui nous les a très aimablement communiqués »]. La lettre est désormais conservée à la BLJD (Ms Ms 23082).
- Saint-Pol-Roux, [Poème] (en fac-similé) [daté du 17 octobre 1929].
« […]
Je vois, là, derrière la vitre de ma chambre
le bloc de nuit tel une barrique scellée.
Un mufle buté dans son silence et son incognito.
Fraîcheur du carreau à mon front et l’entaille
glauque des fenêtres des ménages […] »
(Paul [de] Roux, « Parole de nuits », La Traverse, n° 5, automne-hiver 1972, [p. 14])

Traverse05.jpg
- La Traverse, n° 5, automne-hiver 1972 [50 p.]
Pierre-Albert Jourdan, L’espace de la perte  [p. 1-6],
Henri Thomas, Le disparu [p. 7-10],
Paul Roux, Parole de nuits [3 poèmes] [p. 11-14],
Youri Naguibine, Les Échos [p. 15-25],
Patrick Reumaux, Itinéraire pour les morts de Saint-Denis [p. 26-29],
Bernard Noël, Extraits du Livre de Coline   [p. 30-35],
[Colette Deblé, Dessin],
Emmanuel Ludovic, Formuler l’éveil n’est pas l’éveil [p. 36],
Roger Munier, L’éveil qui n’est pas l’éveil   [p. 37-41],
Stephen Jourdain, Il n’y a pas il n’y a pas [p. 42-43],
Jean-Marie Gustave Le Clézio, Quelques vues de la deuxième nature  [p. 44-48].
Trad. : Georges Laurent et Ottilie Sacher (Y. Naguibine).
Ill. : Colette Deblé.
Note(s) :
- Henri Thomas, Le disparu [p. 1-3] (nouvelle) [repris dans H. Thomas, Sainte Jeunesse, Gallimard, 1972, p. 151-164
- Paul Roux, Parole de nuits [3 poèmes].
- Youri Naguibine (1920-1994), écrivain russe, a également été traduit dans La Nouvelle Critique et La NRF.

Traverse06.jpg
- La Traverse, n° 6, printemps-été 1973 [40 p.]
Georges Pavlopoulos, Le sous-sol [p. 3-6]
Henri Thomas, L’angle d’ombre [p. 7-10]
[Gilles Ortlieb, Dessins],
Pierre-Albert Jourdan, Le matin [p. 11-16]
Louis-Paul Guigues, L’âne [p. 17-18]
Jean Lemuet, Géronte [p. 19]
André Dhôtel, N’importe quoi [p. 20-22]
Jacques Réda, La roue et le bâton [p. 23-24],
Roland Nadaus, Naissance suivi de [p. 25-28],
Henri Raynal, La Rèche, Le raboteux [p. 29-32],
Armand Robin, Poèmes et fragments retrouvés [p. 33-38],
Armand Robin, [Fac-similé d’un billet du 23 octobre 1953] [p. 39].
Trad. : Jean-Max Toubeau (G. Pavlopoulos).
Ill. : Gilles Ortlieb.
Note(s) :
- Henri Thomas, L’angle d’ombre [repris dans Henri ThomasCahier treize, Le Temps qu’il fait, 1998, p. 253-255
- Jacques Réda, La roue et le bâton [daté de « Trilport, septembre 1971 »]
- Armand Robin, Poèmes et fragments retrouvés [11 fragments]

