Calendrier
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 52 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Vous êtes ici :   Accueil » Cahiers des Saisons (1955-1967)
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.revues-litteraires.com/data/fr-articles.xml

- Cahiers des Saisons (1955-1967)
Paris ( ). Éditions de Minuit [n° 1-8 (diff.)] puis
Paris (30, rue de l'Université, 75007). Éditions Julliard [n° 9-49]. In-8 (190x140) puis (200x120), br. / Paraissant six fois l’an / Trimestriel
Dir. : Jacques Brenner [1955], Solange Fasquelle et Jacques Brenner [1956-1959], Jacques Brenner et Bernard Frank [1959-1961] puis de nouveau le seul Jacques Brenner [1961-1967]
Comité de réd. : Jacques Brenner, Marcel Bisiaux, Jean-Louis Curtis, André Dhôtel, Alfred Kern, Marcel Schneider, Henri Thomas auxquels s’adjoignirent et/ ou remplacèrent André Frédérique, Françoise Sagan, Jean-François Revel, ...
Gérant : Claude Perdriel (1955-1958)
49 numéros en 49 livraisons du n° 1 (août 1955) au n° 49 (printemps 1967)

Part. : [en cours]
Trad. : [en cours]
Ill. : /

Bibl. : [ISSN : 0575-092X. [le n° 200 frs]
Cf. 84 (1947-1951).
Cf. Éditions de Minuit.
Cf. Éditions Julliard.
Quelques chroniques consacrées au cinéma tantôt par Nicolas Duret, tantôt par Conrad Jansen. Une « Tribune libre » accordée à Bernard Frank. Quelques textes non signés semblent de la main de Jean-Louis Curtis.
*
[…]
- Jacques Brenner, Journal (1950-1959). À Saint-Germain-des-Prés, t. 2, Pauvert, 2007 (éd. Claude Durand)
- Jacques Brenner, Journal (1960-1969). Les saisons et les nuits, t. 3, Pauvert, 2007 (éd. Claude Durand)
- Henri Vignes, Bibliographie des Éditions de Minuit. Du Silence de la mer à L’Anti-Œdipe (20 février 1942-18 février 1972), Librairie Henri Vignes / Éditions des Cendres, 2010, p. 355
[LCL / Poéthèque] [Arsenal : 8- JO- 23233] [BnF : (MFICHE) 8- Z- 33270]
 
                                                  1955 / 1956 / 1957 / 1958 / 1959
 
- Cahiers des Quatre Saisons, n° 1, août 1955 [80 p.]
Henri Thomas, La foule et ses images (I)] (p. 1-4),
Alfred Kern, L’enlèvement (p. 5-8),
Robert Browning, Échec apparent (p. 9-11),
Robert Musil, Ulrich (p. 12-16),
Armen Lubin Sans rien autour (p. 17-18),
Marcel Schneider, Le visage (p. 19-22),
F. Hölderlin, Au dieu soleil (p. 23-24),
Jean Maquet, Le printemps était là (p. 25-37),
Bernard Franck, Ébauche d’une Turquie (p. 38-40),
André Frédérique, Scies à la mode (p. 41-44),
André Dhôtel, L’homme sans histoire (p. 45-48),
Michel Breitman, Le premier soir (p. 49-50),
Jean-Claude Darnal, Le tour du monde (p. 51-54),
Le Thanh Khoi, Fantômes de fleurs (p. 55-58),
Abdallah Chaamba, Agadir (p. 59-61),
Eugène Ionesco, Le point de départ (p. 62-64),
André Gide, Un exercice préparatoire (p. 65-66),
Robert Pinget, Ubiquité (p. 67-68),
Jacques Brenner  , Visite au directeur (p. 69-71),
*** [Jean Louis Curtis], Clepsydre 1955 (p. 72-74),
Charles Cros, L’évocation des endormis (p. 75-80).
Trad. : Philippe Jaccottet (F. Hölderlin, R. Musil), Henri Thomas (R. Browning).

- Cahiers des Saisons, n° 2, octobre 1955 [80 p.] / « Portrait de Thomas Mann »
Alfred Kern, Hommage à Thomas Mann (p. 81-83),
Thomas Mann, L’armoire (p. 84-92),
Jean Cocteau, Monologue à plusieurs voix (p. 93),
Armen Lubin, Le témoin avancé (p. 94),
Gérard Delmain, Le joueur d’échecs (p. 95-102),
Raymond Queneau, Avatars d’un batracien (p. 103-106),
Emilio Cecchi, Fantôme chez le barbier (p. 107-110),
Milorad, Les autographes (p. 111-114),
Samuel Beckett, Trois poèmes (p. 115-116),
Henri Thomas, La foule et ses images (II) (p. 117-120),
Jacques Brenner, Soir de fête (p. 121-125),
Adam Mickiewicz, Poèmes de Crimée (p. 126-128),
Marcel Schneider, Diables à louer (p. 129-131),
Matthieu Galey, Acidulés (p. 132-133),
Christopher Isherwood, Un autrichien à Londres (p. 134-138),
André Dhôtel, Journal d’un employé (I) (p. 139-141),
Germain Nouveau, Notes d’un réserviste (p. 142-144),
Marcel Bisiaux, On n’a pas fini de tuer (p. 145-148),
Eugène Ionesco, Théâtre et anti-théâtre (p. 149-151),
Bernard Franck, Journal comme les grands (p. 152-154),
*** [Jean-Louis Curtis], Sir Abenazer Marmlhade (p. 155-158),
André Frédérique, Le cœur du sergent Léon (p. 159-160).
Trad. : Michel Aubin (C. Isherwood), Jean Chuzeville (E. Cecchi), Armand Robin (A. Mickiewicz).

- Les Cahiers des Saisons, n° 3, décembre 1955 [80 p.]
Henri Thomas, Répondez ! [présentation] (p. 161),
Walt Whitman, Respondez ! (p. 162-167),
Aldo Palazzeschi, Kan (p. 168-176),
Bernard Noël, Contre-mort [7 poèmes] (p. 177-182),
Philippe Jaccottet, Devant la porte de corne (p. 183-186),
Henri Thomas, La foule et ses images (III) (p. 187-190),
Michel Breitman, Le magicien (p. 191-192),
Alfred Kern, Conte de Noël (p. 193-194),
Armen Lubin, Pays lointains (p. 195-202),
René de Obaldia, Petites scènes pathétiques (p. 203-204),
Robert Pinget, Vishnu se venge (p. 205-206),
André Dhôtel, Journal d’un employé (II) (p. 207-210),
Jacques Boudillet, La plage (p. 211-212),
Camille Claus, Lieux communs (p. 213-215),
Maurice Fickelson, Les lacets (p. 216-218),
Christine Barrois, Plaisirs du soir (p. 219-220),
Jean-Louis Curtis, Caractère de ce siècle (p. 221-225),
Bernard Franck, Bonjour, salauds ! (p. 226-230),
*** [Jean-Louis Curtis], Pages de journal (p. 231-234),
Eric Jourdan, 7 Thermidor (p. 235-240),
Trad. : Henri Thomas (W. Whitman), Jean Imbert (A. Palazzeschi).
Note(s) :
3e de couv. : « Jean Guérin, dans la N.N.R.F. a très bien vu ce qu’étaient les Saisons : "elles sont littéraires", Jean Guérin ajoute "Nous avons perdu l’habitude" ».

- Cahiers des Saisons, n° 4, février-mars 1956 [80 p.]
Jacques Brenner, Retour aux évidences (p. 241-243),
Bernard Franck, Gide en quarante (p. 244-250),
Jean Louis Curtis, Un homme de lettres (p. 251-252),
Pierre Herbart, La capricieuse (p. 253-260),
Jacques Berne, Quelle Arcadie ? (p. 261-268),
Françoise Sagan, Une soirée (p. 269-272),
Alain Ollivier, Brasserie Forfaiture (p. 273-277),
Philippe Jaccottet, Le combat inégal (p. 278),
André Dhôtel, Journal d’un employé (III) (p. 279-281),
Jacques Brenner, Portrait d’André Dhôtel (p. 282-284),
Jean Follain, Hommes et maisons (p. 285-287),
Henri Thomas, La foule et ses images (IV) (p. 288-292),
Armen Lubin, Les hautes terrasses (p. 293-294),
Marcel Schneider, La bonne éducation (p. 295-298),
André Frédérique, Éclats de journal (p. 299-301),
*** [Jean Louis Curtis], Les voix de Bonnat (p. 302-304),
Alexei Remizov, Confession de Savva Groudzine (p. 305-306),
Milorad, À mon seul désir (p. 308-316),
Henry James, Lettres à un jeune sculpteur (p. 317-319) / La monnaie de la pièce (p. 320).
Trad. : Milorad (H. James), Armand Robin (A. Remizov).

- Cahiers des Saisons, n° 5, avril 1956 [80 p.] / « Portrait de Jean Schlumberger »
Bernard Noël, D.H. Lawrence (p. 321-322),
D.H.Lawrence, Les hommes du Nouveau Mexique (p. 322-326),
Richard Manuel, Le docteur Malvois (p. 327-330),
Henri Thomas, L’Espace de Maurice Blanchot (p. 331-334),
[Portrait de Jean Schlumberger]
Jean Schlumberger, Devant un micro (p. 339-348),
François Mauriac, L’homme que ses qualités desservent (p. 349),
Rainer Maria Rilke, Une mesure parfaite (p. 350),
Roger Martin du Gard, Notes de lecture (p. 350-353),
Maria Saint-Clair [la Petite Dame], J. S. (p. 354),
Alfred Kern, Un idéal classique (p. 355),
Galey, Matthieu, La montre (p. 355),
Jean Lambert, À Jean Schlumberger (p. 357-358),
Jean-Claude Ollier, Être et paraître (p. 358),
Michel Ragon, Le thème de l’amitié (p. 359),
Paul Brunet, La maîtrise de soi (p. 360),
André Gide, Saint-Saturnin (p. 361-367), /
Georges Darien, Le colonel Gaborrot (p. 368-374),
Boris Vian, Le déserteur (p. 375-376),
Bernard Franck, Le fasciste et le collaborateur (p. 377-386),
Marie Laure, Chantefable (p. 387-392),
André Dhôtel, Journal d’un employé (IV) (p. 393-396),
*** [Jean-Louis Curtis], Le hussard chez le berger (p. 397-400).
Trad. : Bernard Noël (D.H. Lawrence).

Cah-des-Saisons06.jpg
- Cahiers des Saisons, n° 6, juin 1956 [80 p.]
Jules Supervielle, Armen Lubin (p. 401-402),
Philippe Jaccottet, Des oiseaux à travers la tempête (p. 403-408),
Armen Lubin, Le clou [6 poèmes] (p. 409-414),
Robert Poriel, Louise (p. 415-418),
Michel Breitman, Temps mort (p. 420-424),
Manuel Rainoird, Le verger (p. 425-428),
Marcel Proust, La dédicace des jeunes filles en fleurs (p. 429-434),
Marcel Schneider, L’inconnu bosniaque (p. 435-437),
Henri Thomas, Thème savoyard (p. 438-440),
Claude Cailleau, Saisons (p. 441-443),
André Dhôtel, Journal d’un employé (V) (p. 444-447),
Le Thanh Khoi, Quyên Quyên (p. 448-450),
Germain Nouveau, Petits tableaux parisiens (p. 451-454),
Charles Cros, Vers retrouvés (p. 455-458),
André Julien, Apologie de Sainte-Beuve (p. 459-463),
Franz Villier, Le sultan capricieux (p. 464-466),
Catherine Guérard, Miss Johnson (p. 467-468),
Henri-Hugues Lejeune, Au cinéma (p. 469-471),
René de Obaldia, Sonnets de l’homme qui devient fou (p. 472-473),
Bernard Defer, Lettre à un avocat (p. 474-480).
***, Table du tome I des Cahiers des Saisons / août 1955-juin 1956.

- Cahiers des Saisons, n° 7, septembre 1956 [80 p.]
***, Sommaire,
Portraits et caractères
Colin Mac Innes, Alice Kipling (p. 1-6),
Alfred Kern, Le rendez-vous (p. 7-16),
Eugène Ionesco, Gammes (p. 17-20),
Maurice Ficeklson, Le père (p. 21-22),
Alain Ollivier, Réveillon de profundis (p. 22-29),
Thomas Mann, Déception (p. 30-36),
Jean-Paul de Dadelsen, La fin du jour (p. 37-38),
Jean-Louis Curtis, Petits caractères de ce siècle (p. 39-42),
Nicolas Duret, Citizen Arkadin (p. 43-45),
Jean-Jacques Duval, Sports (p. 46-50),
Jean Abraham, Les yeux de l’amour (p. 51-52),
Armen Lubin, Poèmes (p. 53-58),
André Dhôtel, Journal d’un employé (VI) (p. 59-62),
Milorad, Un Narcisse (p. 63-67),
Eric Jourdan, La sibylle (1953) (p. 68-69),
Matthieu Galey, En finir (p. 72),
Jean-Claude Darnal, Ils – Le cheval (p. 73-75),
Paul Burnet, Verlaine et Cazals (p. 76),
Paul Verlaine, Trois lettres [parues dans La Revue blanche (t. XI, n° 84)] (p. 76-80).
Trad. : Louise Servicen (T. Mann), Henri Thomas (C. Mac Innes).

