Calendrier
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 55 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Vous êtes ici :   Accueil » Figuière (Éditions)
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.revues-litteraires.com/data/fr-articles.xml

Éditions Figuière
(1911-1937)
Paris (7 rue Corneille, [75006] puis 166, boulevard Montparnasse, [75014]).
Dir. : Eugène Figuière

Collection(s) :
- Coll. « d’Éducation Sanitaire et Sociale » (1935-1937)
- Coll. « L’École du Bonheur » (1929-1936)
- Coll. « Les Écrivains du XXe siècle » (1928-1932)
- Coll. « Œuvres et Jours » (1910-1911)
- Coll. « Orphée » (1911-1912)
- Coll. « Les Petits Bréviaires » (1912-1922)
- Coll. « Les Petits Reliquaires » (19  -19  )
- Coll. « des Petits Livres de Chevet » (1913-1921)
- Coll. « Les Petites Anthologies du XXe siècle » (1927)
- Coll. « du Rythme » (1912)
- Coll. « Vers et Prose » (1911-1936) (dir. Paul Fort)

Revue(s) :
- Les Actes des Poètes (1909-1910)
- L’Alliance des Médecins (1932) [BnF : JO- 41457]
- L’Alliance du Bonheur (1931-1932) (« Organe de l’École du bonheur et de l’Année du bonheur ») [BnF : JO- 41351 (3)]
- Les Bandeaux d’Or (1906-1914)
- Le Figuier (1913-191 . ) (« Bulletin officiel des Publications Eugène Figuière et Cie ») [BnF : JO- 65661]
- Pan (1908-1913)  [Gallica]
- Poème et Drame (1912-1914)
- Revue des Nations (1913-1914) (« Organe de la Ligue celtique française») [BnF : 8- Z- 21264]
- Revue Indépendante (1911-1912)
- Le Théâtre Français (1912-1913) [Richelieu : 4- RJ- 378]
Et aussi L’Alliance des Instituteurs, L’Alliance Parlementaire, …

Bibl. :
Vous pouvez retrouver une bibliographie des écrits d’Eugène Figuière (1882-1944), poète par Dominique Amann sur le site consacré à Jean Aicard : http://www.jeanaicard.com [Rubrique Études / Divers : article intitulé : « La guerre des bustes, ou Sully-Prudhomme et ses fans ».
Il fut aussi journaliste et éditeur donc, non négligeable, nonobstant André Salmon : « cet Eugène Figuière dont Alexandre Mercereau promettait qu’il serait le nouveau Messein » (Souvenirs sans fin, Gallimard, [1955], 2004, p. 469).
Edmond Buchet avait noté : « 2 juin 1938. Nos ventes continuant à se développer, nous nous trouvons beaucoup trop étroitement logés rue Sainte-Beuve. Nous venons heureusement de découvrir des locaux qui nous conviendront parfaitement 166 boulevard du Montparnasse. Ce sont ceux des éditions Figuière qui liquident. Ils sont déjà tout installés et contiennent de nombreux rayonnages. Enfin, un vaste sous-sol nous permettra d’avoir notre stock au siège même, alors que jusqu’ici il se trouvait disséminé chez différents imprimeurs. Nous profiterons de la trêve de l’été pour nous y installer » (Les auteurs de ma vie, Buchet/Chastel, [1969], 2001, p. 41).