Traverse07.jpg
- La Traverse, n° 7, automne-hiver 1973 [56 p.]
Philippe Jaccottet, Notes [p. 1-8]
Anne Pérrier, Sablier [p. 9-12]
Pierre-Albert Jourdan, Le matin II [p. 13-16]
André Dhôtel, Et cela finira comment ? [p. 17-21]
Henri Thomas, Salut à la brume [p. 22-23]
Stephen Jourdain, Inventaire [p. 24-29]
Roger Munier, L’avant [p. 30-35]
Roger Munier, Voir [p. 36 et 45]
[Jean-Max Toubeau, Dessins], [p. 37-44]
William Blake, Annotations à la traduction nouvelle de l’Oraison / Dominicale du Dr. Thornton [p. 46-49]
Martin Heidegger, L’habitation de l’homme [juillet 1970] [p. 50-55].
Trad. : Pierre Leyris (W. Blake), François Fédier (M. Heidegger).
Ill. : Jean-Max Toubeau.
Note(s) :
- Anne Périer (1922-. . . .), née à Lausanne a notamment publié, chez Payot, de Le petit pré (1960), Le temps est mort (1967), Lettres perdues (1971). À lire, le texte d’Amaury Nauroy, « Anne Perrier : un paysage intérieur », RBL, 2013, 2, p. 195-201
- Henri Thomas, Salut à la brume [comprenant : Pour boire un verre... / Saint-Sulpice des soirs... / L’hydrothérapie et Nostradamus... / Les coqs de l’aube... [4 poèmes repris in À quoi tu penses, Gallimard, 1980 sous les titres respectivement de Ici dans Avignon (p. 12), Saint-Sulpice des soirs (p. 31) Emmanuel (p. 63) sauf L’hydrothérapie et Nostradamus... repris in Trézeaux, Gallimard, 1989 sous le titre Pour Peillet (p. 43) [var.].
En hommage à Emmanuel Peillet (1914-1973).
- Roger Munier, L’avant [daté 18 juin 1973] et Voir [daté de Pechon, 18 juillet 1973]    
Martin Heidegger, L’habitation de l’homme [daté juillet 1970].
« SIX heures du soir. La lune claire, presque translucide. Une absolue immobilité des arbres, partout, presque étrange. Le temps doux, les montagnes peintes avec une précision légère, un grand feu de feuilles, noir et rouge, dans la terre d’un jardin, sa fumée vers le feu plus lent des marronniers. Des oiseaux volent en ligne droite. Rarement vit-on moments plus clairs, plus cléments.
Les flammes, dans cette paix, semblent d’une nature différente, elles creusent un trou… agitées, grésillantes, frénétiques (2.10.1971) ».
(Philippe Jaccottet, « Notes », La Traverse, n° 7, automne-hiver 1973, [p. 5] ; repris in P. Jaccottet, La Semaison. Carnets 1968-1979, Gallimard 1979 ; Œuvres, Gallimard, « Bibliothèque de La Pléiade », 2014, p. 605-606)

Traverse08.jpg
- La Traverse, n° 8, printemps-été 1974 [56 p.]
Roberto Juarroz, Poésie verticale [p. 3-6],
Bernard Collin, 31/8 [p. 7-10],
Pierre-Albert Jourdan, Ciel absinthe [p. 11-16],
Paul Roux, Au jour le jour [p. 17-23],
André Dhôtel, Il y avait une fois...  [p. 24-25],
[Elisabeth Leyris, Dessins ] [p. 24-25],
Pierre-Alain Tâche, Une feuille [p. 26-29],
Roger Munier, Nocturne I [p. 30-34],
Jean Follain, Pages retrouvées [p. 35-42],
Pierre Leyris, Les années de Jones Very [p. 43-45],
Jones Very, Poèmes [p. 46-53],
[Elisabeth Leyris, Dessins ] [p. 54-55],
Ill. : Elisabeth Leyris.
Note(s) : Parution en mars 1974.
- Pierre-Albert Jourdan, Ciel absinthe [12 poèmes]   
- Pierre-Alain Tâche, Une feuille [8 poèmes]

- La Traverse (1969-1974)
Paris (5, rue Saint-Yves, 75014). (270x210), agr. puis br. [28 / 56 p.]
Dir. : Paul Roux [Paul de Roux]
Comité de rédaction : Pierre Leyris, Bernard Noël, Georges Perros, Jean Queval, Paul Roux (n° 1 à 4) auxquels s’adjoignent André Dhôtel, Stephen Jourdain, Roger Munier, Henri Thomas (à partir du n° 5) et Pierre-Albert Jourdan (à partir du n° 6).
8 numéros en 8 livraisons du n° 1 (juin 1969) au n° 8 (printemps-été 1974)