- Cahiers des Saisons, n° 8, décembre 1956 [80 p.]
Emile Zola, La critique contemporaine (p. 80-90),
Robert Frost, Une touffe de fleurs (p. 91-92),
Guy Dumur, New-York (p. 93-100),
José Cabanis, Fausses nouvelles (p. 101-104),
Marcel Schneider, Le dessin volé (p. 105-111),
Jean Lambert, Lettre des Baléares (p. 112-118),
Gérard Delmain, Le jeune musicien (p. 119-124),
Jacques Berne, Sépia (p. 125-130),
Bernard Frank, Précis de littérature française à l’usage… (p. 131-133),
Jacques Brenner, Chronique du roman : José Cabanis (p. 134-140),
Gérard Mourgue, "La princesse de Clèves" (p. 142),
Bernard Frank, Cinq libelles (p. 143-144),
Eugène Ionesco, Problèmes insolubles (p. 145),
André Gide, Éducation (p. 146),
Alcuin et Pépin, Disputatio (p. 147-148),
***, Échos. Actualités (p. 149),
Nicolas Duret, Flambé flambeur (p. 150-152),
Henri Lejeune, Les meilleurs films du monde (p. 153-157),
André Julien, Conrad Jansen, Notes diverses (p. 158-160).
Trad. : Michel Barre (R. Frost).
- Cahiers des Saisons, n° 9, février-mars 1957 [80 p.]
Henri Thomas, Hommage à Hegel (p. 161),
Philippe Jaccottet, Le mouvement de jour en jour (p. 162-166),
Pierre Herbart, L’escalier (p. 167-175),
Jean-Louis Curtis, Juste et Tiburca, ou les frères ennemis (p. 176-182),
Claude Danville, Jour de vacances (p. 183-188),
José Javorsek, Le jeu du bonheur (p. 189-194),
Philippe Jaccottet, Que la fin nous illumine (p. 195-196),
Maurice Fickelson, Le coussin (p. 197-198),
Michel Butor, La conversation (p. 199-203),
Jacques Brenner, Chronique du roman : José Cabanis (p. 204-206),
Michel Breitman, La lampe à pétrole (p. 207-209),
Richard Maruel, La guerre à Nîmes (p. 210-220),
Armen Lubin, Les lumières de surface (p. 221-222),
André Dhôtel, Journal d’un employé ( ) (p. 223-225),
Jacques Brenner, Chronique du roman : Bernard Frank (p. 226-231),
Marcel Schneider, Une nonne américaine (p. 232-233),
Nicolas Duret, King Erich (p. 234-237),
Conrad Jansen, [à préciser] (p. 237),
Gabriel Vascaux, Notes sur le théâtre (p. 238),
Paul Brunet, Notes sur le roman (p. 239-240).
Trad. : Radoska Varncic (J. Javorsek).
 
- Cahiers des Saisons, n° 10, avril-mai 1957 [80 p.] / « Portrait de Jean Paulhan »
Roger Vrigny, Quelle est cette joie (p. 241-250),
Armen Lubin, La vague montante (p. 251-252),
Jacques Chardonne, Le bonheur dans le sang (p. 253-254),
Jean Cocteau, Toast à  Nietzsche (p. 255),
Milorad, L’acteur Pygmalion (p. 256-262),
[Portrait de Jean Paulhan]
Jean Paulhan, Entretien avec Robert Mallet (p. 263-271),
Francis Ponge, Pour une notice (p. 272-274),
Marcel Jouhandeau, L’Imprévisible (p. 275-277),
René de Obaldia, Jouer aux dames avec Paulhan (p. 278-280),
Jean-Louis Curtis, Paulhan vu par Marcel Proust (p. 281-284),
Henri Thomas, Jean Paulhan fils de Frédéric (p. 285-288),
Jean Grenier, Vers l’exactitude (p. 289-291),
Georges-Emmanuel Clancier, Paroles savantes (p. 292-295),
André Dhôtel, Souvenirs (p. 296-298),
Bernard Groethuysen, Un mythe socratique (p. 299-300),
Jacques Brenner, Chronique du roman : José Cabanis (p. 301-302),
Armand Robin, Le Bonaparte des Syllabicides (p. 302),
Jean Paulhan, Une semaine au secret (1944) (p. 304-307), /
Georges Limbour, Motifs (p. 308-309),
Didier Goulard, L’arbre (p. 310-314),
Ariel Alexandre, Étoiles à vendre (p. 315-316),
Jean-Claude Walter, Les paroles du ciel (p. 317-318),
Jacques Brenner, Chronique du roman : Domaine de Pierre Herbart (p. 319-324),
Conrad Jansen, Notes diverses (p. 324-326),
Gérard Mourgue, "Les liaisons dangereuses" (p. 327-328),
Eugène Ionesco, Olympie (p. 329),
[Le cinéma] Nicolas Duret p. 330-336).
 
- Cahiers des Saisons, n° 11, juin-juillet 1957 [96 p.]
Max Jacob, Au dessus du voyage l’hiver (p. 337-342),
Marcel Schneider, Santa Casilda [À la vicomtesse de Noailles] (p. 343-351),
Georges Le Breton, Notes sur Keats (p. 352-358),
Thomas Mann, Gide vu d’Amérique (p. 359-365),
André Gide, Lettres de Nice (p. 366-368),
Jean Schlumberger L’instinct paternel (p. 369-374),
Georges-Emmanuel Clancier, Vacances [5 poèmes] (p. 375-376),
Bernard Frank Souvenirs (p. 375-380),
Eugène Poinsot, Le voyage de Gurdjeff (p. 381-384),
Claude Cariguel, Crime à Manaus (p. 385-386),
Jeanne Hirtz, Amis du bout du monde (p. 387-390),
Alain Ollivier, Les couples [Pour D.B.] (p. 391-394),
Béatrix Beck, Petit vestiaire (p. 395),
Michel Breitmann, Le petit canard bleu (p. 396-400),
Maurice Fickelson, La grenouille et le rossignol (p. 401-403),
Matthieu Galey, La fée en retraite (p. 404-406),
Jacques Brenner, Chronique du roman : Marcel Schneider (p. 407-414),
Conrad Jansen, Notes diverses (p. 414-415),
Jacques de Ricaumont, Suzanne de Callias (p. 416-418),
Gilbert Vascaux, Le royaume de ce monde (p. 419-422),
Nicolas Duret, Est-ce vraisemblable ? (p. 423-427).
Trad. : Louise Servicen (Thomas Mann).
 
- Cahiers des Saisons, n° 12, octobre 1957 [90 p.] / « Portrait de Jean Cocteau »
Jacques Brenner, Au dessus du voyage l’hiver (p. 433-442),
Alfred Kern, Le fait extérieur (p. 343-351),
Maurice Fickelon, Waterloo (p. 452-457),
[Portrait de Jean Cocteau]
Jean Cocteau, Entretiens avec André Fraigneau (p. 458-465),
Marcel Jouhandeau, Hommage à Jean Cocteau (p. 466-467),
Eugène Ionesco, Pour Cocteau (p. 468-469),
François Mauriac, Sur le quai de départ (p. 470-471),
Gabriel Vascaux, Théâtre et poésie (p. 472-473),
Marcel Schneider, Le pacte avec la vérité (p. 474-477),
Milorad, Les deux envois de Dargelos (p. 478-481),
Jacques Brenner, Opium espagnol (p. 482-483),
John Lehmann, Cocteau en Angleterre (p. 484),
Jean-Louis Schmit, Cocteau en Belgique (p. 485-486),
Jean Cocteau, Petit vestiaire (p. 487-488),
Jean Cocteau, Le petit canard bleu (p. 489-490),
Jean Cocteau, La grenouille et le rossignol (p. 491-492), /
Maurice Fombeure, Matin des villes (p. 493-496),
Armen Lubin, Un jardin (p. 497-498),
Jacques Brenner, Chronique du roman : Alfred Kern (p. 499-500),
Alexeï Remizov, Les voisins (p. 501-504),
Roger Stéphane, Suicide (p. 505-507),
Paul Gaugin, La divagation des cochons (p. 508-509),
Henri Thomas, Rhapsodie critique (I) (p. 510-511),
Gérard Mourgue, "Madame Bovary" (p. 512-513),
Bernard Frank, Robbe-Grillet en disgrâce (p. 514-517),
Alain Duret, Une première (p. 518-521).
 
- Cahiers des Saisons, n° 13, printemps 1958 [96 p.] / « Portrait de Jacques Chardonne »
Jean-Paul de Dadelsen, Fragments d’un Jonas – Invocation liminaire (p. 1-8),
Georges Le Breton, Nerval et la colère de Diane (p. 9-14),
[Portrait de Jacques Chardonne]
Jacques Chardonne, Cela m’a suffit / Musique au village / Récapitulation / Royan (p. 15-19),
Jean Rostand, Un grand prosateur – Hommage à Jacques Chardonne (p. 20-21),
Jean Guitton, Le délié chez Chardonne (p. 23-25),
Jean Follain, Chardonne et les valeurs de l’Empirisme (p. 26-27),
Philippe Jaccottet, Croquis d’un paysage changeant (p. 28-29),
Jacques Robichon, Les destinées de Jacques Chardonne (p. 30-37),
José Cabanis, Post-Scriptum aux lettres à Nimier (p. 37),
Matthieu Galey, Chardonne et le bébé-lune (p. 38-40),
Geneviève Fauconnier, Jacques (p. 41-45),
Marc Bernard, Jacques Chardonne l’approbateur (p. 46-47),
Camille Belguise, Chardonne au jardin (p. 48),
Roger Nimier, Chardonne et ses plaisirs (p. 49-52),
Jacques Chardonne, Les vivants (p. 53-54), //
Ariel Alexandre, Le rire de Midi (p. 55-56),
Derek Patmore, Introduction aux Lettres anglaises (p. 57-58),
Maurice Sachs, Lettres anglaises (p. 58-60),
Henri Thomas, Rhapsodie critique (II) (p. 61-62),
[La poésie] Pierre Leyris, Un serviteur du visible [Philippe Jaccottet]    (p. 63-66),
[Le roman] Jacques Brenner, Un romancier de notre temps [Jean-Louis Curtis] (p. 67-79),
Conrad Jansen, De "Guignol’s Band" à la bande de Guignols / Procès littéraire. Un grand mariage [Georges Simenon, Le fils] (p. 80),
[Le cinéma] Conrad Jansen, Nuits [Ingmar Bergman, La nuit des forains] (p. 81-85),
[Tribune libre] Bernard Frank, Un petit livre sale [Ingmar Bergman, La nuit des forains] (p. 86-89).
Trad. : Milorad (M. Sachs).
 
- Cahiers des Saisons, n° 14, été 1958 [80 p.]
William Blake, Un chant de liberté (p. 98-99),
Georges Le Breton, Naissance d’une mythologie (p. 99-100),
Boris Pasternak, Souvenirs de Maïakovsky (p. 101-107),
Virginia Woolf, Un tumulte de vie (p. 108-113),
André Dhôtel, Celles qui dansaient (p. 114-116),
Jean Follain, Cinq poèmes (p. 117-199),
Roger Vrigny, Bargebal (p. 120-125),
Jean Reverzy, Les arbres ou l’imposture (p. 126-131),
Aldo Palazzeschi , La dame à l’éventail (p. 132-139),
Gérard Delmain, La consultation (p. 140-144),
Claude Danville, Cette pauvre Simone (p. 145-148),
Armen Lubin, Bonheur et tourment (p. 149-151),
Philippe Jaccottet, Le conseil des Eaux (p. 152),
Michel Fickelson , Un chant de liberté (p. 153-154),
Henri Thomas, Rhapsodie critique (III) (p. 155-156),
Claude Jansen, Un livre de cuisine [M. Jouhandeau, Carnets de l’écrivain] (p. 156),
Richard Manuel, Faut-il relire Mérimée ? (p. 157-159),
Claude Jansen, Valéry sauce Mondor [H. Mondor, Propos familiers de P.V.] (p. 159),
Bernard Frank, Description d’un truqueur (p. 160-165),
[La poésie] Philippe Jaccottet, Les paysages s’ouvrent (p. 166-170),
[Le roman] Jacques Brenner, Leur point de vue à elles [Alba de Cespèdes, Cahier interdit] (p. 171-174),
Conrad Jansen, Nouveau petit Borges universel à l’usage des commerçants (p. 175-176),
Nicolas Duret, Ciné-Sagan (p. 177-179),
Conrad Jansen, Notes diverses (p. 180),
Alexandre Vialatte, L’amour passe (p. 181-184),
Jacques Chardonne, Très peu (p. 185-186).
Trad. : Georges Le Breton (W. Blake), Milorad (V. Woolf).
 
- Cahiers des Saisons, n° 15, hiver 1958-1959 [102 p.] / « Portrait d’Eugène Ionesco »
Albert Camus, De l’insignifiance (p. 193-196),
Jean Cocteau, Onze mille vierges [poème (à Milorad)] (p. 197),
Ricardo Paseyro, La terre, quand naît enfin le jour… ([2] poèmes) (p. 198),
Henri Wetzel, L’exil est un royaume (p. 199-204),
[Portrait d’Eugène Ionesco]
Le Figaro, 16.10.55 / Robert Kemp, Le Monde, 18.10.55 (p. 205),
William Saroyan, Ionesco (p. 206-208),
Eugène Ionesco, Lorsque j’écris… (p. 209-211),
Eugène Ionesco, Je n’ai pas réussi… (p. 212-214),
Jean Lemarchand, Les débuts de Ionesco (p. 215-218),
Jean Anouilh, Du chapitre des chaises (p. 219-220),
Pierre-André Touchard, La loi au théâtre (p. 221-226),
Jacques Brenner, La vie est un songe (p. 227-229),
Philippe Soupault, Eugène, mon ami Eugène (p. 230-232),
André Breton, Toupie ronflante (p. 233),
Gabriel Vascaux , À quatre pattes (p. 234-236),
Alfred Kern, Ionesco : un clown (p. 237-204),
Georges Neveux, Sous la loupe (p. 199-238),
H. Quatrezoneilles, Le verbe s’est fait cadavre (p. 239),
Alain Bosquet, Comment se débarrasser du personnage (p. 242-244),
Nicolas Bataille, La bataille de la Cantatrice chauve (p. 245-248),
René de Obaldia, Eugène Ionesco à Cerisy (p. 249-252),
Jacques Mauclair, Un voyage fantastique (p. 253-254),
[Controverse londonienne]
Kenneth Tynan, I- Homme du destin ? (p. 255-256),
Eugène Ionesco, II- Le rôle du dramaturge (p. 256-258),
Kenneth Tynan, III- Homme du destin ? (p. 255-256),
Philip Toynbee, IV- Une attitude de la vie (p. 258-259),
John Berge, V- Une attitude de la vie [+ HF Garta] (p. 260),
Orson Welles, VI- L’artiste et le critique (p. 261-262),
Eugène Ionesco, Le cœur n’est pas sur la main (p. 262-267),
Maurice Fickelson, Ionesco ou l’insomnie (p. 268-273),
Harvoy Philipps, La carta du Collège (p. 274-276),
Michel Breitman, Monsieur Smith-Durand voyage (p. 277-278),
Tino Martinez, Ionesco en Espagne (p. 279-281),
Eugène Ionesco, Naissance de la Cantatrice chauve (8 février 1959) (p. 282-284).
Trad. : Marcel Schneider (T. Martinez), Gabriel Vascaux (W. Saroyan).

