Calendrier
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 115 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Vous êtes ici :   Accueil » La Part du Sable (1947-1955)
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.revues-litteraires.com/data/fr-articles.xml

- La Part du Sable (1947-1950)
« Cahier de textes poétiques et critiques » puis « Cahier de littérature appliquée »
Le Caire. Édition La Part du Sable. In-8 (250x200), br.
Dir. : Georges Henein et Ramsès Younane
Comité de réd. : Charles Lucet, Edmond Jabès, Yves Régnier, Georges Henein, Jean Grenier
2 numéros en 2 livraisons du n° 1 (février 1947) au n° 2 (avril 1950)

Part. : Ikbal el Alaily, Roger Arnaldez, Yves Bonnefoy, René Char, Michel Fardoulis-Lagrange, Jean Grenier, Mounir Hafez, Georges Henein, Edmond Jabès, Fouad Kamel, Ghérasim Luca, Arthur Lundkvist, Jean Maquet, Henri Michaux, Henri Pastoureau, Samir Rafi, Yves Régnier, Claude Serbanne, Hassan el Telmisani, Stefano Terra, Henri Thomas, Jean Wahl, Magdi Wahba, Ramsès Younane.
Ill. : Fouad Kamel, Ghérasim Luca, Samir Rafi, Hassan el Telmisani, Ramsés Younane.

Bibl. : [ISSN : / . Impr. MISR S.A.E. (Le Caire).
Cf. Éditions Masses.
Cf. Éditions La Part du Sable.
Cf. Éditions La Nouvelle Part du Sable.
- Sarane Alexandrian, Georges Henein, Seghers, « Poètes d’Aujourd’hui » n° 243, 1981, p. 59-60
- Jean-Jacques Luthi, « Le mouvement surréaliste en Égypte », Mélusine, n° III, 1982, p. 18-35
- Daniel Lançon, Jabès l’Égyptien, Jean-Michel Place, 1998, p. 208-217
- Fonds Paul Destribats, n° 502, p. 200-201
Il fut annoncé qu’« Un nombre limité d’exemplaires sera confié aux soins de la librairie Thoth 7 rue Soliman Pacha, Le Caire, seule dépositaire de "La Part du Sable" en Égypte ».
Après les deux premiers numéros de grande qualité, Henein envisage plusieurs numéros spéciaux dont un sur la violence qui ne vit pas le jour. Parurent cependant « Hommage à Nietzsche » (1950), « Allusion à Kafka » (1954) et « Vues sur Kierkegaard » (1955).
[Bibl. Kandinsky] [BnF : / ]