Part. : Jean Barâl, William Blake, Bernard Collin, Gérard de Cortanze, André Coyné, Colette Deblé, André Dhôtel, François Fédier, Jean Follain, Michel Haas, Martin Heidegger, Philippe Jaccottet, Stephen Jourdain, Pierre-Albert Jourdan, Roberto Juarroz, Michel Kerninon, Pierre Klossowski, Jules Laforgue, Roger Laporte, Georges Laurent, Jean-Marie Gustave Le Clézio, Jean Lemuet, Elisabeth Leyris, Pierre Leyris, Hubert Lucot, Emmanuel Ludovic, Robert Maguire, John Mc Gahern, Roger Munier, Roland Nadaus, Youri Naguibine, Friedrich Nietzsche, Bernard Noël, Pierre Dalle Nogare, Anne Pérrier, Georges Perros, Jean Queval, Charles Racine, Jacques Réda, Patrick Reumaux, Armand Robin, Daniel Rocher, Paul Roux [Paul de Roux], Ottilie Sacher, Saint-Pol Roux, Pierre-Alain Tâche, Henri Thomas, Jean-Max Toubeau, Jones Very, Kenneth White.
Trad. : François Fédier (M. Heidegger) / Pierre Klossowski (F. Nietzsche) / Georges Laurent et Ottilie Sacher (Y. Naguibine), Pierre Leyris (W. Blake, K. White) / Bernard Noël (R. Maguire) / Jean-Max Toubeau (G. Pavlopoulos).
Ill. : Gisèle Celan-Lestrange, Colette Deblé, Elisabeth Leyris, Gilles Ortlieb, Jean-Max Toubeau.
Phot. : Jean Barâl.

Bibl. : [ISSN : 1141-4448. Impr. LMF (Paris). Tirage sur vélin supérieur par la maison Poirier-Boittreau à Aurillac de 500 ex. : 460 ex. num. de 40 à 500, 30 ex. num. de 1 à 30 avec deux gravures de Gisèle Celan-Lestrange et 10 ex. num. de I à X signée de l’artiste hors commerce. (n° 1 à 4) puis 450 ex.. Le n° 1 est agrafé, le n° 2 est relié, les n° 3 à 8 sont brochés.
Le n° : 6fr. / abonnement 4 n° : 20 fr. / abonnement de soutien 4 n° : 50 fr.
La pagination des numéros de La Traverse n’est pas indiquée. Nous l’indiquerons entre crochets pour donner un ordre d’idée quant au volume de chaque texte. La 4e de couv. du n° 1 indique : « Après le premier numéro consacré à la poésie, La Traverse publiera, avec de nouveaux poèmes, des récits, des nouvelles et des essais. ».
[Arsenal : 4- JO- 12907] [BnF : 4- JO- 22923]

Traverse01.jpg
- La Traverse, n° 1, juin 1969 [28 p.]
Bernard Noël, Un poème pour voir [p. 1-2],
Jean Lemuet, La mendiante de Delphes / Fable / La porte de la mort  [p. 3-4],
André Coyné, Sept toits du toi [p. 5-12],
Jean Queval, La lune et le soleil muets et travailleurs [p. 13-20],
Pierre Dalle Nogare, [Poèmes] [p. 21-23],
Paul Roux, Finis Terrae [p. 24-28].
Note(s) :
- Jean Queval, La lune et le soleil muets et travailleurs [13 poèmes]
- Pierre Dalle Nogare, [6 poèmes]
- Paul Roux, Finis Terrae [14 courts poèmes]