Approche bibliographique :
Coll. « Œuvres et Jours » (1910-1911)
- René Arcos, Ce qui naît, Eugène Figuière, « Œuvres et Jours », 1910, 144 p.
- Georges Duhamel, Selon ma loi, Eugène Figuière, « Œuvres et Jours », 1910, 160 p.
- Pierre Jaudon, Dieudonné Tête, Eugène Figuière, « Œuvres et Jours », 1910, 364 p.
- Charles Vildrac, Livre d’amour, Eugène Figuière, « Œuvres et Jours », 1910, 104 p.
- Sébastien Voirol, Augurales et talismans, Eugène Figuière, « Œuvres et Jours », 1910, 190 p.
- Roger Allard, Le bocage amoureux ou Le divertissement des amants citadins et champêtres, Eugène Figuière, « Œuvres et Jours », 1911, 86 p. Ill. d’Albert Gleizes (fig. et ornements)
- Joseph Billiet, Les visages de l’Egypte, Eugène Figuière, « Œuvres et Jours », 1911, 128 p. Préface de Paul Adam
- Georges Duhamel, La lumière. Pièce en quatre actes, Eugène Figuière, « Œuvres et Jours », 1911, 160 p.
- Pierre Jean Jouve, Les aéroplanes, Eugène Figuière, « Œuvres et Jours », 1911, 44 p.
- Pierre Jean Jouve, Les ordres qui changent. Poème, Eugène Figuière, « Œuvres et Jours », 1911, 48 p.
- Pierre Jean Jouve, La rencontre dans le carrefour, Eugène Figuière, « Œuvres et Jours », 1911, 188 p.
- Alexander Mercereau, Contes des ténèbres, Eugène Figuière, « Œuvres et Jours », 1911, 216 p.
- Jules Romains, Puissances de Paris, Eugène Figuière, « Œuvres et Jours », 1911, 184 p.
- Georges Duhamel, Propos critiques. Première série, Eugène Figuière, « Œuvres et Jours », 1912, 144 p.

Coll. « Orphée » (1911-1912)
- Han Ryner, Le fils du silence, Eugène Figuière, « Orphée », 1911, 288 p.
- Edmond Rocher, Les Aspects divins, rythme et beauté, poèmes (1909-1911), Eugène Figuière, « Orphée », 1912, 84 p.

Coll. « Vers et Prose » (1911-1936) (dir. Paul Fort)
1911
- Fritz R. Vanderpijl [Fritz-René Vanderpyl], Les saisons d’un poète, Eugène Figuière, « Vers et Prose », 1911, 101 p.

1912
- Paul Fort, Vivre en Dieu suivi de Naissance du printemps à la Ferté-Milon et de L’Aventure éternelle, Eugène Figuière, « Vers et Prose », 1912, 197 p. [Avant-titre : « Ballades françaises (XIVe série) »
- Mario Prax, Caïn. Mystère biblique en 2 tableaux, en vers, d’après Lord Byron, Eugène Figuière, « Vers et Prose », 1912, XIV-55 p.

1913
- René-Louis Doyon, Un passé mort, Eugène Figuière, « Vers et Prose », 1913, 123 p.
- Roger Eng, Le voyage, Eugène Figuière, « Vers et Prose », 1913, 154 p.
- Maurice de Faramond, Diane de Poitiers, tragi-comédie en 3 actes, Eugène Figuière, « Vers et Prose », 1913, 174 p. [Paris, Odéon. 3 juin 1911]
- Paul Fort, Chansons pour me consoler d’être heureux, Eugène Figuière, « Vers et Prose », 1913, 212 p.
Avant-titre : « Ballades françaises (XVe série) »
- Charles Guibier, Jérôme Trébuchet, ou les Tribulations d’un auteur ignoré, Eugène Figuière, « Vers et Prose », 1913, XVI-205 p.
- Stanislas Vignial, Des regrets... des visions... des cantiques..., Eugène Figuière, « Vers et Prose », 1913, 104 p.

1914
- Georges Delaw, Les coudes sur la table, Eugène Figuière, « Vers et Prose », 1914, 68 p. Ill. de G. Delaw (dessins)
- Paul Fort, Les Nocturnes, Eugène Figuière, « Vers et Prose », 1914, 164 p. Avant-titre : « Ballades françaises (XVe série) »
- Paul Husson, La quotidienne aventure, Eugène Figuière, « Vers et Prose », s.d. [1914], 146 p.
- Ludmila J. Rais, Les quatre princesses et le cœur fermé précédé de quelques poèmes, Eugène Figuière, « Vers et Prose », 1914, 56 p.

