Calendrier
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 48 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Vous êtes ici :   Accueil » Les Trois Roses (1918-1919)
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.revues-litteraires.com/data/fr-articles.xml

- Les Trois Roses (1918-1919)
« Revue d’art »
Grenoble (11, rue Thiers puis 24, rue Condorcet, [38000]). In-8 (250x190), agr. /
Dir. : Justin-Frantz Simon puis Marcelle-Frantz Simon
Secr. de réd. : M.-A. Chardon
12 numéros dont 2 doubles (nos 3-4, 11-12) en 10 livraisons du n° 1 (juin 1918) au n° 11-12 (avril-mai 1919)

Part. : Guillaume Apollinaire, Louis Aragon, René d’Avril, André Breton, Jean de Cours, Fernand Demeure, Paul Dermée, Paul Eluard, Fagus, René Ghil, Henri Hertz, Max Jacob, Francis Jammes, Tristan Klingsor, André Lhote, Fernand Mazade, Paul Méral, Ernest Monvert, John-Antoine Nau, Pierre Reverdy, Jean Royère, Justin-Frantz Simon, Marcelle-Frantz Simon, Philippe Soupault, André Spire, Ernest Tissreand, Paul Valéry, Francis Viélé-Griffin, Ortiz de Zaraté, ...
Ill. : […]

Bibl. : [ISSN : 0762-5960. En ff., couv. ill. de bois gravés.
Justin Frantz Simon (14 avril 1892-21 octobre 1918), auteur d’un Livret de vers (Éditions de La Phalange, 1913, 76, p.)

« Créée en juin 1818 par Justin-Frantz Simon, poète blessé dans les Vosges dès le 5 septembre 1914, rendu inapte au service, et retourné à la vie civile, la revue grenobloise Les Trois Roses affiche son indépendance et son esprit consensuel :

La revue n’est pas l’organe d’une coterie ou d’une chapelle. Nous nous efforcerons de grouper des poètes et des écrivains d’esthétique et de tendances diverses, mais nettement représentatifs de l’effort littéraire de la France moderne.
Nous nous honorons de compter parmi nos collaborateurs quelques-uns des représentants les plus distingués du mouvement symboliste et les chefs de file des mouvements les plus récents et les plus décriés.
Nous pensons que l’art se suffit à lui-même. Sa portée sociale, s’il en a une, il l’acquiert du seul fait d’exister.
[Justin Frantz Simon, Les Trois Roses, n° 1, juin 1818].

Les Trois Roses n’occulte pas la guerre ; elle résiste à son empire et concentre sur l’activité littéraire. De fait, comme le remarque Etienne-Alain Hubert quand il présente la réédition de la revue, Justin Frantz Simon a rassemblé une partie de la constellation de La Phalange, issue de symbolisme et du post-symbolisme, à laquelle s’est joint, contre toute attente, Reverdy, qui refuse pourtant de publier hors de sa revue [Nord-Sud]. Ce sont le désintéressement et le culte de l’art qui l’invitent, comme Valéry, à soutenir les efforts des Trois Roses »
(Laurence Campa, Poètes de la grande Guerre, Classiques Garnier, 2010, p. 22).

- Réimpression fac-similé : Les Trois Roses, Saillans, Bibliothèque de Vercheny, Grande Nature, 1986 [9 octobre]. Présentation Etienne-Alain Hubert (éd. Patrick Fréchet)
- Christine Lapoujade, RdR, n° 1, 1986, p. 57-58
- Laurence Campa, Poètes de la grande Guerre. Expérience combattante et activité poétique, Classiques Garnier, « Études de littérature des XXe et XXIe siècles » n° 12, 2010, p. 22
- Sommaire détaillé Les Trois Roses, n° 11-12, avril-mai 1919, Blog Les Petites Revues, jeudi 11 novembre 2010
[BnF : 4- Z- 9914 / FAC SIM-C-TRO]