Traverse02.jpg
- La Traverse, n° 2, novembre 1969 [28 p.]
Charles Racine, [Poèmes] [p. 1-8]
Jules Laforgue, La rage de dents / Conte d’une nuit blanche d’été [p. 9-11]
André Dhôtel, Demain / Souvenir   [p. 12-13]
Roland Nadaus, Porteur de nuit [p. 14]
Gérard de Cortanze, L’œil-de-l’eau [p. 15-16]
Hubert Lucot, Absolument [p. 17-20]
Robert Maguire, Lunatic, I, II [p. 21-23]
Georges Perros, Ce vice puni… [p. 24-27].
Trad. : Bernard Noël (R. Maguire).
Note(s) :
- Charles Racine, [Poèmes] [18 courts poèmes]
- Georges Perros, Ce vice puni… [repris in G. Perros, Papiers collés II, Gallimard, « Le Chemin », 1973, p. 404-409]

Traverse03.jpg
- La Traverse, n° 3, avril 1970 [28 p.]
Henri Thomas, L’institutrice du genre humain [p. 1-3],
Roger Laporte, L’appel du froid [p. 4],
Bernard Noël, Le jeu du tu nous je [p. 5-8],
Paul Roux, Le fugueur [p. 9-12],
Michel Kerninon, La triste fin de la pécore du tringlot [p. 13-14],
Kenneth White, Voyage dans la dérive de l’aube [p. 15-19],
William Blake, Trois chants d’expérience : Une petite fille perdue / La petite fille perdue / La petite fille retrouvée (présentation par Pierre Leyris) [p. 15-26],
Friedrich Nietzsche, Cinq fragments posthumes (présentation par Pierre Klossowski) [p. 27-28].
Trad. : Pierre Klossowski (F. Nietzsche), Pierre Leyris (W. Blake, K. White).
Note(s) :
- Henri Thomas, L’institutrice du genre humain [p. 1-3], dédié « À Jean Queval » [repris dans H. Thomas, Sainte Jeunesse, Gallimard, 1972, p. 77-87]   

Traverse04.jpg
- La Traverse, n° 4, printemps 1971 [38 p.]
Stephen Jourdain, Histoire à veiller debout [p. 1-6],
Roger Munier, La blessure [p. 7-11],
Henri Thomas, Manemeur [p. 12-14],
Michel Haas, La peinture et à côté [p. 15-17],
[Jean Barâl, Photo hors texte (1970)],
Bernard Noël, Le Grand Mal blanc [p. 18-19],
John Mc Gahern , Corée [p. 20-23],
Daniel Rocher, Cinq poèmes [p. 24-26],
Hubert Lucot, 1001 fragments d’axe [p. 27-31],
Saint-Pol-Roux, Lettre à Max Jacob [p. 32-33],
[origine des documents présentés de Saint-Pol-Roux, alors inédits] [p. 34],
Saint-Pol-Roux, Prière sur les plaies de Max Jacob  [p. 35].
Trad. : Pierre Leyris (J. Mc Gahern).
Phot. : Jean Barâl.
Note(s) : Parution en mars 1971.
- Stephen Jourdain, Histoire à veiller debout [datée de septembre 1967]. Stephen Jourdain (1931-2009), auteur notamment de Cette vie m’aime, Gallimard, « Le Chemin », 1962. Postface de Jean Paulhan, « Un fils du moment » et de La flèche de talc, Le Temps qu’il fait, 1986. Lettre-préface de Jean Paulhan.
- Henri Thomas, Manemeur [comprenant : En chaque endroit de la terre… [poème écrit en septembre 1970 à Quiberon] / Nous nous en irons sans peur… / Le vent jetait des grains de sable… repris in À quoi tu penses, Gallimard, 1980 sous les titres respectivement de Chanson cosmique (p. 23-24), Manemeur (p. 21) [var.], Équinoxe (p. 22).
- John Mc Gahern (1934-2006), écrivain irlandais, auteur notamment de Lignes de fond [Nightlines], Mercure de France, « Domaine anglais » n°13, 1971. Trad. de Pierre Leyris
- Hubert Lucot, 1001 fragments d’axe [datés 1962-1966].
- Saint-Pol-Roux, Lettre à Max Jacob [Manoir de Coecilian / 17 octobre 1929] [« La lettre et le poème de Saint-Pol-Roux que nous publions ici en fac-similés sont inédits. Les originaux ont été donnés en 1931 par le destinataire lui-même, Max Jacob, au Dr Antoine Olgiati (médeci de Jacob à Quimper), qui possédait une collection d’autographes. Ces manuscrits appartiennent aujourd’hui à M. Gaspard Olgiati, qui nous les a très aimablement communiqués »]. La lettre est désormais conservée à la BLJD (Ms Ms 23082).
- Saint-Pol-Roux, [Poème] (en fac-similé) [daté du 17 octobre 1929].
« […]
Je vois, là, derrière la vitre de ma chambre
le bloc de nuit tel une barrique scellée.
Un mufle buté dans son silence et son incognito.
Fraîcheur du carreau à mon front et l’entaille
glauque des fenêtres des ménages […] »
(Paul [de] Roux, « Parole de nuits », La Traverse, n° 5, automne-hiver 1972, [p. 14])