1936
- Jeanne-Wyllème [pseud. de Jeanne-Eugénie-Emilie Willème], Ma vie et celle des autres, Eugène Figuière, « Vers et Prose », 1936, 189 p. Préface de Me Paul-Denis

Éditions Figuière
(1911-1937)
Paris (7 rue Corneille, [75006] puis 166, boulevard Montparnasse, [75014]).
Dir. : Eugène Figuière

Collection(s) :
- Coll. « d’Éducation Sanitaire et Sociale » (1935-1937)
- Coll. « L’École du Bonheur » (1929-1936)
- Coll. « Les Écrivains du XXe siècle » (1928-1932)
- Coll. « Œuvres et Jours » (1910-1911)
- Coll. « Orphée » (1911-1912)
- Coll. « Les Petits Bréviaires » (1912-1922)
- Coll. « Les Petits Reliquaires » (19  -19  )
- Coll. « des Petits Livres de Chevet » (1913-1921)
- Coll. « Les Petites Anthologies du XXe siècle » (1927)
- Coll. « du Rythme » (1912)
- Coll. « Vers et Prose » (1911-1936) (dir. Paul Fort)

Revue(s) :
- Les Actes des Poètes (1909-1910)
- L’Alliance des Médecins (1932) [BnF : JO- 41457]
- L’Alliance du Bonheur (1931-1932) (« Organe de l’École du bonheur et de l’Année du bonheur ») [BnF : JO- 41351 (3)]
- Les Bandeaux d’Or (1906-1914)
- Le Figuier (1913-191 . ) (« Bulletin officiel des Publications Eugène Figuière et Cie ») [BnF : JO- 65661]
- Pan (1908-1913)  [Gallica]
- Poème et Drame (1912-1914)
- Revue des Nations (1913-1914) (« Organe de la Ligue celtique française») [BnF : 8- Z- 21264]
- Revue Indépendante (1911-1912)
- Le Théâtre Français (1912-1913) [Richelieu : 4- RJ- 378]
Et aussi L’Alliance des Instituteurs, L’Alliance Parlementaire, …

Bibl. :
Vous pouvez retrouver une bibliographie des écrits d’Eugène Figuière (1882-1944), poète par Dominique Amann sur le site consacré à Jean Aicard : http://www.jeanaicard.com [Rubrique Études / Divers : article intitulé : « La guerre des bustes, ou Sully-Prudhomme et ses fans ».
Il fut aussi journaliste et éditeur donc, non négligeable, nonobstant André Salmon : « cet Eugène Figuière dont Alexandre Mercereau promettait qu’il serait le nouveau Messein » (Souvenirs sans fin, Gallimard, [1955], 2004, p. 469).
Edmond Buchet avait noté : « 2 juin 1938. Nos ventes continuant à se développer, nous nous trouvons beaucoup trop étroitement logés rue Sainte-Beuve. Nous venons heureusement de découvrir des locaux qui nous conviendront parfaitement 166 boulevard du Montparnasse. Ce sont ceux des éditions Figuière qui liquident. Ils sont déjà tout installés et contiennent de nombreux rayonnages. Enfin, un vaste sous-sol nous permettra d’avoir notre stock au siège même, alors que jusqu’ici il se trouvait disséminé chez différents imprimeurs. Nous profiterons de la trêve de l’été pour nous y installer » (Les auteurs de ma vie, Buchet/Chastel, [1969], 2001, p. 41).