Part-du-Sable01.jpg

- La Part du Sable, n° 1, février 1947 [40 p.]
Georges Henein, Soyez les Bienvenus à Elseneur,
[1 dessin et un hors-texte de Ramsés Younane]
Ramsés Younane, Variations sur le Verbe Couvrir,
Jean Maquet, Les Somnambules (présentation par G[eorges] H[enein]) [hors-texte de Samir Rafi],
Michel Fardoulis-Lagrange, Le Grand Objet Extérieur,
Ghérasim Luca, Le Vampire Passif [accompagné d’un dessin titré : "Dessin tiré de l’album d'un schizoïde atteint de manie aiguë],
Stefano Terra, À Malatesta,
[hors-texte de Ramsés Younane : "La vocation du silence"],
Henri Pastoureau, Fragments Résiduels / Hommage à Flaubert / Hommage à Arnold Bocklin / Poème,
Georges Henein, La femme avec un couteau dans le cœur,
Arthur Lundkvist, Dikt,
Claude Serbanne, Poésie de la Peinture : Matta Echaurren, Raoul Ubac, Léonor Fini,
[hors-texte de Fouad Kamel, L’empreinte du monde],
Edmond Jabès, Le fond de l’eau
Claude Serbanne, Au Marquis de Sade [illustré d'un dessin signé Hassan el Telmisani],
Henri Michaux, L’Homme-Bombe (texte tiré de "Liberté d’Action").
Ill. : Fouad Kamel, Ghérasim Luca, Samir Rafi, Hassan el Telmisani, Ramsés Younane.
Note(s) :
Notes liminaires : « le présent cahier de textes poétiques et critiques achevé d’imprimer le 15 février 1947 est édité par le mouvement "ART ET LIBERTÉ" sous la direction personnelle de Georges Henein et Ramsès Younane. / Les motifs illustrant les deux versants de la couverture sont dus à Ramsès Younane. / les dessins originaux et les peintures et travaux automatiques reproduits sont de Fouad Kamel, Samir Rafi, Hassan el Telmisani, Ramsès Younane. / les notes critiques et les poèmes sont, dans l’ordre alphabétique, de Georges Henein / Edmond Jabès / Gherasim Luca / Arthur Lundkvist / Jean Maquet / Henri Michaux / Henri Pastoureau / Claude Serbanne / Stefano Terra / Ramsès Younane / Michel Fardoulis-Lagrange »
« On ne trouvera dans les pages qui suivent ni signes de ralliement, ni certitudes dogmatiques. / Ce cahier ne répond à aucun but précis, sinon de contribuer au dégel des idées et à une plus intense circulation des images à travers la terre et les hommes. / Et un temps où l’adhésion elle-même n’est trop souvent qu’une des formes du découragement, nous avons la faiblesse de croire solubles les problèmes qui nous oppressent,– mais encore faut-il que la scène se passe à l’air libre, encore faut-il avoir la liberté de les poser, de les traquer, de leur faire rendre gorge. / Nous n’insisterons pas sur nos répugnances. De Cocteau à Sartre, le racolage des badauds continue. L’esprit parisien et le négoce de l’angoisse se font sinistrement pendant. Il n’y a pas lieu de stationner. Pourquoi "la part du sable" enfin ? À cause de cette matière qui est en nous avant que d’être dans la nature, à la fois apaisante et égarante, conductrice et dislocatrice, plage où l’on aborde et piste déjà effacée ».
« RÉPONDANT A L’APPEL D’ANDRÉ BRETON DATE DU 12 JANVIER 1947, LE GROUPE SURREALISTE D’ÉGYPTE APPORTERA SON PLEIN CONCOURS A L’EXPOSITION INTERNATIONALE DU SURRÉALISME »
- Arthur Lundkvist, Dikt [au bas de la page trois lignes signées Yves Bonnefoy : « Tirez sur le pianiste ! écrasez ce chien, cette charogne ! Que ces vieilles l’emportent ! Tirez sur l’homme vivant ! »), extraites du Traité du Pianiste, Éd. La Révolution la Nuit, 1946, dont elles constituent l’épilogue).
- Henri Michaux, L’Homme-Bombe (texte tiré de "Liberté d’Action") : Ainsi présenté par Georges Henein : « Dernière heure : Michaux nous câble qu’il viendra mais ne parlera point. Pour certains ce sera donc comme s’il n’était jamais venue. Pour d’autres comme s’il n’avait rien à dire. Pour lui comme s’il n’avait rien à subir. Afin de réduire à néant ces différentes interprétations, nous reprenons ici un de ses textes les moins connus ».
Cf. H. Michaux, Œuvres complètes, t. II, Gallimard, « Bibliothèque de La Pléiade », 2001, p. 171.

 