 
Cah-des-Saisons16.jpg
- Cahiers des Saisons, n° 16, printemps 1959 [102 p. / p. 1-124-(4) p.] [t. IV]
Jacques Brosse, Note nouvelle sur l’homme (p. 3-7),
Bernard Frank, La jeunesse d’Œdipe (I) [À suivre] (p. 8-12),
Alfred Kern, Les grandes manœuvres (p. 13-22),
Alain Ollivier, Le bénéfice d’inventaire (p. 23-38),
Claude Vigée, Vers Canaan (p. 39-43),
Henri Thomas, La dernière nuit (p. 44-47),
[Journal de bord]
Jacques Brenner  , Du témoignage (p. 48-49),
Jacques Brenner, Ballets roses et bleus ballets (p. 49-50),
Marcel Schneider, Le celtic et le diable (p. 50-52),
Matthieu Galey, À votre santé (p. 52-53),
Olga Andreiev, Chez Boris Pasternak (p. 53-56),
Marcel Schneider, Avez-vous lu Scarron ? (p. 57-58),
Matthieu Galey, Un homme libre (p. 58-59),
Michel Breitman, Autour de Gianna Manzini (p. 59-60),
Gabriel Vascaux , Débuts du tueur (p. 60-61),
Roger Vrigny, Une soirée perdue (p. 61-62),
Conrad Jansen, Zazie et son critique (p. 62-63),
Éric Ollivier, Werthers motorisés (p. 63-64),
Jean-Louis Curtis, Les cadets du Béarn (p. 65),
Jacques Brenner, Avec Crommelynck (p. 65-66),
Gabriel Vascaux, L’espoir (p. 67),
Gabriel Vascaux, Feydeau de Marigny (p. 67),
André de Richaud, Max à l’école militaire (p. 67-69),
Conrad Jansen, Plasticité de Mme Walter (p. 69),
Marcel Schneider, Avons-nous dégénéré ? (p. 69-71),
Matthieu Galey, De l’Allemagne (p. 71-72),
Jean-Jacques Duval, La pomme et le spoutnik (p. 72-73),
Jacques Brosse, Littérature, mon cul ou nous les autres intellectuels (p. 74),
Bernard Frank, Paris 1925 (p. 74-75),
Gabriel Vascaux , Dostoïevski chez Antoine (p. 75-76),
Bernard Frank, Journalisme et journalistes (p. 76-77),
Jean-Louis Curtis, La tendresse et l’horreur (p. 77-78),
Jacques Brenner, Le paradoxe de l’écrivain (p. 78-79),
Bernard Frank, Faits divers (p. 79), /
Pierre Leyris, Entre Imogène (p. 80-81),
William Shakespeare, Cymbeline (p. 81-85),
Dino Buzzati, Un corbeau au Vatican (p. 86-93),
Maurice Fickelson, Comment ça change (p. 94),
Christian Ayoub Sinano, Cartes postales (p. 95-96),
Antonin Artaud, "Toute mon œuvre ancienne…" (p. 97-99),
Bernard Noël, La table (p. 100-106),
Jean-Paul de Dadelsen, Peupliers et trembles (p. 107-108),
Henri Wetzel, Masque de boue (p. 109-115),
Stephen Spender , Marston (p. 116-118),
Alberto Boeza Flores, Images passagères (p. 119-120),
Roger Martin du Gard, Lettres aux Saisons  (p. 121-124).
Trad. : Michel Aubin (S. Spender), Michel Breitman (D. Buzzati), Solange Fasquelle (A. Boeza Flores), Pierre Leyris (W. Shakespeare).
Note(s) :
- Henri Thomas, La dernière nuit (p. 44-47) [repris in H. Thomas, Histoire de Pierrot et quelques autres, Gallimard, 1960 p. 101-110
- Dino Buzzati, Un corbeau au Vatican (p. 86-93) [repris in D. Buzzati, L’écroulement de la Baliverna, R. Laffont, 1960
- Antonin Artaud, "Toute mon œuvre ancienne…" (p. 97-99) [Lettre à Henri Thomas datée « Rodez, 7 janvier 1945 », reprise in A. Artaud, Œuvres complètes, t. XI, Lettres écrites de Rodez 1945-1946, Gallimard, 1974, p. 16-18
- Jean-Paul de Dadelsen, Peupliers et trembles (p. 107-108) [repris in J.-P. de Dadelsen, Jonas, Gallimard, 1962, p. 56-57 ; « Poésie/Gallimard », 1986, p. 85-87
 
- Cahiers des Saisons, n° 17, été 1959 [128 p. / p. 125-258] [t. IV]
Jean Lagrolet, Une vieille vague (p. 131),
Jack Kerouac, Un Américain au Mexique (p. 143),
Benjamin Constant, Les troubles de Saumur (p. 152),
Jean Schlumberger, Politique (p. 161),
Jacques Brosse, Le pêché d’inexactitude (p. 163),
Henri Thomas, Chicago [poème] (p. 167),
Gabriel Vascaux, Hawthorne trahi (p. 167),
Conrad Jansen, Une leçon de morale (p. 175),
Bernard Noël, De l’objet au sujet (p. 178),
Milorad, La marquise ne sortit pas (p. 180-
Jean-Louis Bory, Hoffmann Berlin-Est (p. 186),
Stephen Spender, Le devoir d’un écrivain (p. 188),
Armen Lubin, Le berger landais (p. 190),
Bernard Frank, Deux mauvaises histoires (p. 190),
Claude Cailleau, Au Tertre (p. 195),
Nicolas Duret, Jeunes loups et vieux singes (p. 197),
Henri Thomas, Thème américain (I) (p. 206),
Mario Maurin, Swinburne (p. 209),
A.C. Swinburne, Phèdre (p. 209),
André Pieyre de Mandiargues, Le gros œil (p. 216),
Jean-Louis Curtis, Etna, c’est parmi toi (p. 218),
Jacques Soumiones, La mort de Castellotti (p. 224),
André Dhôtel, Demain (p. 229),
Bernard Frank, La jeunesse d’Œdipe (II) (p. 240),
Monique Lange, Une histoire d’amour (p. 245),
Matthieu Galey, Valérie en danseuse (p. 248),
Marcel Schneider, La rose du ciel (p. 234),
Marquis de Siraudin, Saint-Crépin (p. 252).
Trad. : Michel Aubin (S. Spender), [à préciser] (A.C. Swinburne).
 
- Cahiers des Saisons, n° 18, automne 1959 [128 p. / p. 259-386] [t. IV]
Françoise Sagan, Un château en Suède (p. 259),
Claude Elsen, Angus Wilson (p. 272),
Angus Wilson, Minuit moins dix (p. 272),
Michel Butor, Rat, lièvres, hareng (p. 288),
Jean Freustié, Commencements d’une vie (I) (p. 294),
Marcel Schneider, Les Ménines de Picasso (p. 310),
Alfred Kern, Secrets d’alcôve (p. 312),
Gabriel Vascaux, Un grand critique (p. 312),
Christian Ayoub Sinano, Rat, lièvres, hareng (p. 316),
Matthieu Galey, Diane au secours de l’Acropole (p. 317),
Conrad Jansen, La propagande (p. 322),
Milorad, Pour qui écrivons-nous ? (p. 323),
Jean-Claude Darnal, Adieu à Boris (p. 324),
Jean-Louis Curtis, Un dîner en ville (p. 325),
Maurice Fickelson, Lorsqu’on rencontre un ravin (p. 330),
Maurice Fombeure, Hommages officiels (p. 331),
Philippe Jullian, Peinture (p. 333),
Roger Vrigny, Un amateur au festival (p. 337),
Georges-Léonce Guinot, Notes sans musique (p. 342),
Jacques Brenner, La mort et Reverzy (p. 347),
Nicolas Duret, L’entonnoir (p. 353),
Thomas Mann, Kleist (p. 358-
Michel Sager, Un noir soleil marin (p. 356),
Honoré de Balzac, Mistigris (p. 373),
Gianna Manzini, Le vin et les étincelles (p. 375),
Bernard Frank, Bouts non rimés (p. 380-386).
Trad. : Louise Servicen (T. Mann).
 
- Cahiers des Saisons, n° 19, hiver 1959 [128 p. / p. 387-512] [t. IV]
Jean-François Revel, D’un nouvel éclectisme (p. 387),
Jacques Bureau, La tortue libanaise (p. 393),
Serge Doubrovsky, La concession (p. 397),
Jacques Chardonne, Conversation avec B. (p. 406),
Marcel Schneider, Échafauds à louer (p. 409),
Eric Ollivier, Lettre persane (p. 410),
Conrad Jansen, Une grande semaine (p. 412),
Milorad, Colette Moréno (p. 413),
Jean-Louis Bory, Une soirée exceptionnelle (p. 415),
Gérard Mourgue, On rentre (p. 419),
Jacques Brosse, De la réforme de l’enseignement (p. 421),
Solange Fasquelle, Les jeux de Chardonne (p. 423),
Matthieu Galey, Portrait de Chardonne (p. 424),
André Juxter, Qui êtes-vous Germaine Lemaire ? (p. 426),
Gérard Delmain, Vitaliano Brancati (p. 433),
Philippe Jullian, Le goût (p. 436),
Jacques Chardonne, L’homme dans la carriole (p. 439),
Bernard Frank, Deux livres d’amis (p. 443),
Jacqueline Clancier, Sagan et Radiguet (p. 445),
Pierre Démeron, Guerre d’Espagne et littérature française (p. 449),
Henri Thomas, Thème américain (II) (p. 453),
Jean Lambert, Un après-midi au Nouveau Mexique (p. 456),
Simone Jacquemard, Fête égéenne (p. 461),
Armen Lubin, À travers champs (p. 464),
Françoise Sagan, Lettre de Suisse (p. 471),
E.M. Forster, L’ami du vicaire (p. 474),
Josette Day, Les amours d’Anémone (p. 481),
Henri Wetzel, Le carnaval des aminaux-dieux (p. 484),
J.C. Youri, L’espace courbe (p. 484),
Claude Collignon, Constellation (p. 486),
Jean Freustié, Commencements d’une vie (II) (p. 488),
Maurice Fombeure, Objets (p. 496),
Jacques Brenner, [à préciser] (p. ),
Nicolas Duret, [à préciser] (p. ),
Alexandre Dumas, Les poules de M. de Chateaubriand (p. 506-
Ariel Alexandre, Comme une chaussette (p. 513-514).
Cah-des-Saisons20.jpg
- Cahiers des Saisons, n° 20, 1er trim. 1960 [128 p. / p. 513-640] / « L’Espagne même. Numéro spécial »
***, Sommaire (p. 514),
Ricardo Paseyro, Libres propos sur l’Espagne (p. 513-522),
R[icardo] P[aseyro], Avertissement (p. 523),
***, Romances du comte Arnaldos (p. 524),
Angel Ganivet, De l’Espagne (p. 525-538),
Gil Vicente, Si vous dormez (p. 539),
Saint Jean de la Croix, Flamme d’amour vive (p. 540),
Luis de Gongora, [Poèmes] (p. 541-545),
José de Valdivielso, Séguédilles / Le Christ s’adresse à l’âme (p. 546-547),
Francisco de Quevedo, Constance et patience de Saint Jobb (fragments) (p. 546-552),
Miguel de Unanumo, À l’ombre de cet arbre… / Le Mort (p. 553-554),
Juan Ramon Jimenez, L’automneux / Poète et parole (fragment) (p. 555-556),
Xavier Zubiri, Le problème de l’Homme (p. 557-562),
Pedro Lain Entralgo, Temps, espoir et souvenir dans la poésie d’Antonio Machado (p. 563-572),
José Bergamin, Revenir (p. 573-574),
Angel Gonzales, Ce n’est rien (p. 575),
Enrique Badosa, Quelqu’un vient  (p. 576),
Julián Gállego, Pierres tombales (p. 577-583),
Lauro Olmo, Polissons (p. 584-587),
Esteban Padrós de Palacios, Le village (p. 588-589),
R[icardo] P[aseyro], Trois poètes catalans (p. 590),
Carles Riba, Les élégies de Bierville (fragments) (p. 591-592),
J.V. Foix, [Poèmes] (p. 591-595),
Salvador Espriu, [Poèmes] (p. 596-600),
R[icardo] P[aseyro], Camus massacre Calderon [« Écrit en novembre 1959 »] (p. 601-611),
R[icardo] P[aseyro], Jouve chirurgien de sainte Thérèse (p. 612-613),
n.s. [Ricardo Paseyro], Philippe Sollers destitue Lope de Vega (p. 614), /
Albert Camus, Les vraies tâches… (p. 615-616),
Maxime Alexandre, Témoignage alsacien   (p. 616-622),
Jacques Brenner  , La mort d’Albert Camus  (p. 622-627),
Marc Alyn, Tombeau de Max Jacob (p. 628-634),
Max Jacob, Poèmes en prose (p. 634-635),
***, Table du tome IV : n° 16 à 20 (p. 636-639).
Trad. : Mario Maurin, Ricardo Paseyro [la plupart des textes], Armand Robin, Jordi Sarsanedas (J.V. Foix, Salvador Espriu), Jules Supervielle, Edmond Vandercammen (Carles Riba),
Note(s) : (dir. Ricardo Paseyro)
- Luis de Gongora, [Poèmes] (p. 541-545) [comprenant Un noble cygne / Tandis que pour lutter… / Sur ce mont, dans cet air, dans cette eau… / Bonne chère, bon lit ; ensuite, que les gens rien]
- J.V. Foix, [Poèmes] (p. 591-592) [comprenant C’est par l’Esprit que Nature s’ouvre… / Rendez, Seigneur, mon travail plus ardu… / En quel gouffre deux, en quel repos…]
- Salvador Espriu, [Poèmes] (p. 596-600) [comprenant Ish, Isha, Eli, Elis / Essai de cantique dans le temple / Livre des Morts / Dans ma glace, si tu veux, il passe d’étranges images]
- Albert Camus, Les vraies tâches… (p. 615-616) [Lettre à Jean-Paul Déron, jeune journaliste de Paris-Normandie].
 