Traverse05.jpg
- La Traverse, n° 5, automne-hiver 1972 [50 p.]
Pierre-Albert Jourdan, L’espace de la perte  [p. 1-6],
Henri Thomas, Le disparu [p. 7-10],
Paul Roux, Parole de nuits [3 poèmes] [p. 11-14],
Youri Naguibine, Les Échos [p. 15-25],
Patrick Reumaux, Itinéraire pour les morts de Saint-Denis [p. 26-29],
Bernard Noël, Extraits du Livre de Coline   [p. 30-35],
[Colette Deblé, Dessin],
Emmanuel Ludovic, Formuler l’éveil n’est pas l’éveil [p. 36],
Roger Munier, L’éveil qui n’est pas l’éveil   [p. 37-41],
Stephen Jourdain, Il n’y a pas il n’y a pas [p. 42-43],
Jean-Marie Gustave Le Clézio, Quelques vues de la deuxième nature  [p. 44-48].
Trad. : Georges Laurent et Ottilie Sacher (Y. Naguibine).
Ill. : Colette Deblé.
Note(s) :
- Henri Thomas, Le disparu [p. 1-3] (nouvelle) [repris dans H. Thomas, Sainte Jeunesse, Gallimard, 1972, p. 151-164
- Paul Roux, Parole de nuits [3 poèmes].
- Youri Naguibine (1920-1994), écrivain russe, a également été traduit dans La Nouvelle Critique et La NRF.

Traverse06.jpg
- La Traverse, n° 6, printemps-été 1973 [40 p.]
Georges Pavlopoulos, Le sous-sol [p. 3-6]
Henri Thomas, L’angle d’ombre [p. 7-10]
[Gilles Ortlieb, Dessins],
Pierre-Albert Jourdan, Le matin [p. 11-16]
Louis-Paul Guigues, L’âne [p. 17-18]
Jean Lemuet, Géronte [p. 19]
André Dhôtel, N’importe quoi [p. 20-22]
Jacques Réda, La roue et le bâton [p. 23-24],
Roland Nadaus, Naissance suivi de [p. 25-28],
Henri Raynal, La Rèche, Le raboteux [p. 29-32],
Armand Robin, Poèmes et fragments retrouvés [p. 33-38],
Armand Robin, [Fac-similé d’un billet du 23 octobre 1953] [p. 39].
Trad. : Jean-Max Toubeau (G. Pavlopoulos).
Ill. : Gilles Ortlieb.
Note(s) :
- Henri Thomas, L’angle d’ombre [repris dans Henri ThomasCahier treize, Le Temps qu’il fait, 1998, p. 253-255
- Jacques Réda, La roue et le bâton [daté de « Trilport, septembre 1971 »]
- Armand Robin, Poèmes et fragments retrouvés [11 fragments]