Part-du-Sable02.jpg

- La Part du Sable, n° 2, avril 1950 [66 p.]
Jean Grenier, Lettre sur le tabac (p. 3-6),
Henri Michaux, Tranches de savoir (p. 7-15),
Georges Henein, L’esprit colonial (p. 16-18),
Edmond Jabès, Le rocher de la solitude [Poème à plusieurs voix] (p. 19-28),
René Char, Corail / Le tout ensemble (p. 29),
Ikbal el Alaily, De l’auteur considéré comme un jeune lapin (p. 30-32),
Mounir Hafez, Petite suite (33-38),
Yves Régnier, Le juge Moellens (p. 39-48),
Yves Bonnefoy, Dernier geste de Douve / Le seul témoin (p. 49-51),
Henri Thomas, Selon le corps (p. 52-54),
Jean Maquet, Magie (p. 55),
Roger Arnaldez, Pandore (p. 56-65).
Note(s) :
- Henri Michaux, Tranches de savoir (p. 7-15) [reprises en partie in H. Michaux, Tranches de savoir, Les Pas Perdus, « L’Âge d’Homme » n° 4, 1950 puis intégrées in Face aux verrous, Gallimard, 1954 ; Œuvres complètes, t. II, Gallimard, « Bibliothèque de La Pléiade », 2001, p. 448-471.
- Georges Henein, L’esprit colonial (p. 16-18) [il est indiqué en note que ce texte est extrait d’une nouvelle à paraître dans un prochain numéro de la revue Empédocle (n° 9, mars-avril 1950, sous le titre de « La déviation » ; il est notamment repris en ouverture des Notes sur un pays inutile, Le Tout sur le Tout, 1982 ; Œuvres, Denoël, 2006 (éd . Pierre Vilar) :
« Je reçus très tôt la gifle de la bonne éducation. Une gouvernante fut engagée qui m’enseigna l’art de cacher les chagrins. On creuse un trou, on enfouit la chose, on recouvre avec de la terre, puis, comme un avare que son trésor tourmente, on revient sur les lieux, mais c’est pour constater que la recherche est vaine. L’emplacement du chagrin s’est perdu. Ainsi le veut une éducation complète ».
- René Char, Corail / Le tout ensemble (p. 29), [repris in R. Char, Les Matinaux, Gallimard, 1950 / Œuvres complètes, Gallimard, « Bibliothèque de La Pléiade », 1983, p. 304 et 308.
- Yves Bonnefoy, Dernier geste de Douve / Le seul témoin (p. 49-51) [repris in Y. Bonnefoy, Du mouvement et de l’immobilité de Douve, Mercure de France, 1953
- Henri Thomas, Selon le corps (p. 52-54) [comprenant : I- "Il y a au bord du fleuve…" / II- "Partout montent, se confondent…" / III- "Dis si jamais je reverrai…" / IV- Selon le corps. Repris in H. Thomas, Nul désordre, Gallimard, 1950

- La Part du Sable (1947-1950)
« Cahier de textes poétiques et critiques » puis « Cahier de littérature appliquée »
Le Caire. Édition La Part du Sable. In-8 (250x200), br.
Dir. : Georges Henein et Ramsès Younane
Comité de réd. : Charles Lucet, Edmond Jabès, Yves Régnier, Georges Henein, Jean Grenier
2 numéros en 2 livraisons du n° 1 (février 1947) au n° 2 (avril 1950)

Part. : Ikbal el Alaily, Roger Arnaldez, Yves Bonnefoy, René Char, Michel Fardoulis-Lagrange, Jean Grenier, Mounir Hafez, Georges Henein, Edmond Jabès, Fouad Kamel, Ghérasim Luca, Arthur Lundkvist, Jean Maquet, Henri Michaux, Henri Pastoureau, Samir Rafi, Yves Régnier, Claude Serbanne, Hassan el Telmisani, Stefano Terra, Henri Thomas, Jean Wahl, Magdi Wahba, Ramsès Younane.
Ill. : Fouad Kamel, Ghérasim Luca, Samir Rafi, Hassan el Telmisani, Ramsés Younane.

Bibl. : [ISSN : / . Impr. MISR S.A.E. (Le Caire).
Cf. Éditions Masses.
Cf. Éditions La Part du Sable.
Cf. Éditions La Nouvelle Part du Sable.
- Sarane Alexandrian, Georges Henein, Seghers, « Poètes d’Aujourd’hui » n° 243, 1981, p. 59-60
- Jean-Jacques Luthi, « Le mouvement surréaliste en Égypte », Mélusine, n° III, 1982, p. 18-35
- Daniel Lançon, Jabès l’Égyptien, Jean-Michel Place, 1998, p. 208-217
- Fonds Paul Destribats, n° 502, p. 200-201
Il fut annoncé qu’« Un nombre limité d’exemplaires sera confié aux soins de la librairie Thoth 7 rue Soliman Pacha, Le Caire, seule dépositaire de "La Part du Sable" en Égypte ».
Après les deux premiers numéros de grande qualité, Henein envisage plusieurs numéros spéciaux dont un sur la violence qui ne vit pas le jour. Parurent cependant « Hommage à Nietzsche » (1950), « Allusion à Kafka » (1954) et « Vues sur Kierkegaard » (1955).
[Bibl. Kandinsky] [BnF : / ]