- Cahiers des Saisons, n° 21, printemps 1960 [128 p. / p. 1-128] [t. V]
Ghislain de Diesbach, Palais Méritzine (p. 3),
Wolfgang Holdheim, Les journaux de Constant (p. 16),
Jean-François Revel, Proust et le snobisme (p. 26),
Clara Malraux, Les messieurs du Bois de Boulogne (p. 29),
Jacques Chardonne, Ida (p. 31),
Gérard Delmain, Père et fils (p. 33),
Jacques Chardonne, Marcel Prévost (p. 42),
Matthieu Galey, Portrait de Diogène (p. 43),
Gabriel Vascaux, Caligula 1889 (p. 44),
Jean-Louis Curtis, J.D. Salinger (p. 48),
Marcel Schneider, Image et son (p. 53),
Gabriel Vascaux, Triomphe de Ionesco (p. 54),
Anne de Bavière, Testament d’un poète (p. 58),
Gabriel Vascaux, Le schmurtz et l’Algérie (p. 59),
Alain Ollivier, Apologie d’un meurtre (p. 63),
Simonne Jacquemard, Le subconscient des juges (p. 65),
Anne de Bavière, Les oiseaux de Buffet (p. 66),
Jacques Bureau, Le progrès est en marche (p. 67),
Philippe Jullian, Peinture (p. 69),
Daniel Varenne, Gauguin (p. 72),
Bernard Frank, Un matin d’octobre (p. 76),
Germain Nouveau, Petits tableaux parisiens (p. 78),
Jacques Brosse, L’impression et l’expression (p. 87),
Georges-Emmanuel Clancier, Magies (p. 83),
Camille Claus, La leçon de peinture (p. 93),
Jacques Séguier, Déprédation (p. 96),
René Tavernier, Or not to be (p. 107),
Françoise Sagan Dans la neige (p. 111),
Jean-Louis Bory, Le garçon et le loup (p. 117),
Maurice Fickelson, Veuve (p. 119),
Jean-Louis Curtis, Le mouchoir rouge (p. 121-128).
 
- Cahiers des Saisons, n° 22, été 1960 [134 p. / p. 133-258] [t. V] / « Hommage à Jules Supervielle »
Jean-Marie Caillé, Hambourg (p. 133),
André Dhôtel, La nuit de printemps (p. 133),
Armen Lubin, Feux contre feux (p. 138),
Alfred Kern, L’appel du 14 juillet (p. 147),
André Juxter, Proète, mais pas prosateur (p. 169),
Jean-Louis Curtis, Soudain l’été dernier (p. 170),
Conrad Jansen, Sur le roman (p. 170),
Marcelle Dalmas, La mode (p. 173),
Jacques Brenner, Mort de Paul Fort (p. 175),
Jacques Brosse, Sur l’état actuel de la peinture (p. 178),
Patrick Reumeaux, Quelle jeune fille ? (p. 179),
Jean-Louis Curtis, La douceur de vivre (p. 181),
Jacques de Ricaumont, Le jeu de l’oie (p. 182),
Jean Chalon, Voyage aux Indes (p. 184),
Matthieu Galey, La mort de Pacra (p. 185),
Pierre Blanche, Éléments (p. 191),
Jean-Louis Curtis, Gloses (p. 198),
Armen Lubin, Les étoiles familières (p. 200),
Alain Ollivier, Ko Paraga (p. 203),
Joyce Mansour, Il neige, beau Masque (p. 212),
Maurice Fickelson, Objectivité (p. 214),
Gilbert Duprez, Il faut trouver la lumière (p. 216),
Philippe Jullian, Les mauvais pauvres (p. 221),
Solange Fasquelle, Les soupçons (p. 235),
Jacques Brenner, De l’assassinat (p. 239),
Milorad, Astyanax (p. 246-258).
 
Cah-des-Saisons23.jpg
- Cahiers des Saisons, n° 23, automne 1960 [126 p. / p. 257-383] / « Portrait d’Henri Thomas »
n.s. [Jacques Brenner], Portrait d’Henri Thomas (p. 259),
Henri Thomas, Le pharmacien d’Anvers (I) (p. 260-268),
Jules Supervielle, Poésie ouverte [« À Henri Thomas » / « Octobre 1958 »] (p. 269),
Claude Roy, Un Verlaine taoïste (p. 270-271),
Jacques Brenner, Thomas l’insoumis (p. 272-284),
Georges Le Breton, Cartographie de la nuit (p. 285-288),
Alfred Kern, L’image de l’écrivain (p. 289-290),
André Dhôtel, De Rimbaud à John Perkins (p. 293-294),
Jean Dutourd, Hogg, Soane, porridge and C° (p. 291-292),
[Témoignages]
Jean-Jacques Duval, Un élève apparemment placide (p. 295-298),
Jean Lambert, Souvenir de Thomas à vingt ans (p. 298-301),
André Gide, Tant d’espoir… (p. 301-302),
Ernst Jünger, Un jugement incorruptible (p. 302-303),
Alberto de Lacerda, Henri Thomas à Londres (p. 303-306),
Serge Doubrovsky, La nuit de Waltham (p. 307-309),
Shakespeare, Sonnets [LI, XXVII, XLIII, LXI] (p. 310-313), /
Jacques Chardonne, Le bonheur à Spetsai (p. 314-318),
Maurice Pons, Le Solférino (p. 319-324),
Marc Alyn, Suite à une morte imaginaire (p. 325-327),
[Journal de bord]
Roger Vrigny, Trissotin toujours vivant (p. 328-331),
Jean-Louis Bory, Notre monde (I) (p. 328-331),
Henri Thomas, Pierre Reverdy [19 juin (1960)] (p. 331-333),
Jacques Brosse, Le secret du Nô (p. 333-335),
Paul de Roux, La ballade du soldat (p. 335-336),
Jean-Louis Bory, Waterloo (p. 336),
Conrad Jansen, Chapelan et Kant (p. 337),
Jean-Louis Bory, Le vieux chose (p. 337-338),
Gabriel Vasaux, Le jeu des rôles (p. 338-339),
Jacques Chardonne, Le jardin de Candide (p. 339-340),
Jacques de Ricaumont, Château en Navarre (p. 340-341),
André Juxter, Une mort géométrique et littéraire (p. 341-342),
Gabriel Vasaux, Les vignes du seigneur (p. 343),
Conrad Jansen, Le cas Saint-Laurent (p. 343-344),
Gabriel Vasaux, C’était pas la peine (p. 344),
Jean-Louis Bory, Éva, qui donc es-tu ? (p. 344-345),
Conrad Jansen, Commentaire sans commentaire (p. 345),
Roger Vrigny, Un rêve (p. 346-347),
Jacques de Ricaumont, Un prince de l’Église (p. 347-348),
Pierre Dubourg, L’horloge et la neige (p. 349),
Jean Chalon, Carmen de Carpentras et les espagnols à Paris (p. 350),
Solange Fasquelle, Si tu vas à Rio (p. 350-352),
Jacques Brosse, L’archevêque et le pantalon (p. 353),
Nicolas Duret, Petit journal cinématique (p. 354-355),
Conrad Jansen, Gide et Supervielle (p. 356),
Jean-Louis Bory, Notre monde (II) (p. 356),
André Dhôtel, Jean Follain (p. 357-358),
Matthieu Galey, Les réserves (p. 358-359),
Daniel Varenne, Journal d’un jeune homme (p. 360-363),
Manuel Rainoird, Dénué responsable (p. 364-368),
Simone Jacquemart, Dans la tour d’ivoire [5 poèmes] (p. 369-371),
Denton Welch, La cabane (p. 372-383).
Trad. : Henri Thomas (W. Shakespeare), Milorad [Léo Didé] (D. Welch).
Note(s) :
- Henri Thomas, Le pharmacien d’Anvers (I) (p. 260-268) [repris in H. Thomas, Le promontoire, Gallimard 1961, p. 7-33. Cf. Sud, « Carnet août 1960-octobre 1961 », p. 21
- Jules Supervielle, Poésie ouverte (À Henri Thomas) [octobre 1958]    (p. 269) [non repris dans La Pléiade
- Claude Roy, Un Verlaine taoïste (p. 270-271) [repris in Obsidiane, n° 30, automne 1986, p. 146-147
- Jacques Brenner, Thomas l’insoumis (p. 272-284) [repris in Obsidiane, n° 30, p. 53-66
- André Dhôtel, De Rimbaud à John Perkins (p. 293-294) [repris in Cahier treize, p. 111-112
- Jean Dutourd, Hogg, Soane, porridge and C° (p. 291-292) [repris in Migrateur, n° 2, décembre 1993, « Thomas, il y a trente ans », p. 22-24
- J.-J. Duval, Un élève apparemment placide (p. 295-298) [repris in Migrateur, n° 2, décembre 1993, p. 40-49
- Jean Lambert, Souvenir de Thomas à vingt ans (p. 298-301) [repris in Migrateur, n° 2, décembre 1993, « Portrait d’Henri Thomas à vingt ans », p. 25-30
- André Gide, Tant d’espoir… (p. 301-302) [Extraits du Journal aux dates du 15, 19 juillet et 12 septembre 1940
- Ernst Jünger, Un jugement incorruptible    (p. 302-303) [Extraits du Journal parisien aux dates du 28 février et 11 juillet 1942
- Henri Thomas, Pierre Reverdy [19 juin (1960)] (p. 331-333) [repris in H. Thomas, La chasse aux trésors [I], Gallimard, 1961, « Les familiers de l’impossible », p. 87-89
 
- Cahiers des Saisons, n° 24, hiver 1960 [128 p. / p. 385-512] [t. V]
Dominique de Roux, Vu du train (p. 386),
Stanislaw Zielinski, L’oncle du ciel (p. 387),
Eugène Ionesco, Une victime du devoir (p. 403),
Marcel Schneider, Les visages de Mérimée   (p. 409),
Alfred Kern, Idylle rue de Vaugirard (p. 417),
Jean-François Bory, Notre monde  (p. 435),
Jacques Brenner, Le manifeste (p. 439),
Gabriel Vascaux, La haine (p. 442),
Matthieu Galey, Obaldia (p. 445),
Jacques Brosse, Contes de la lune vague (p. 447),
Jean-Marie Caillé, Une saison d’opéra (p. 449),
Jeannine Worms, Sur le roman (p. 451),
Jacques de Ricaumont, David-roi (p. 453),
Jean-Louis Curtis, Guide des convenances   (p. 471),
José Cabanis, Carnets de lecture (p. 473),
Jean-Paul Delamotte, La succession (p. 477),
Henri Thomas, Le pharmacien d’Anvers (II) (p. 482-484),
Jean-Loup Passek, Écoliers buissonniers (p. 485),
Camille Belguise, Mort d’un arbre (p. 488),
Michel Talbert, La prière à l’étoile (p. 491),
Monique Poillot, Les fusils et les violons (p. 492),
André Gacoin, La villa Techi (p. 497),
Roger Yakoubovitch, La folle (p. 505),
Jean Obé, Nouvelles brèves (p. 502),
Eugène Sue, Lettres à  Balzac (p. 507-512).
 
- Cahiers des Saisons, n° 25, printemps 1961 [128 p. / p. 513-640] [t. V]
Armen Lubin, Nuages qui s’élevaient (p. 515),
Roger Vrigny, La nuit de Mougins (p. 518),
Joseph Breitbach, Les corbeaux (p. 527),
Guy Dubeau, Enfantines (p. 539),
Jean Schlumberger, Conversation au bord du Rhin (p. 545),
Constantin Brunner, Goethe et Spinoza (p. 549),
Jacques Brenner, Les moustaches de Flaubert (p. 553),
Jacques Brosse, Démographie pratique (p. 559),
Jacques Brosse, Bergman et le public (p. 562),
Gérard Delmain, Luis Romero (p. 564),
Matthieu Galey, Brosse et les vielles dames (p. 566),
Bernard Frank, Le Moyen Age (p. 573),
Daniel Varenne, Journal d’un jeune homme (2) (p. 575),
Marc Alyn, Traversée d’un poète (p. 579),
Josette Day, Nous allons partir… (p. 582),
Jeanne Cressanges, Dieu est éditeur (p. 587),
Maxime Alexandre, Une saison à Strasbourg (p. 590),
Jean-Marie Magnan, Envoi au toréro (p. 603),
Isak Dinesen, L’anneau (p. 606),
Henri Thomas, Le pharmacien d’Anvers (III) (p. 613-621),
Camille Belguise, L’espace musical (p. 622),
Ydelette de Bure, Le soleil perdu (p. 626),
Armand Robin, Le sens par le ton (p. 631),
Benjamin Franklin, Le paratonnerre pour jeunes gens (p. 634-635),
***, Table du tome V : n° 21 à 25 (p. 636-639).
Trad. : Léo Sonntag (C. Brunner).

- Cahiers des Saisons, n° 26, été 1961 [128 p. / p. 1-128] [t. VI] / « Hommage à Jean-Paul Dadelsen »
Jacques Brenner, Dadelsen (p. 5-10),
Jean-Paul Dadelsen, Cinq versions d’un poème (p. 11-20),
Denis de Rougemont, Le temps de la louange (p. 21-24),
Blaise Allan, D’une manière obscure (p. 25-27),
Salvador de Madariaga, L’homme aux grands yeux (p. 28-30),
Guy de Dadelsen , Mon frère Jean-Paul (p. 31-34),
Frédéric Hoffet, Les soirées d’Altkirch (p. 35-39),
Jean-Paul Dadelsen, Poème pour une naissance (p. 40-43),
Jean-Paul Dadelsen, Oncle Jean (p. 44-48),
André Fraigneau, Trois mots de passe (p. 49-50),
Francine Camus, Les journées d’Oran (p. 51-54),
Jacques Allais, Une suprême négligence (p. 55-56),
Jean Dutourd, Pour Jean-Paul (p. 57-58),
Henri Thomas, La question, la réponse (p. 59-61), //
Eugène Ionesco, La vase (I) (p. 64-73),
Jacques Chardonne, La Parisienne (p. 74-78),
Jean-Philippe Salabreuil, Fer et feu pour Eichmann (p. 79),
Jacques Brosse, Les traditions retrouvées (p. 79),
Michel Talbert, L’amitié (p. 80-81),
Ghislain de Diesbach, Belle de Zuylen (p. 82-83),
Gérard Delmain, Mme de Beauvoir (p. 84-85),
Jacques de Ricaumont, Simonne Jacquemard (p. 86-91),
Matthieu Galey, Sainte Philomène (p. 92),
Guy Dubeau, Villon (p. 93-97),
Conrad Jansen, Au service de l’État (p. 98),
Camille Claus, Vive la peinture (p. 99-100),
Jean-Louis Curtis, L’orchidée Firbank (p. 101-103),
Daniel Grivault, Bessie Smith (p. 104),
Clara Malraux, Découvertes (p. 105-108),
Solange Fasquelle, La sensation (p. 109-115),
Henri Thomas, Le pharmacien d’Anvers (IV) (p. 116-124),
Paul Morand, Les saluts (p. 125-128).
Note(s) : Hommage à Jean-Paul Dadelsen (1913-1957).
 