- Les Trois Roses (1918-1919)
« Revue d’art »
Grenoble (11, rue Thiers puis 24, rue Condorcet, [38000]). In-8 (250x190), agr. /
Dir. : Justin-Frantz Simon puis Marcelle-Frantz Simon
Secr. de réd. : M.-A. Chardon
12 numéros dont 2 doubles (nos 3-4, 11-12) en 10 livraisons du n° 1 (juin 1918) au n° 11-12 (avril-mai 1919)

Part. : Guillaume Apollinaire, Louis Aragon, René d’Avril, André Breton, Jean de Cours, Fernand Demeure, Paul Dermée, Paul Eluard, Fagus, René Ghil, Henri Hertz, Max Jacob, Francis Jammes, Tristan Klingsor, André Lhote, Fernand Mazade, Paul Méral, Ernest Monvert, John-Antoine Nau, Pierre Reverdy, Jean Royère, Justin-Frantz Simon, Marcelle-Frantz Simon, Philippe Soupault, André Spire, Ernest Tissreand, Paul Valéry, Francis Viélé-Griffin, Ortiz de Zaraté, ...
Ill. : […]

Bibl. : [ISSN : 0762-5960. En ff., couv. ill. de bois gravés.
Justin Frantz Simon (14 avril 1892-21 octobre 1918), auteur d’un Livret de vers (Éditions de La Phalange, 1913, 76, p.)

« Créée en juin 1818 par Justin-Frantz Simon, poète blessé dans les Vosges dès le 5 septembre 1914, rendu inapte au service, et retourné à la vie civile, la revue grenobloise Les Trois Roses affiche son indépendance et son esprit consensuel :

La revue n’est pas l’organe d’une coterie ou d’une chapelle. Nous nous efforcerons de grouper des poètes et des écrivains d’esthétique et de tendances diverses, mais nettement représentatifs de l’effort littéraire de la France moderne.
Nous nous honorons de compter parmi nos collaborateurs quelques-uns des représentants les plus distingués du mouvement symboliste et les chefs de file des mouvements les plus récents et les plus décriés.
Nous pensons que l’art se suffit à lui-même. Sa portée sociale, s’il en a une, il l’acquiert du seul fait d’exister.
[Justin Frantz Simon, Les Trois Roses, n° 1, juin 1818].

Les Trois Roses n’occulte pas la guerre ; elle résiste à son empire et concentre sur l’activité littéraire. De fait, comme le remarque Etienne-Alain Hubert quand il présente la réédition de la revue, Justin Frantz Simon a rassemblé une partie de la constellation de La Phalange, issue de symbolisme et du post-symbolisme, à laquelle s’est joint, contre toute attente, Reverdy, qui refuse pourtant de publier hors de sa revue [Nord-Sud]. Ce sont le désintéressement et le culte de l’art qui l’invitent, comme Valéry, à soutenir les efforts des Trois Roses »
(Laurence Campa, Poètes de la grande Guerre, Classiques Garnier, 2010, p. 22).

- Réimpression fac-similé : Les Trois Roses, Saillans, Bibliothèque de Vercheny, Grande Nature, 1986 [9 octobre]. Présentation Etienne-Alain Hubert (éd. Patrick Fréchet)
- Christine Lapoujade, RdR, n° 1, 1986, p. 57-58
- Laurence Campa, Poètes de la grande Guerre. Expérience combattante et activité poétique, Classiques Garnier, « Études de littérature des XXe et XXIe siècles » n° 12, 2010, p. 22
- Sommaire détaillé Les Trois Roses, n° 11-12, avril-mai 1919, Blog Les Petites Revues, jeudi 11 novembre 2010
[BnF : 4- Z- 9914 / FAC SIM-C-TRO]

Fermer Fermer


Date de création : 28/08/2015 13:21
Catégorie : -
Page lue 594 fois

Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Recherche
Recherche

Copyright 2010-2017 - http://www.revues-litteraires.com
|
|
|