Part-du-Sable01.jpg

- La Part du Sable, n° 1, février 1947 [40 p.]
Georges Henein, Soyez les Bienvenus à Elseneur,
[1 dessin et un hors-texte de Ramsés Younane]
Ramsés Younane, Variations sur le Verbe Couvrir,
Jean Maquet, Les Somnambules (présentation par G[eorges] H[enein]) [hors-texte de Samir Rafi],
Michel Fardoulis-Lagrange, Le Grand Objet Extérieur,
Ghérasim Luca, Le Vampire Passif [accompagné d’un dessin titré : "Dessin tiré de l’album d'un schizoïde atteint de manie aiguë],
Stefano Terra, À Malatesta,
[hors-texte de Ramsés Younane : "La vocation du silence"],
Henri Pastoureau, Fragments Résiduels / Hommage à Flaubert / Hommage à Arnold Bocklin / Poème,
Georges Henein, La femme avec un couteau dans le cœur,
Arthur Lundkvist, Dikt,
Claude Serbanne, Poésie de la Peinture : Matta Echaurren, Raoul Ubac, Léonor Fini,
[hors-texte de Fouad Kamel, L’empreinte du monde],
Edmond Jabès, Le fond de l’eau
Claude Serbanne, Au Marquis de Sade [illustré d'un dessin signé Hassan el Telmisani],
Henri Michaux, L’Homme-Bombe (texte tiré de "Liberté d’Action").
Ill. : Fouad Kamel, Ghérasim Luca, Samir Rafi, Hassan el Telmisani, Ramsés Younane.
Note(s) :
Notes liminaires : « le présent cahier de textes poétiques et critiques achevé d’imprimer le 15 février 1947 est édité par le mouvement "ART ET LIBERTÉ" sous la direction personnelle de Georges Henein et Ramsès Younane. / Les motifs illustrant les deux versants de la couverture sont dus à Ramsès Younane. / les dessins originaux et les peintures et travaux automatiques reproduits sont de Fouad Kamel, Samir Rafi, Hassan el Telmisani, Ramsès Younane. / les notes critiques et les poèmes sont, dans l’ordre alphabétique, de Georges Henein / Edmond Jabès / Gherasim Luca / Arthur Lundkvist / Jean Maquet / Henri Michaux / Henri Pastoureau / Claude Serbanne / Stefano Terra / Ramsès Younane / Michel Fardoulis-Lagrange »
« On ne trouvera dans les pages qui suivent ni signes de ralliement, ni certitudes dogmatiques. / Ce cahier ne répond à aucun but précis, sinon de contribuer au dégel des idées et à une plus intense circulation des images à travers la terre et les hommes. / Et un temps où l’adhésion elle-même n’est trop souvent qu’une des formes du découragement, nous avons la faiblesse de croire solubles les problèmes qui nous oppressent,– mais encore faut-il que la scène se passe à l’air libre, encore faut-il avoir la liberté de les poser, de les traquer, de leur faire rendre gorge. / Nous n’insisterons pas sur nos répugnances. De Cocteau à Sartre, le racolage des badauds continue. L’esprit parisien et le négoce de l’angoisse se font sinistrement pendant. Il n’y a pas lieu de stationner. Pourquoi "la part du sable" enfin ? À cause de cette matière qui est en nous avant que d’être dans la nature, à la fois apaisante et égarante, conductrice et dislocatrice, plage où l’on aborde et piste déjà effacée ».
« RÉPONDANT A L’APPEL D’ANDRÉ BRETON DATE DU 12 JANVIER 1947, LE GROUPE SURREALISTE D’ÉGYPTE APPORTERA SON PLEIN CONCOURS A L’EXPOSITION INTERNATIONALE DU SURRÉALISME »
- Arthur Lundkvist, Dikt [au bas de la page trois lignes signées Yves Bonnefoy : « Tirez sur le pianiste ! écrasez ce chien, cette charogne ! Que ces vieilles l’emportent ! Tirez sur l’homme vivant ! »), extraites du Traité du Pianiste, Éd. La Révolution la Nuit, 1946, dont elles constituent l’épilogue).
- Henri Michaux, L’Homme-Bombe (texte tiré de "Liberté d’Action") : Ainsi présenté par Georges Henein : « Dernière heure : Michaux nous câble qu’il viendra mais ne parlera point. Pour certains ce sera donc comme s’il n’était jamais venue. Pour d’autres comme s’il n’avait rien à dire. Pour lui comme s’il n’avait rien à subir. Afin de réduire à néant ces différentes interprétations, nous reprenons ici un de ses textes les moins connus ».
Cf. H. Michaux, Œuvres complètes, t. II, Gallimard, « Bibliothèque de La Pléiade », 2001, p. 171.