- Cahiers des Saisons, n° 27, automne 1961 [128 p. / p. 129-256] [t. VI] / « Portrait de Marcel Schneider »
Jean Paulhan, Explications muettes (p. 131-137),
Alba de Cespedes, Journée d’août (p. 138),
Jean-Philippe Salabreuil, Brocéliande (p. 151),
Jean Follain, Butin (p. 157),
Jean-Louis Bory, Portique pour un hommage (p. 161),
Claude Mauriac, Nul n’aborde l’île (p. 165),
Denise Bourdet, L’intronisation de l’orange (p. 167),
Paul Canonne, Arma virumque cano (p. 171),
Jean-Louis Curtis, Marcel vu par l’oncle Marcel (p. 175),
Matthieu Galey, Le paradoxe de l’écrivain (p. 178),
Robert Kanters, Le chemin de la forêt (p. 183),
André Fraigneau, La prison d’air (p. 188),
Jacques Brosse, L’île perdue (p. 191),
Trino Martinez, L’Escurial et l’amour (p. 194),
Alfred Kern, Entre vie et mort (p. 197),
Albert-Marie Schmidt, Un charmeur d’objets gnostiques (p. 199),
Marie-Laure, L’Oiseau-Lion (p. 203),
Henri Sauguet, Un modèle parle à son peintre (p. 204),
Francis Poulenc, Un critique-poète (p. 204),
Georges Auric, Ainsi parlait Debussy (p. 205),
Alfred Manessier, L’amateur de tableaux (p. 206),
Emily Faure-Dujarric, Un ami inquiétant (p. 207),
Frédéric Kiesel, Un romantique vivant (p. 208),
Pierre Gaxotte, Lettre sur Marcel Schneider (p. 209),
Marcel Schneider, La branche de Merlin (p. 210),
Simonne Jacquemart, Les pierres visionnaires (p. 216),
Jérôme Peignot, Le duc de Saint-Simon (I) (p. 218),
Solange Fasquelle, La baronne Blixen (p. 226),
René Tavernier, Hemingway le fraternel (p. 228),
André Juxter, Les voyages (p. 230),
Jacques de Ricaumont, Vieille Angleterre (p. 233),
Jacques Chardonne, Pierre Loti (p. 234),
Jacques Brosse, Histoire de Ah Q (p. 236),
Dominique de Roux, Paysage de l’Est (p. 237),
Camille Belguise, Le printemps (p. 240-244),
Henri Thomas, Le pharmacien d’Anvers (V) (p. 245-255).
Note(s) :
- Jean Paulhan, Explications muettes, 4e chap. inédit de Fautrier l’enragé.
 
- Cahiers des Saisons, n° 28, hiver 1961 [128 p. / p. 257-384]
Marcel Arland, Sur une convalescence (p. 259),
Frédéric Kiesel, Printemps-Orphée (p. 270),
Ingrid Bergman, Les fraises sauvages (p. 277),
Maurice Fickelson, Les jours et les nuits de Dod (p. 287),
Jean Freustié, Gisèle et moi (p. 295),
Eugène Ionesco, La détresse même (p. 311),
Simonne Jacquemard, Comptes d’auteur (p. 312),
Eugène Ionesco, La colère et l’impossible (p. 315),
Jean-Marie Caillé, Nouvelles de Hongrie (p. 317),
Henri Kellerbach, Le cinéma satisfait (p. 318),
Daniel Grivault, Art Tatum (p. 322),
Patrick de Rosbo, Sud (p. 323),
Camille Belguise, Banlieue (p. 325),
Olga Andreiev, Ossip Mandelstam (p. 329),
Ossip Mandelstam, L’Arioste (p. 332),
Jérôme Peignot, Le duc de Saint-Simon (II)  (p. 335),
Daniel Lander, Nota-Bene (p. 345),
André Dhôtel, Une longue histoire (p. 349),
Clemens Brentano, Le chant d’un cygne (p. 354),
Henri Thomas, Rhapsodie martiale (p. 355),
Jean-Louis Bory, Transistors (p. 361),
Michel Breitman, Le monde d’après neuf heures (p. 364),
Ghislain de Diesbach, Le collier d’Aurélia (p. 369),
John Richardson, Le collier d’Aurélia (p. 369-384).
 
1962
- Cahiers des Saisons, n° 29, printemps 1962 [128 p. / p. 385-512] / « Portrait de Jean-Louis Curtis »
Jean-Louis Curtis, Un début de roman (p. 387-392),
Robert Kanters, Jean-Louis Curtis (p. 393-395),
Maurice Nadeau, Un bain de Jouvence (p. 398-400),
Reine-Marie Desnues, Un romancier de sens critique (p. 401-409),
Maurice-Edgar Coindreau, Autour des Forêts de la nuit (p. 410-412),
Dominique Aury, Les bons sentiments (p. 413-414),
Angus Wilson, Utopies (p. 415),
André Fraigneau, Une lumière dorée (p. 415-416),
Jacques de Ricaumont, L’art du dialogue (p. 417-418),
Gérard Delmain, Un essai clinique (p. 419-422),
Jacques Brenner, Cygne sauvage (p. 423-426),
Marcel Jouhandeau, Un patient sourire (p. 427),
Maurice Faure, Jean-Louis Curtis jeune homme (p. 428-430),
Matthieu Galey, Un truqueur (p. 431-434),
Emmanuel Bourdot-Lamotte, Mémoire du touriste secret (p. 435-438),
Marcel Schneider, Une transposition pour harmonica (p. 439-441),
Denise Bourdet, Lettre sur Adélaïde (p. 442-444),
Jean-Louis Curtis, Portrait d’une sybarite (p. 445-449), //
Jean-Claude Brisville, Fragment d’un monologue (p. 450-454),
Eugène Ionesco, La vase (II) (p. 455-465),
Jacques Brenner, Georges Alexandre (p. 466-467),
Georges Alexandre, Refuge (p. 468-469),
Jacques Brosse, Un monsieur qui a lu Rimbaud (p. 469-470),
Frédéric Grendel, La personne et le personnage (p. 471-474),
Solange Fasquelle, Le poids du silence (p. 475-481),
Camille Belguise, Pages de carnets (I) (p. 482-484),
Alain Bosquet, À l’apéritif (p. 485-488),
Sherban Sidéry, Le Maléfice (p. 489-497),
Michel Sager, Le fleuve (p. 498-500),
Camille Claus, La vie cachée (I) (p. 501-508),
Jean-Paul de Dadelsen, Sur "Bach en automne" (p. 509-512).


 
Cah-des-Saisons30.jpg
- Cahiers des Saisons, n° 30, été 1962 [128 p. / p. 513-640] / « Portrait de Armen Lubin »
[Portrait de Armen Lubin]
Jacques Brenner, Armen Lubin (p. 515-519),
André Dhôtel, Peines perdues (p. 520-522),
Jean-Philippe Salabreuil, Avec l’horizon (p. 523-531),
Henri Thomas, Les images véridiques (p. 532-536),
Patrick Reumeaux, La transmission des pouvoirs (p. 537-538),
Jean Follain, Sur Armen Lubin (p. 539-540),
Boris Schreiber, L’équilibre maintenu (p. 541-544),
Armen Lubin, Poèmes (p. 545-550), //
Mario Soldati, Un déjeuner à Port-Royal (p. 551-557),
Jérôme Peignot, Les méandres et les sourires du cardinal de Retz (p. 558-568),
Michel Deguy, Art et consolation suivant Thomas Mann (p. 569-575),
Roger Martin du Gard, Le romancier et ses personnages. Lettres à Henriette Charasson (p. 576-581),
Philippe Jullian, Les Royalties (p. 582-586),
Heinrich Böll, Du snob allemand / Décorations (p. 587-591),
Jacques Chardonne, Un maître (p. 592-593),
Jean Dutourd, Au dessus de la multitude (p. 593-595),
Jean-Louis Curtis, Barrès (p. 595-598),
Georges Markow-Totevy, Un dossier de travail (p. 598-600),
Matthieu Galey, Axel et Faust (p. 600-602),
Jacques de Ricaumont, Un sujet en creux (p. 602-603),
Georges Markow-Totevy, La nuit de Sambuco (p. 603-605),
Michel Sager, Un poète (p. 605-606),
Solange Fasquelle, La voleuse d’enfants (p. 606-607),
Jacques de Ricaumont, Antoine l’indécis (p. 607-608),
Ghislain de Diesbach, La duchesse de Plaisance (p. 609-612),
Hans Bender, À l’âge des doux soupirs (p. 613-618),
Camille Claus, La vie cachée (II) (p. 619-630),
Patrick Reumeaux, Sous le ciel (p. 631-632),
Camille Belguise, Pages de carnets (II) (p. 633-635),
***, Table du tome VI des Cahiers des Saisons (n° 26 à 30).
Trad. : Simonne Jacquemard (M. Soldati), Louis Servicen (H. Böll, H. Bender).
Note(s) :
- Armen Lubin, Poèmes (p. 545-550) [comprenant : Le vaisseau central / L’ombre à deux couleurs / Courbes / La rose au rosier].
 
- Cahiers des Saisons, n° 31, automne 1962 [128 p. / p. 1-128]
Jean-Louis Curtis, Julliard (p. 3-4),
Jean-Louis Bory, Pour le souvenir (p. 5-6),
Henri Thomas, Le serpent (p. 7-10),
Paul Morand, Le saut de l’ange (p. 11-12),
Bernard Noël, La pipe, le coffre et le cendrier (p. 13-17),
Maurice Fickelson, Approximativement (p. 18-20),
Thomas Mann, Hermann Hesse (p. 21-26),
Jack Kerouac, Rimbaud (p. 27-33),
Stanislas Guillaume, Extraits (p. 34-37),
Patrick Mac Avoy, Jeux (p. 38-46),
William Faulkner, Discours de Stockholm (p. 47),
Michel Breitman, Le censeur insensé (p. 48-49),
Marie-Laure, Labisse et Coutaud (p. 50-51),
Jacques Chardonne, Remembrance (p. 52),
Jacques Brosse, Le geste du peintre (p. 53-54),
Jean-Philippe Salabreuil, Épiphanie du bouquet (p. 55),
Jean-Louis Bory, Pèlerinage (p. 56),
Jacques Brosse, L’affaire Gabin (p. 57-59),
Gérard Delmain, À propos d’Halpern (p. 60-65),
André Juxter, Faits divers (I) (p. 66-68),
Camille Belguise, Un reflet (p. 69-70),
Simonne Jacquemard, Après cette vie (p. 71-74),
Annie Saumont, La retraitée (p. 75-78),
Camille Claus, La vie cachée (p. 79-86),
Daniel Lander, L’insaisissable (p. 87-88),
Youri, Écoutez, regardez (p. 90-92),
Frédéric Kiesel, Au Grand Morien (p. 93-95),
Ange Christine, Les enfants rouges (p. 96-101),
André Gacoin, Notes (p. 102),
Bernard Verley, Transfuge (p. 103-128).
 
- Cahiers des Saisons, n° 32, hiver 1962-1963 [128 p. / p. 129-256]
José Cabanis, Le comte de P.,
Colin Mac Innes, Le retour d’Arthur Westley,
Ghislain de Diesbach, La baronne Blixen,
Daniel Gillès, La pharaonne de Rungstedlund,
Patrick Mac Avoy, Parodies perdues,
Marcel Schneider, Une couleur oubliée,
Jacques Chardonne, Ça c’est l’amour,
Solange Fasquelle, L’île du soleil,
Jean-Louis Curtis, Sur Proust,
Jacques Brosse, À travers le miroir,
Jean-Philippe Salabreuil, Pierre Reverdy,
Jacques Chardonne, Roger Nimier,
Matthieu Galey, Deux jeunes morts
Jacques Brosse, Gaston Bachelard,
Jean-Philippe Salabreuil, Bergers de France,
Alexandre Kalda, Un mystère solitaire,
Jacques Brosse, Où est le coupable ?,
Jacques Brosse, De Bunjiga à Henri Michaux,
Jean-Louis Bory, Pinget,
Camille Belguise, Dernière saison,
Milorad, Le minotaure,
René Tavernier, La rose de Beyrouth,
André Juxter, Faits divers (II),
Jean-Loup Passek, Sous le regard des objets,
Jacques Naville, L’améthyste,
R. Gérard-Dascot, Villa "Mon Rêve",
Michel Talbert, La parole donnée,
Roger Vrigny, Mon père était la vie,
Gilberte Rongier, L’enger en blanc.
Note(s) :
 
- Cahiers des Saisons, n° 33, printemps 1963 [128 p. / p. 257-384]
Jean Freustié, L’inconnue,
Christophe Isherwood, Mr. Norris change de train (I),
Jean-Paul de Dadelsen, Les ponts de Budapest,
Jean-Philippe Salabreuil, Arbres,
André Dhôtel, Histoire printanière,
Jacques Brosse, Le Pen,
Roland Recht, La cosmologie de Jean Arp,
Bernard Lambert, Notre choix est fait,
Jean-Philippe Salabreuil, Skurjeni,
Bernard Lambert, La foi ne suffit pas,
Marie Laure, Jacques Février,
Jean-Louis Curtis, Danses de mort et lendemains qui chantent,
Jacques Brosse, Mort du piéton,
Jacques de Ricaumont, Parade,
Michel Breitman, Pour un dictionnaire,
Camille Belguise, Un échange,
Sherban Sidéry, Cocteau,
Gilles Rosset, Fontevrault ,
Jean-Louis Bory, Lili Merveille,
Michel Alvès, Un goût de mer,
Jean-Claude Brisville, Éclats,
Georges Biélec, La pelure,
Henri-Jacques Dupuy, La vie et ses banlieues,
Maurice Fickelson, Un écrivain,
Trad. : Léo Dilé (C. Isherwood).
 