Approche bibliographique :
Coll. « Œuvres et Jours » (1910-1911)
- René Arcos, Ce qui naît, Eugène Figuière, « Œuvres et Jours », 1910, 144 p.
- Georges Duhamel, Selon ma loi, Eugène Figuière, « Œuvres et Jours », 1910, 160 p.
- Pierre Jaudon, Dieudonné Tête, Eugène Figuière, « Œuvres et Jours », 1910, 364 p.
- Charles Vildrac, Livre d’amour, Eugène Figuière, « Œuvres et Jours », 1910, 104 p.
- Sébastien Voirol, Augurales et talismans, Eugène Figuière, « Œuvres et Jours », 1910, 190 p.
- Roger Allard, Le bocage amoureux ou Le divertissement des amants citadins et champêtres, Eugène Figuière, « Œuvres et Jours », 1911, 86 p. Ill. d’Albert Gleizes (fig. et ornements)
- Joseph Billiet, Les visages de l’Egypte, Eugène Figuière, « Œuvres et Jours », 1911, 128 p. Préface de Paul Adam
- Georges Duhamel, La lumière. Pièce en quatre actes, Eugène Figuière, « Œuvres et Jours », 1911, 160 p.
- Pierre Jean Jouve, Les aéroplanes, Eugène Figuière, « Œuvres et Jours », 1911, 44 p.
- Pierre Jean Jouve, Les ordres qui changent. Poème, Eugène Figuière, « Œuvres et Jours », 1911, 48 p.
- Pierre Jean Jouve, La rencontre dans le carrefour, Eugène Figuière, « Œuvres et Jours », 1911, 188 p.
- Alexander Mercereau, Contes des ténèbres, Eugène Figuière, « Œuvres et Jours », 1911, 216 p.
- Jules Romains, Puissances de Paris, Eugène Figuière, « Œuvres et Jours », 1911, 184 p.
- Georges Duhamel, Propos critiques. Première série, Eugène Figuière, « Œuvres et Jours », 1912, 144 p.

Coll. « Orphée » (1911-1912)
- Han Ryner, Le fils du silence, Eugène Figuière, « Orphée », 1911, 288 p.
- Edmond Rocher, Les Aspects divins, rythme et beauté, poèmes (1909-1911), Eugène Figuière, « Orphée », 1912, 84 p.

Coll. « Vers et Prose » (1911-1936) (dir. Paul Fort)
1911
- Fritz R. Vanderpijl [Fritz-René Vanderpyl], Les saisons d’un poète, Eugène Figuière, « Vers et Prose », 1911, 101 p.

1912
- Paul Fort, Vivre en Dieu suivi de Naissance du printemps à la Ferté-Milon et de L’Aventure éternelle, Eugène Figuière, « Vers et Prose », 1912, 197 p. [Avant-titre : « Ballades françaises (XIVe série) »
- Mario Prax, Caïn. Mystère biblique en 2 tableaux, en vers, d’après Lord Byron, Eugène Figuière, « Vers et Prose », 1912, XIV-55 p.

1913
- René-Louis Doyon, Un passé mort, Eugène Figuière, « Vers et Prose », 1913, 123 p.
- Roger Eng, Le voyage, Eugène Figuière, « Vers et Prose », 1913, 154 p.
- Maurice de Faramond, Diane de Poitiers, tragi-comédie en 3 actes, Eugène Figuière, « Vers et Prose », 1913, 174 p. [Paris, Odéon. 3 juin 1911]
- Paul Fort, Chansons pour me consoler d’être heureux, Eugène Figuière, « Vers et Prose », 1913, 212 p.
Avant-titre : « Ballades françaises (XVe série) »
- Charles Guibier, Jérôme Trébuchet, ou les Tribulations d’un auteur ignoré, Eugène Figuière, « Vers et Prose », 1913, XVI-205 p.
- Stanislas Vignial, Des regrets... des visions... des cantiques..., Eugène Figuière, « Vers et Prose », 1913, 104 p.

1914
- Georges Delaw, Les coudes sur la table, Eugène Figuière, « Vers et Prose », 1914, 68 p. Ill. de G. Delaw (dessins)
- Paul Fort, Les Nocturnes, Eugène Figuière, « Vers et Prose », 1914, 164 p. Avant-titre : « Ballades françaises (XVe série) »
- Paul Husson, La quotidienne aventure, Eugène Figuière, « Vers et Prose », s.d. [1914], 146 p.
- Ludmila J. Rais, Les quatre princesses et le cœur fermé précédé de quelques poèmes, Eugène Figuière, « Vers et Prose », 1914, 56 p.

1936
- Jeanne-Wyllème [pseud. de Jeanne-Eugénie-Emilie Willème], Ma vie et celle des autres, Eugène Figuière, « Vers et Prose », 1936, 189 p. Préface de Me Paul-Denis

Fermer Fermer


Date de création : 10/08/2016 15:43
Catégorie : -
Page lue 775 fois

Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Recherche
Recherche

Copyright 2010-2017 - http://www.revues-litteraires.com
|
|
|