 

Part-du-Sable02.jpg

- La Part du Sable, n° 2, avril 1950 [66 p.]
Jean Grenier, Lettre sur le tabac (p. 3-6),
Henri Michaux, Tranches de savoir (p. 7-15),
Georges Henein, L’esprit colonial (p. 16-18),
Edmond Jabès, Le rocher de la solitude [Poème à plusieurs voix] (p. 19-28),
René Char, Corail / Le tout ensemble (p. 29),
Ikbal el Alaily, De l’auteur considéré comme un jeune lapin (p. 30-32),
Mounir Hafez, Petite suite (33-38),
Yves Régnier, Le juge Moellens (p. 39-48),
Yves Bonnefoy, Dernier geste de Douve / Le seul témoin (p. 49-51),
Henri Thomas, Selon le corps (p. 52-54),
Jean Maquet, Magie (p. 55),
Roger Arnaldez, Pandore (p. 56-65).
Note(s) :
- Henri Michaux, Tranches de savoir (p. 7-15) [reprises en partie in H. Michaux, Tranches de savoir, Les Pas Perdus, « L’Âge d’Homme » n° 4, 1950 puis intégrées in Face aux verrous, Gallimard, 1954 ; Œuvres complètes, t. II, Gallimard, « Bibliothèque de La Pléiade », 2001, p. 448-471.
- Georges Henein, L’esprit colonial (p. 16-18) [il est indiqué en note que ce texte est extrait d’une nouvelle à paraître dans un prochain numéro de la revue Empédocle (n° 9, mars-avril 1950, sous le titre de « La déviation » ; il est notamment repris en ouverture des Notes sur un pays inutile, Le Tout sur le Tout, 1982 ; Œuvres, Denoël, 2006 (éd . Pierre Vilar) :
« Je reçus très tôt la gifle de la bonne éducation. Une gouvernante fut engagée qui m’enseigna l’art de cacher les chagrins. On creuse un trou, on enfouit la chose, on recouvre avec de la terre, puis, comme un avare que son trésor tourmente, on revient sur les lieux, mais c’est pour constater que la recherche est vaine. L’emplacement du chagrin s’est perdu. Ainsi le veut une éducation complète ».
- René Char, Corail / Le tout ensemble (p. 29), [repris in R. Char, Les Matinaux, Gallimard, 1950 / Œuvres complètes, Gallimard, « Bibliothèque de La Pléiade », 1983, p. 304 et 308.
- Yves Bonnefoy, Dernier geste de Douve / Le seul témoin (p. 49-51) [repris in Y. Bonnefoy, Du mouvement et de l’immobilité de Douve, Mercure de France, 1953
- Henri Thomas, Selon le corps (p. 52-54) [comprenant : I- "Il y a au bord du fleuve…" / II- "Partout montent, se confondent…" / III- "Dis si jamais je reverrai…" / IV- Selon le corps. Repris in H. Thomas, Nul désordre, Gallimard, 1950

Fermer Fermer


Date de création : 05/09/2015 18:21
Catégorie : -
Page lue 3578 fois

Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Recherche
Recherche

Copyright 2010-2020 - http://www.revues-litteraires.com
|
|
|