Traverse07.jpg
- La Traverse, n° 7, automne-hiver 1973 [56 p.]
Philippe Jaccottet, Notes [p. 1-8]
Anne Pérrier, Sablier [p. 9-12]
Pierre-Albert Jourdan, Le matin II [p. 13-16]
André Dhôtel, Et cela finira comment ? [p. 17-21]
Henri Thomas, Salut à la brume [p. 22-23]
Stephen Jourdain, Inventaire [p. 24-29]
Roger Munier, L’avant [p. 30-35]
Roger Munier, Voir [p. 36 et 45]
[Jean-Max Toubeau, Dessins], [p. 37-44]
William Blake, Annotations à la traduction nouvelle de l’Oraison / Dominicale du Dr. Thornton [p. 46-49]
Martin Heidegger, L’habitation de l’homme [juillet 1970] [p. 50-55].
Trad. : Pierre Leyris (W. Blake), François Fédier (M. Heidegger).
Ill. : Jean-Max Toubeau.
Note(s) :
- Anne Périer (1922-. . . .), née à Lausanne a notamment publié, chez Payot, de Le petit pré (1960), Le temps est mort (1967), Lettres perdues (1971). À lire, le texte d’Amaury Nauroy, « Anne Perrier : un paysage intérieur », RBL, 2013, 2, p. 195-201
- Henri Thomas, Salut à la brume [comprenant : Pour boire un verre... / Saint-Sulpice des soirs... / L’hydrothérapie et Nostradamus... / Les coqs de l’aube... [4 poèmes repris in À quoi tu penses, Gallimard, 1980 sous les titres respectivement de Ici dans Avignon (p. 12), Saint-Sulpice des soirs (p. 31) Emmanuel (p. 63) sauf L’hydrothérapie et Nostradamus... repris in Trézeaux, Gallimard, 1989 sous le titre Pour Peillet (p. 43) [var.].
En hommage à Emmanuel Peillet (1914-1973).
- Roger Munier, L’avant [daté 18 juin 1973] et Voir [daté de Pechon, 18 juillet 1973]    
Martin Heidegger, L’habitation de l’homme [daté juillet 1970].
« SIX heures du soir. La lune claire, presque translucide. Une absolue immobilité des arbres, partout, presque étrange. Le temps doux, les montagnes peintes avec une précision légère, un grand feu de feuilles, noir et rouge, dans la terre d’un jardin, sa fumée vers le feu plus lent des marronniers. Des oiseaux volent en ligne droite. Rarement vit-on moments plus clairs, plus cléments.
Les flammes, dans cette paix, semblent d’une nature différente, elles creusent un trou… agitées, grésillantes, frénétiques (2.10.1971) ».
(Philippe Jaccottet, « Notes », La Traverse, n° 7, automne-hiver 1973, [p. 5] ; repris in P. Jaccottet, La Semaison. Carnets 1968-1979, Gallimard 1979 ; Œuvres, Gallimard, « Bibliothèque de La Pléiade », 2014, p. 605-606)

Traverse08.jpg
- La Traverse, n° 8, printemps-été 1974 [56 p.]
Roberto Juarroz, Poésie verticale [p. 3-6],
Bernard Collin, 31/8 [p. 7-10],
Pierre-Albert Jourdan, Ciel absinthe [p. 11-16],
Paul Roux, Au jour le jour [p. 17-23],
André Dhôtel, Il y avait une fois...  [p. 24-25],
[Elisabeth Leyris, Dessins ] [p. 24-25],
Pierre-Alain Tâche, Une feuille [p. 26-29],
Roger Munier, Nocturne I [p. 30-34],
Jean Follain, Pages retrouvées [p. 35-42],
Pierre Leyris, Les années de Jones Very [p. 43-45],
Jones Very, Poèmes [p. 46-53],
[Elisabeth Leyris, Dessins ] [p. 54-55],
Ill. : Elisabeth Leyris.
Note(s) : Parution en mars 1974.
- Pierre-Albert Jourdan, Ciel absinthe [12 poèmes]   
- Pierre-Alain Tâche, Une feuille [8 poèmes]

Fermer Fermer


Date de création : 28/08/2015 13:19
Catégorie : -
Page lue 2596 fois

Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Recherche
Recherche

Copyright 2010-2017 - http://www.revues-litteraires.com
|
|
|