- Cahiers des Saisons, n° 34, été 1963 [128 p. / p. 385-512]
Armen Lubin, J’ai un couple d’amis,
Cesare Pavese, Le voyage de noces,
Simonne Jacquemard, Songes,
Pierre Muller, La maladie du voyageur,
Zeljeko Premerl, Honneur du voyage,
Ayoub Sinano, Les malheurs de Caroline Contri,
Ghislain de Diesbach, Intimités victoriennes,
Christophe Isherwood, Mr. Norris change de train (II),
Daniel Lander, Le voyeur ,
Didier Pamerle, Le soleil blanc,
René Tavernier, Alain Borne,
Jacques Brosse, Un audacieux jeune homme,
Josette Day, Lettre d’Amérique,
Bernard Lambert, Une pièce en noir et blanc,
Alexandre Kalda, Lawrence d’Arabie ,
Jean-Philippe Salabreuil, Poèmes bleus,
Roland Recht, La pomme de terre de Ponge,
Jean-Marie Caillé, Line Renaud, écrivain engagé,
Camille Belguise, La rétine intérieure,
Marie-Laure, Sherban Sidéry,
Sherban Sidéry, Les miroirs ternis,
Claude Delmas, Le pèlerin de Guiscard,
Bernard Lambert, Les froids pharmaceutiques,
Pierre Javet, Louis XIV,
Marquis de Siraudin, Le catalogue imaginaire.
Trad. : Léo Dilé (C. Isherwood).
Couv. : 3. « Henri Thomas vient de publier chez Gallimard  Sous le lien du temps, recueil de vers et  proses mêlés, précédé d’un curieux examen » + annonce le « Portrait d’Armand Robin » sur lequel nous travaillons actuellement avec le concours d’Alain Bourdon et Henri Thomas
 
- Cahiers des Saisons, n° 35, automne 1963 [128 p. / p. 513-640]
Joseph Breitbach, Dossier Bruno,
André Van de Venne, Mémoire future,
Aldo Palazzeschi, Pomponne,
A.-E. Housman, Un gars du Shropshire,
Christophe Isherwood, Mr. Norris change de train (III),
André Miguel, La satisfaction originelle,
Jean-Philippe Salabreuil, Chez moi,
Matthieu Galey, Nathalie et Claude,
Camille Belguise, Au long des jardins,
André Juxter, Faits divers (III),
Pierre Kyria, Journal algérien,
Jean Schlumberger, Visite à Gide,
Marie-Laure, Curtis,
Jean-Louis Curtis, Xavier,
Jacques Brosse, Souvenirs de Florence,
Solange Fasquelle, Le petit Carl,
Hans Krüger, Véritable histoire de la Joconde,
Philippe Jullian, Pastiches,
Bernard Minoret, Pastiches, ...
 
- Cahiers des Saisons, n° 36, hiver 1963-1964 [128 p. / p. 1-128] [t. VIII] / « À la recherche d'Armand Robin »
Raymond Queneau, Ça a bien changé et ça changera encore (p. 3-4),
Raymond Queneau, Terre meuble (p. 5-6),
François George, Critique de la culture populaire (p. 7-16),
Christopher Isherwood, Mr Norris change de train (suite) (p. 17-28),
[À la recherche d'Armand Robin]
Claude Roland-Manuel, La poésie sans lieu. Recherche d’un poète à travers le labyrinthe de ses textes en grande partie inédits (p. 29-62),
Armen Lubin, L’homme au trèfle (p. 63-68),
Marcel Laurent, Paris-Lyon et retour (p. 68-73),
Roger Toussenot, Le solitaire [Juillet 1963] (p. 73-79),
Jacques Martin, Deux traductions (p. 79-83),
Jacques Chessex, Même si j’étais mort… (p. 83-88),
Henri Thomas, L’amitié ou la mort (p. 88-90), /
[Journal de bord]
Jacques Brosse, Adieu à Jean Cocteau (p. 93-95),
Jean-Marie Caillé, Une enfant du Paradis (p. 95-96),
Bernard Lambert, La petite bête (p. 96-97),
Jacques de Ricaumont, Aux couleurs de la nuit (p. 97-98),
Jean-Pierre Enard, Du contre-terrorisme (p. 99),
Matthieu Galey, Le cœur et la raison (p. 100-101),
Jean-Philippe Salabreuil, Hajduka (p. 101-102),
Jean-Marie Caillé, Charmante soirée (p. 103-104),
Jacques Brosse, Hermès (p. 104-105),
Jean-Louis Curtis, La voix qui babille dans le désert (p. 105-106),
Camille Belguise, La porte ouverte (p. 107-109),
Marcel Jouhandeau, L’hermitage  (p. 110-117),
Marie Laure, Jean Dutourd [Novembre 1963] (p. 118-119),
Jean Dutourd, Le Prince charmant [Novembre 1963] (p. 120-121),
Jean Cocteau, Le neveu de Mme Humbert [« Dans Le Mot du 1er mai 1915, Jean Cocteau publiait l’article suivant » / « La suite de cette histoire, ce fut, en 1923, vous l’avez deviné, Thomas l’Imposteur »] (p. 122-123),
Jean Cocteau, Lettres à Milorad (p. 124-128).
Trad. : Léo Dilé (C. Isherwood).
Note(s) :
- Raymond Queneau, Poèmes (p. 3-5) [repris dans Œuvres complètes, t. I, p. 1631.
- Henri Thomas, Armand Robin [Dans l’hommage à Armand Robin (1912-1961), repris dans Propos d’Henri Thomas, recueillis par Claude Roland-Manuel, in les Cahiers Bleus, n° 18, été 1980.
- Armen Lubin, L’homme au trèfle [repris dans Les logis provisoires, p. 124-131.
Annonce la création d’une Société des Amis d’Armand Robin 60, boulevard Saint-Michel. Alain Bourdon.
3e de couv.
« Dans ce numéro, un écrivain de seize ans, François George, est publié pour la première fois. Il débute par un essai, contrairement à l’habitude qui veut qu’on commence par des vers ou par des nouvelles. François George est élève de première dans un lycée de la région parisienne »
« Parmi les écrivains qui collaborèrent à notre premier numéro figurait Abdallah Chaamba, avec un texte intitulé Agadir. Vous retrouverez cet écrivain dans la Collection des Cahiers des Saisons où paraît son nouveau récit : L’Apprenti sorcier. Mais l’auteur a renoncé à son pseudonyme sans se décider à signer de son véritable nom : L’ouvrage paraît sans nom d’auteur »
 
- Cahiers des Saisons, n° 37, printemps 1964 [128 p. / p. 129-256] [t. VIII]
Jean-Louis Bory, Minimum vital (p. 131-142),
Pierre Herbart, Castor (p. 143-150),
Simonne Jacquemard, Dans le miroir / Le pivert [poèmes] (p. 151-152),
Jean-Claude Brisville, La guerre (p. 153-161),
Thomas Mann, L’impertinence libératrice (p. 167-172), 
Alain Rotté, Le robot (p. 162-166),
Jean Schlumberger, Visite à une "éminence grise" (d’un carnet de notes, décembre 1906) [Remy de Gourmont] (p. 173-176),
Robert Sabatier, Le chiffre / Écorce / Le jardin des délices [poèmes] (p. 177-142),
François George, Éloge de l’Utopie (p. 180-186),
Jean-Pierre George, Spectacle et tragédie (p. 187-196), 
[Journal de bord]
Jacques Brosse, Henri Michaux cinéaste (p. 199-201),
Roland Recht, Métamorphose (p. 201-203),
Jacques Brosse, La maison de la radio (p. 203-204),
Alexandre Kalda, Après le désespoir (p. 205-207),
Jacques Brosse, Le pèlerinage aux sources (p. 207-208),
Jacques de Ricaumont, Analyse spectrale de l’Allemagne (p. 208-210),
Christian Giudicelli, Du plus profond de la forêt (p. 210),
Jean-Pierre Enard, Heureux les simples (p. 210-211),
Jacques Brosse, Bon sens et médecine (p. 211-212),
Ghislain de Diesbach, Le petit monde de la comtesse de Ségur (p. 212-215),
Henri-Jacques Dupuy, Gentil Lubeck ! (p. 216-217),
Jacques de Ricaumont, Adieu à la Sybille (p. 217),
Marie Laure, Le professeur Lucien de Gennes [Janvier 1964] (p. 218-220),
Sherban Sidéry et Frédéric Grendel, André Roussin ou la personne et le personnage (p. 221-227),
Georges-Emmanuel Clancier, Traces [poèmes] (p. 228-230),
André Dhôtel, Chronique fabuleuse : Le train de l'aurore (p. 231-236),
Camille Belguise, Le paradis caché (p. 237-240),
Michel Billey, Phrases lues autour du miroir de paille [poème] (p. 241-242),
Marcel Jouhandeau, L’Hermitage (suite, II) (p. 243-250),
Elisabeth Porquerol, Des motifs. Collection du marquis de Siraudin (suite) (p. 251-256).
Trad. : Louise Servicen (T. Mann).
Note(s) :
- Pierre Herbart, Castor [repris in P. Herbart, Histoires confidentielles, Grasset, 1970, « Les Cahiers Rouges» n° 281, p. 179-193
- Henri Thomas, Armand Robin [Dans l’hommage à Armand Robin (1912-1961), repris dans Propos d’Henri Thomas, recueillis par Claude Roland-Manuel, in les Cahiers Bleus, n° 18, été 1980.
- Armen Lubin, L’homme au trèfle [repris dans Les logis provisoires, p. 124-131.
 
- Cahiers des Saisons, n° 38, été 1964 [128 p. / p. 257-384] [t. VIII] / « Portrait de Marguerite Yourcenar »
Colin Wilson, L’homme sans ombre (p. 259-266),
Daniel Boulanger, L’hôtel du cœur (p. 267-272),
Armand Robin, L‘illettré (p. 273-276),
Milorad, Jadis à Locquirec (p. 277-284),
[Portrait de Marguerite Yourcenar]
Ghislain de Diesbach, La chose du monde la moins partagée (p. 285-288),
Jean-Claude Ollier, Le véritable Alexis (p. 289-291),
Jacques Brenner, Rome, an XI du fascisme (p. 291-293),
Henri Hell, Une tragédie racinienne (p. 293-295),
Jacques Brosse, La présence du passé (p. 295-297),
Jacques de Ricaumont, Inventaire (p. 297-301),
Etienne Coche de la Ferté, Madame Yourcenar et les scrupules du poète (p. 301-305), /
Roger Nimier, À chacun son métier (p. 306-312),
[Journal de bord]
Deux poèmes pour Jean Cocteau : René Tavernier, Tombeau (p. 315) et Francis Coulon, Hommage (p. 316),
Jacques Brosse, Monsieur Plachon découvre Tartuffe (p. 317-318),
Bernard Lambert, Vincennes à Chaillot (p. 318-319),
Henriette Groll, Henri Mondor ou ce que M. Louis Armand n’a pas dit, à l‘Académie (p. 319-320),
Pascal Pontremoli, De Gorki à Donskoï (p. 320-321),
Yorick de Césarée, Philatélie, porcelaines et autres aménites (p. 321-322),
Pierre Démeron, La vie catholique (p. 322-323),
Jacques Brosse, Le silence (p. 323-324),
Pascal Pontremoli, Le palmier de pierre (p. 324-325),
Henriette Groll, Angus Herrot (in memoriam) (p. 325-326),
Matthieu Galey, Un enterrement de première classe (p. 326-327),
Jacques Brosse, Le vertige (p. 327-328),
Christian Giudicelli, L’apprenti sorcier (p. 329-330),
Jacques Brosse, Le français tel qu’on l‘écrit (p. 330),
Henry-Jacques Dupuy, Le chemin des étoiles (p. 331-332),
Jacques de Ricaumont, Louis Malle (p. 332-333),
Claude Delmas, Lettre à Jean-Philippe Salabreuil (p. 333-334),
Bilou de Beylie, Le peuplier / Galère des damnés (p. 335-336),
Marie Laure, Journal d’un peintre [Février-mars 1964] (p. 337-346),
Camille Claus, Les cinq sens ou genèse d’un tableau (p. 347-348),
Marcel Jouhandeau, L’hermitage (suite) (p. 349-353),
Camille Belguise, Entre deux mondes (p. 354-356),
Marcel Moré, Georges Bataille (p. 357-361),
Marc Alyn, Le temps d‘Elsa (p. 362-366),
André Miguel, Présence de Marcel Arland (p. 367-372),
Gérald Messadié, Un caméléon nommé François Nourissier (p. 373-376),
Bruce Lowery, Proust et James (p. 277-384).
Trad. : Pierre Kyria (C. Wilson).
Note(s) :
- Marcel Moré, Georges Bataille (p. 357-361) [« Ce texte reproduit les paroles prononcées par Marcel Moré devant les micros de la radiodiffusion de Bruxelles en décembre dernier »]
« J’avais connu, bien avant Bataille, une femme qui devait par la suite, vivre avec lui à Saint-Germain-en-Laye. Je l’avais connu dans un milieu catholique, un groupe assez fermé e jeunes gens et de jeunes filles – environ une vingtaine – réunis sous la direction d’un prêtre, mort aujourd’hui … » (p. 357).
 
Cah-des-Saisons39.jpg
- Cahiers des Saisons, n° 39, automne 1964 [128 p. / p. 385-512] [t. VIII]
Jacques Brosse, La fièvre de New York [Pour Jacques] (p. 387-393),
Maurice Fombeure, Lieux de plaisir / Dans mes châteaux [Pour Henri Thomas] / Que devient-on (p. 394-396),
Roger Vrigny, Le besoin d’écrire (p. 397-401),
Michel Manoll, Sur la rive secrète (fragments) (p. 402-404),
Frédéric Kiesel, Chant du solstice (p. 405-406),
Dominique Daguet, Chant baroque (p. 407-411),
Patrick Reumaux, Voyages (p. 412-414),
Victor Sawdon Pritchett, Le singe (p. 415-424),
Hacène Farouk Zéhar, Peloton de tête (p. 425-435),
Francis Coste, Luxe / Imposture / Enfant prince des rêves / Signe clair (p. 436-438),
Philippe Jullian, Une présentation à la cour de Pornopolis (p. 439-448),
André Juxter, Faits divers (p. 449-451),
Solange Fasquelle, Les souris (p. 452-458),
Youri, Message personnel (p. 459-464),
[Journal de bord]
Jacques Brosse, Pour un statut de l’écrivain (p. 467-468),
Cyrille Tchetkoff, L’autre peintre (p. 468-469),
Jean-Pierre George, Le Moscou de Pierre Thorez (p. 469-471),
Pierre Hahn, Etiemble s’en va-t-en guerre (p. 471-472),
Pascal Pontremoli, Les coptes au Petit Palais (p. 472-474),
Roland Recht, Jean Fautrier, ou le Cercle du feu (p. 475-476),
Paul Roux [Paul de Roux], Le petit œil (p. 476-477),
Gérald Messadié, La sous-conversation en Province. Dialogue entendu à Pont-d’Ain le 31 juillet 1964 (p. 477-478),
Marie Laure, Journal d’un peintre [Juin-juillet 1964] (p. 479-480),
Marcel Jouhandeau, L’hermitage (suite) (p. 481-486),
Camille Belguise, La fièvre de New York [Pour Jacques] (p. 487-490),
Jacques de Ricaumont, François Augiéras (p. 491-494),
François Augiéras, Le blockhaus (fragments de Mémoires) (p. 495-500),
Gilles Lachaud, Le voyage / Du haut du toit / Le pan de mur blanc ou l’anti-Vermeer / Le grand espoir du XXe siècle (p. 501-503),
Alain Bourdon, Un agrégatif agressif (p. 504-505),
Armand Robin, Madame de Sévigné [Dissertation d’agrégation. Concours de 1936] (p. 505-512).
Trad. : P. Pruvot (V.S. Pritchett).
 
- Cahiers des Saisons, n° 40, hiver 1964 [128 p. / p. 513-640] [t. VIII]
[Portrait d’Angus Wilson]
Jean-Louis Curtis, Tradition et aventure (p. 515-516),
Claude Elsen, Un misanthrope sans amertume (p. 517-520),
Dominique Arban, Une entreprise d’exhumation (p. 520-524),
Jean-Claude Ollier, Derrière la façade (p. 525-527),
Dominique Aury, Une doublure d’argent (p. 527-529),
Jacques Brenner, Hier et demain (p. 530-532),
John Gros, Bienheureux les cœurs purs (p. 532-534),
Michael Millgate, Une conversation avec Angus WIlson (p. 534-538),
Philippe Jullian, Cinq croquis d’Angus Wilson (p. 538-541),
Angus Wilson, La source (p. 542-544), //
Simone Jacquemard, Vierges noires [poèmes] (p. 545-555),
Pascal Pontremoli, La locomotive (p. 556-564),
Jean-Philippe Salabreuil, Le jour n’est plus [poème] (p. 565),
Bonaventura Tecchi, Le potager (p. 566-568),
Christian Giudicelli, Toujours et parfois (p. 569),
Camille Claus, La lampe (p. 570-572),
Amali Tlil, Corps, initiale [poèmes] (p. 573-575),
Maud Frère, Le véritable paradis (p. 576-588),
[Journal de bord]
Matthieu Galey, Un spectacle édifiant (p. (591-592),
Pascal Pontremoli, L’Histoire Auguste (p. 592-593),
Roland Recht, Un cheminement (p. 593-594),
Jean-Louis Curtis, Pétrone à la recherche de Dieu (p. 594-595),
Solange Fasquelle, Une curieuse culpabilité (p. 596-597),
Pascal Pontremoli, A propos des villes de demain (p. 597-598),
Jacques Brosse, Des contes à dormir debout (p. 598-599),
André Grellier, Un cœur de seize ans [Alphonse de Lamartine] (p. 600-604),
Jean-Philippe Salabreuil, Ma vie sans moi [sur Armand Robin] (p. 605-612),
Marie Laure, Journal d’un peintre [Septembre-octobre-novembre 1964] (p. 613-616),
Julien Alvard, L’enterrement de Fautrier (p. 617-630),
Camille Belguise, Une rose encore (p. 631-632),
Ghislain de Diesbach, Ce cher Guillaume II (p. 633-636),
***, Table du tome VIII des Cahiers des Saisons (n° 36-40) (p. 637-640).
Trad. : Léo Dilé (J. Gros, M. Millgate, A. Wilson), Claude Poncet (B. Tecchi).
Note(s) :
Angus Wilson (1913-1991)]
Petite allusion à Paulhan, p. 926
 
Cah-des-Saisons41.jpg
- Cahiers des Saisons, n° 41, printemps 1965 [128 p. / p. 1-128] [t. IX] / « Les Saisons ont dix ans »
Jean-Louis Curtis, L’assassinat de Bertold Brecht par Antonin Artaud, tel que le jouent les pensionnaires du théâtre Aldwich, sous la direction de Peter Brook (p. 3-6),
Jacques Brosse, Voyeur, voyant, voyou [À Pascal] (p. 7-14),
Jacques Berne, Mauvais mars (p. 15-18),
Yves Berger, Les baux en Palestine [À Paule Neuvéglise] (p. 19-25),
Michel Bernanos, Au devant de vous (p. 26-28),
Jean Freustié, La solitude (p. 29-32),
Jean-Philippe Salabreuil, Trépassés 1963 (p. 33),
Marcel Schneider, En êtes-vous bien sure ? (p. 34-38),
Daniel Boulanger, La fenêtre enchantée (p. 39-42),
Catherine Tolstoï, Les bergers [À Benn] (p. 43) / Entre ciel et terre [À Leonor Fini] (p. 44),
Jérôme Peignot, Ulysse ou de l’inattendu considéré comme l’un des beaux-arts (p. 45-56),
Philippe Jullian, Le péril mauve (p. 57-63),
Robert Sabatier, Le pollen / Famines / Le retour (p. 64-66),
Roger Vrigny, Propos sur la bêtise (p. 67-71),
François George, Que peut l’Autriche-Hongrie ? (p. 72-78),
Jean-Pierre George, Éloge de la télévision (p. 79-82),
[Journal de bord]
Pascal Pontremoli, Trois Moscou [Décembre 1964, Moscou] (p. 85-87),
Jacques Brosse, Le vrai péril jaune (p. 87-89),
Pierre Kyria, Une conférence de presse (p. 89-90),
Jean-Pierre George, Les jours de la Commune (p. 91-92),
Christian Giudicelli, Le chant de la licorne (p. 92-93),
Alexandre Kalda, Naissance d’un tyran (p. 93-96),
Henri-Jacques Dupuy, Lecture de Char (p. 96-98),
Christian Giudicelli, La nouveauté dans la peinture (p. 98-99),
Pierre Kyria, La fureur du rien (p. 99-102),
Jacques de Ricaumont, Un livre insolite [Pola de Pera, de Ayoub Sinano] (p. 102-103),
René Tavernier, Un romancier païen [Farjallah Haïk] (p. 104-105),
Jean-Claude Lachnitt, Retour au vaudeville (p. 106-107),
Jean-Louis Curtis, Le triomphe du toc (p. 108-110),
Cyrille Tchetkoff, Parlez-vous néo-français ? (p. 110-111),
Jacques de Ricaumont, Lettre de Crète (p. 112-114),
Marie Laure, Journal d’un peintre (p. 115-118),
Camille Belguise, Un autre amour (p. 119-122),
Henriette Groll, Vie d’Anne de La Fallendière (p. 123-124),
Ghislain de Diesbach, Ombres et lumières (p. 125-128).
Note(s) :
- Jacques Berne, Mauvais mars [comprenant : Mauvais mars / La première aube / Tempes grises / Quelqu’un d’ici / Une mauvaise chance]
- Roger Vrigny, Propos sur la bêtise (p. 67-71) [« Ces textes furent écrits pour être dits à la radio : ils inaugurèrent une série d’émissions vite interrompue (N.D.L.R.) »
 
- Cahiers des Saisons, n° 42, été 1965 [128 p. / p. 129-256] [t. IX]
Alba de Céspedes, Melàmpo (p. 131-136), 
André Dhôtel, Le milan (p. 137-144), 
Frigyes Karinthy, Ballade des hommes silencieux (p. 145-149), 
Armand Robin, Lettre indésirable n° 1 (p. 150-152), 
Jean-Philippe Salabreuil, Rayonnement de neige (p. 153-154), 
Christian Giudicelli, Désert [Mars-août 1963] (p. 155-158), 
Dominique Noguez, Mademoiselle M. (p. 159-174), 
Alain Fleig, Les grilles (p. 175-184), 
Sherban Sidéry, Songe à cette nuit si cruelle (p. 185-190), 
Amali Tlil, Noir [4 poèmes] (p. 191-194), 
Pierre Herbart, Peau d’ange (p. 195-208), 
Serge Chauvel, L'odeur de la vertu (p. 209-215), 
Bruce Lowery, Elle choisit son heure (p. 216-220),   
[Journal de bord]
Roger Vrigny, Le vocabulaire de ces Messieurs (p. 223-225), 
Christian Giudicelli, La loge invisible (p. 225-226), 
Dominique Noguez, A poche que veux-tu ? (p. 226-229), 
Jacques de Ricaumont, Jules et Michelle (p. 229-231), 
Christian Giudicelli, Présent musical (p. 231), 
Pascal Pontremoli, Les fêtes secrètes (p. 232-234), 
Christian Giudicelli, L’histoire en images (p. 234-235), 
Jean-Philippe Salabreuil, Camille Claus (suite) (p. 235-236), 
Pierre Kyria, Tennessee Williams, le puritain révolté (p. 236-238), 
Geneviève Gennari, Remords et culpabilité (p. 239-244), 
Marie Laure, Journal d’un peintre ( ?) [Mai 1965] (p. 245-247),  
Camille Belguise, Spectacles (p. 248-250),  
Dominique Daguet, Instants (p. 251-256). 
Trad. : Antonella Dolci (A. de Céspedes), Andrée Appercelle et Georges Kassaï (F. Karinthy).
Note(s) :
- Armand Robin, Lettre indésirable n° 1 [repris in A. Robin, Le combat libertaire, Jean-Paul Rocher, 2009, p. 37-38
- Pierre Herbart, Peau d’ange [repris in P. Herbart, Histoires confidentielles, Grasset, 1970 ; « Les Cahiers Rouges » n° 281, p. 195-219.
2e de couv. : « Le Prix du Fantastique, créé par le Cercle de la Poésie qu’anime Dominique Daguet, sera décerné pour la première fois au moment où ce numéro de la revue sortira en librairie. Le jury comprend Jean Paulhan, Jean-Louis Barrault, Jacques Brenner, Jean-Louis Curtis, Lise Deharme, André Pieyre de Mandiargues et Marcel Schneider. Un tableau d’Henri Michaux sera offert au lauréat ».
 
- Cahiers des Saisons, n° 43, automne 1965 [128 p. / p. 257-384] [t. IX]
Henri Godard, Les pommes d’or et l’auto-stop [Veules-les-Roses, Paris] (p. 259-276),
Endre Fejes, Le menteur (p. 277-287),
Marcel Schneider, Araignées du silence (p. 288-290),
Michel Bernard, Un vendredi (p. 291-302),
Pierre Muller, L‘échappée (p. 303-308),
Alberto Baeza Flores, Les cyclones (p. 309-311),
Henri Thomas, L’oeil de verre (p. 312-314),
Camille Claus, La fête au collège (p. 315-316),
Ghislain de Diesbach, Un déjeuner à Lonneray sous le Marécalat (p. 317-329),
André Juxter, Faits divers ; Noumènes (p. 330-332),
Jean Chalon, À la hussarde (p. 333-342),
[Journal de Bord]
Pierre Kyria, Rencontre avec Angus Wilson (p. 345-347),
Natalie Barney, Pensées (p. 347),
Dominique Noguez, Les verts enfers de l’enfance (p. 348-350),
Jacques Brosse, J.M.G. Le Clézio (p. 350-352),
Christian Giudicelli, Avec Mozart, à Aix (p. 352-353),
Jean-Philippe Salabreuil, Sire (p. 354),
Roger Vrigny, Voyage dans "l’espace littéraire" (p. 355-357),
Camille Belguise, L’oeuvre de vie (p. 388-360),
Marie Laure, Journal d’un peintre [Juin1965] (p. 361-362),
Pascal Pontremoli, Kiji (p. 363-365),
Peter Knesevits, Une vie toute simple (p. 366-374),
Maurice Barnay [Martine Saudrel], L’oscar du jouet (p. 375-384).
Trad. : Georges Kassaï (E. Fejes), Solange Fasquelle (A. Baeza Flores), Michel Grellier (P. Knesevits).
 
- Cahiers des Saisons, n° 44, hiver 1965 [128 p. / p. 385-512] [t. IX]
Jean Schlumberger, Notes sur Pascal,
Ernst Jünger, Visites chez les morts,
Jacques Chardonne, Propos comme ça,
Elisabeth Porquerol, Motif,
Hugo von Hofmannsthal, Angoisse ou Dialogue des danseuses,
Maurice Fickelson, Dod,
Jean Follain, Collège,
Jean Ventura Gari, La malaventura,
Jacques Brosse, Vision du sperme,
Amli Tlil, Hiéroglyphe de douleur,
Philippe Jullian, Un crime délicat,
[Journal de bord]
Dominique Noguez, Pierre Kyria, Michel Géoris, Sherban Sidery et Desmond Ryan, Matthieu Galey, Chistian Giudiccelli, Pascal Pontremoli, Jeanne Laganne, Waldemar George, Jean-Marie Caillé, Michel Talbert, Jacques de Ricaumont,
Jean-Pierre Millet, Nicole Vedrès,
Daniel Gilles, Cholokhov, Prix staline 1941, Prix Lénine 1960, Prix Nobel de Littérature 1965,
René Tavernier, Le pays de la mémoire,
Marie Laure, Journal d’un peintre,
Camille Belguise, Comme une étoile,
Suzanne Martin, Quand la lune / Comme un nimbe de mai…,
Nathalie C. Barney, Dormir ensemble,
Peter Knesevits, L’auto-stop,
Ghislain de Diesbach, D’Arenenberg à Frohsdorf.
Trad. : Jean Chalon (J.V. Gari), Etienne Coche de la Ferté (H. von Hofmannsthal), Henri Plard (E. Jünger).
Note(s) :
Jean Ventura Gari, La malaventura, la couv. indique La malaventure.
 
- Cahiers des Saisons, n° 45, printemps 1966 [128 p. / p. 513-640] [t. IX]
José Cabanis, La bataille de Toulouse (p. 515-520),
Jean Freustié, Les collines de l’est ( ) (p. 521-528),
Henri Thomas, La chiquenaude (p. 529-542),
Jean-François Josselin, Pour Arthur (p. 543-549),
Milorad, Sur deux traductions d’Isherwood (p. 550-552),
Christopher Isherwood, La violette du Prater ( ) (p. 553-570),
Jean-Baptiste Comiti, Le jeu (p. 571-574),
François Ducourt, Retour dans l’île (p. 575-585),
Jacques Chardonne, Nouveaux "Propos comme ça" (p. 586-588),
[Journal de bord]
Henriette Gröll, Souvenirs de Jean Prévost  (p. 591-593),
Pierre Kyria, Albert Camus : maître à penser ou "boy-scout" ? (p. 593-595),
Jean-Pierre Kremer, Marguerite Duras : vingt ans de métier   (p. 596-600),
Serge Chauvel, Une histoire américaine (p. 600-603),
Solange Fasquelle et René Tavernier, Angleterre solite et insolite (p. 603-607), //
Armand Robin, Fargue (p. 608-610),
Marie Laure, Journal d’un peintre ( ) (p. 611-613),
Camille Belguise , Autrefois (p. 614-616),
Ernst Jünger, Vergers sardes (p. 617-625),
Claude Roland-Manuel, Cartes brouillées  (fragments d’un journal de bord)  (p. 626-638),
Elisabeth Porquerol, Motif : La nuit de Walpurgis (p. 637-640).
Trad. : Léo Dilé (C. Isherwood), Henri Plard (E. Jünger).
Note(s) :
- Henri Thomas, La chiquenaude [réédition Fata Morgana, 2001, 40 p.
 
- Cahiers des Saisons, n° 46, été 1966 [128 p. / p. 1-128] [t. X]
René Crevel, Lettres à Renaud de Jouvenel (p. 3-14),
Jacques Chardonne, Nouveaux "propos comme ça" (p. 15-17),
Jean Freustié, Les collines de l’Est (p. 18-32),
Angus Wilson, Vues sur Isherwood (p. 33-35),
Christopher Isherwood, La Violette du Prater (suite) (p. 36-56),
Jean-Louis Curtis, Petite Madame, ou l’armature morale de la Ve République (p. 57-63) / Luc, ou l’exil de la fête (p. 64-65), / Claudie, ou une bohème rentable (p. 66-67),
Jean Chalon, Au petit Sado-Maso (p. 68-72),
Natalie Barney, Les êtres doubles (p. 73-80),
Jacques Brosse, L’enfant et le dictionnaire (p. 81-84),
Jérôme Peignot, Chateaubriand : Des Mémoires d’outre-tombe à la vie de Rancé (p. 85-96),
[Journal de bord]
Situation de Genet : Milorad, Jean et Jean-Paul (p. 99-101) et Pierre Kyria, Genet "l’obsédé" (p. 101-104),
Marie Laure, Journal d’un peintre [Avril 1966] (p. 105-106),
Henriette Gröll, Souvenirs de Léon-Paul Fargue (p. 107-108),
Camille Belguise, Quelque chose a fui (p. 109-112),
Amali Tlil, Parole, Chrysalide (p. 113-115),
Claude Roland-Manuel, Escales : Cartes brouillées (fragment d’un Journal de Bord) (p. 116-128).
Trad. Léo Dilé (C. Isherwood, A. Wilson).
 
- Cahiers des Saisons, n° 47, automne 1966 [128 p. / p. 129-256] [t. X]
Jean Grenier, Constantes de Senancour (p. 131-134),
Matthieu Galey, Madame de La Fayette (p. 135-150),
Armand Robin, Valéry (p. 151-154),
Michel Deguy, Les âges (p. 155-158),
Dominique Noguez, Cybèle (fragments) (p. 159-160),
Boris Pasternak, Lettres de Toula (p. 161-172),
Jean-Baptiste Comiti, Le vampire de Presbourg (nouvelle) (p. 173-178),
Robert Pépin, Histoire n° 13 (p. 179-182),
Caroline Ulman, Félicie (p. 183-186),
Philippe de Pardailhan, L’anniversaire fantastique [À Charles Trenet] (p. 187-192),
Christopher Isherwood, La violette du Prater (p. 193-209),
Solange Fasquelle, Ailleurs (p. 210),
[Journal de bord]
Jacques Chardonne, Nouveau "propos comme ça" (p. 213-215),
Daniel Reznikoff, Notes sur Pasternak (p. 216-218),
Jacques de Ricaumont, Hans Blüher (p. 219-222),
Ghislain de Diesbach, Dachau dans un fauteuil (p. 223-225),
Jacques de Ricaumont, Un âge dangereux (p. 226-228),
Marie Laure, Journal d’un peintre ( ) [Genève, Juin 1966] (p. 229-230),
Camille Belguise, La pluie (p. 231-234),
Henri-Jean Schubnel, Capodarso [À Henri Thomas] (p. 235-240),
Ghislain de Diesbach, Campagne de Russie 1966 (p. 241-244),
Pierre Kyria, Lisbonne (p. 245-252), 
Elisabeth Porquerol, Motif : La toison d’or (p. 253-256).
Trad. : Léo Dilé (C. Isherwood), Nathalie Reznikoff (B. Pasternak).
 
- Cahiers des Saisons, n° 48, hiver 1967 [128 p. / p. 257-384] [t. X]
Jean Follain, Temps de Noël (p. 259-262),
Solange Fasquelle, Retour à Boppard (p. 264-271),
Ghislain de Diesbach, Par amour des Plantagenet (p. 272-282),
Marcel Schnieder, Entre deux vanités (p. 283-296),
Thomas Mann, La mort (p. 297-303),
Christian Guidicelli, La mécanique (p. 304-307),
Dominique Noguez, Les cent jours du marquis (bref récit "vieille France" en huit chapitres suivis d’un envoi) (p. 308-332),
[Journal de Bord]
René Tavernier, Petit journal de vacances (p. 335-344),
Pascal Pontremoli, Le dernier Violette Leduc (p. 345-346),
Marie Laure, Journal d’un peintre [22 octobre 1966] (p. 347-351),
Nine de Montesquiou, Tableaux d’une exposition (p. 352-353),
Camille Belguise, Un prix infini (p. 354-356),
Pierre Kyria, Le royaume de Danemark (p. 357-363),
Pascal Pontremoli, La ville à surprises (p. 364-365),
Christopher Isherwood, la violette du Prater : Un studio de cinéma (suite) (p. 366-384).
Trad. : Louise Servicen (T. Mann), Léo Dilé (C. Isherwood).
 
- Cahiers des Saisons, n° 49, printemps 1967 [128 p. / p. 385-512] [t. X]
Jacques Brenner, Fin de série
Jean-Paul de Dadelsen, La folie de Hölderlin
Christopher Isherwood, L’heure nocturne,
Eugène Ionesco, Contes pour enfants,
Jacques Berne, Les générations
Lise Deharme, Mission accomplie
Pierre Sylvestre, Allégories,
Jean-François Josselin, Un pont sur la Loire,
Jean-Baptiste Comiti, Vice-versa
Alain Le Gohébel, La prison d’Orléansville
Jean Poultar, L’arme blanche,
Camille Claus, En un même temps
André Dhôtel, L’oiseau d’or
Guillaume Apollinaire, Lettre à Jacques Chardonne,
Roger Vrigny, Le besoin d’écrire
Philippe Jullian, Lord Alfred
Marie Laure, Journal d’un peintre,
Camille Belguise, Printemps magique
Paul Brunet, Réveille-matin,
Jean-Claude Lambillon, Divagations d'un type,
Adrien Dechaon, Les petits riens,
René Tavernier, Le tombeau de Milly / À table avec Philippon
Jean-Pierre Kremer, Autre enfance,
Milorad, Pour un guide noir,
René Crevel, Mysticité de Max Jacob.
Trad. : Léo Dilé (C. Isherwood).

- Cahiers des Saisons (1955-1967)
Paris ( ). Éditions de Minuit [n° 1-8 (diff.)] puis
Paris (30, rue de l'Université, 75007). Éditions Julliard [n° 9-49]. In-8 (190x140) puis (200x120), br. / Paraissant six fois l’an / Trimestriel
Dir. : Jacques Brenner [1955], Solange Fasquelle et Jacques Brenner [1956-1959], Jacques Brenner et Bernard Frank [1959-1961] puis de nouveau le seul Jacques Brenner [1961-1967]
Comité de réd. : Jacques Brenner, Marcel Bisiaux, Jean-Louis Curtis, André Dhôtel, Alfred Kern, Marcel Schneider, Henri Thomas auxquels s’adjoignirent et/ ou remplacèrent André Frédérique, Françoise Sagan, Jean-François Revel, ...
Gérant : Claude Perdriel (1955-1958)
49 numéros en 49 livraisons du n° 1 (août 1955) au n° 49 (printemps 1967)

Part. : [en cours]
Trad. : [en cours]
Ill. : /

Bibl. : [ISSN : 0575-092X. [le n° 200 frs]
Cf. 84 (1947-1951).
Cf. Éditions de Minuit.
Cf. Éditions Julliard.
Quelques chroniques consacrées au cinéma tantôt par Nicolas Duret, tantôt par Conrad Jansen. Une « Tribune libre » accordée à Bernard Frank. Quelques textes non signés semblent de la main de Jean-Louis Curtis.
*
[…]
- Jacques Brenner, Journal (1950-1959). À Saint-Germain-des-Prés, t. 2, Pauvert, 2007 (éd. Claude Durand)
- Jacques Brenner, Journal (1960-1969). Les saisons et les nuits, t. 3, Pauvert, 2007 (éd. Claude Durand)
- Henri Vignes, Bibliographie des Éditions de Minuit. Du Silence de la mer à L’Anti-Œdipe (20 février 1942-18 février 1972), Librairie Henri Vignes / Éditions des Cendres, 2010, p. 355
[LCL / Poéthèque] [Arsenal : 8- JO- 23233] [BnF : (MFICHE) 8- Z- 33270]
 
                                                  1955 / 1956 / 1957 / 1958 / 1959
 
- Cahiers des Quatre Saisons, n° 1, août 1955 [80 p.]
Henri Thomas, La foule et ses images (I)] (p. 1-4),
Alfred Kern, L’enlèvement (p. 5-8),
Robert Browning, Échec apparent (p. 9-11),
Robert Musil, Ulrich (p. 12-16),
Armen Lubin Sans rien autour (p. 17-18),
Marcel Schneider, Le visage (p. 19-22),
F. Hölderlin, Au dieu soleil (p. 23-24),
Jean Maquet, Le printemps était là (p. 25-37),
Bernard Franck, Ébauche d’une Turquie (p. 38-40),
André Frédérique, Scies à la mode (p. 41-44),
André Dhôtel, L’homme sans histoire (p. 45-48),
Michel Breitman, Le premier soir (p. 49-50),
Jean-Claude Darnal, Le tour du monde (p. 51-54),
Le Thanh Khoi, Fantômes de fleurs (p. 55-58),
Abdallah Chaamba, Agadir (p. 59-61),
Eugène Ionesco, Le point de départ (p. 62-64),
André Gide, Un exercice préparatoire (p. 65-66),
Robert Pinget, Ubiquité (p. 67-68),
Jacques Brenner  , Visite au directeur (p. 69-71),
*** [Jean Louis Curtis], Clepsydre 1955 (p. 72-74),
Charles Cros, L’évocation des endormis (p. 75-80).
Trad. : Philippe Jaccottet (F. Hölderlin, R. Musil), Henri Thomas (R. Browning).

- Cahiers des Saisons, n° 2, octobre 1955 [80 p.] / « Portrait de Thomas Mann »
Alfred Kern, Hommage à Thomas Mann (p. 81-83),
Thomas Mann, L’armoire (p. 84-92),
Jean Cocteau, Monologue à plusieurs voix (p. 93),
Armen Lubin, Le témoin avancé (p. 94),
Gérard Delmain, Le joueur d’échecs (p. 95-102),
Raymond Queneau, Avatars d’un batracien (p. 103-106),
Emilio Cecchi, Fantôme chez le barbier (p. 107-110),
Milorad, Les autographes (p. 111-114),
Samuel Beckett, Trois poèmes (p. 115-116),
Henri Thomas, La foule et ses images (II) (p. 117-120),
Jacques Brenner, Soir de fête (p. 121-125),
Adam Mickiewicz, Poèmes de Crimée (p. 126-128),
Marcel Schneider, Diables à louer (p. 129-131),
Matthieu Galey, Acidulés (p. 132-133),
Christopher Isherwood, Un autrichien à Londres (p. 134-138),
André Dhôtel, Journal d’un employé (I) (p. 139-141),
Germain Nouveau, Notes d’un réserviste (p. 142-144),
Marcel Bisiaux, On n’a pas fini de tuer (p. 145-148),
Eugène Ionesco, Théâtre et anti-théâtre (p. 149-151),
Bernard Franck, Journal comme les grands (p. 152-154),
*** [Jean-Louis Curtis], Sir Abenazer Marmlhade (p. 155-158),
André Frédérique, Le cœur du sergent Léon (p. 159-160).
Trad. : Michel Aubin (C. Isherwood), Jean Chuzeville (E. Cecchi), Armand Robin (A. Mickiewicz).

- Les Cahiers des Saisons, n° 3, décembre 1955 [80 p.]
Henri Thomas, Répondez ! [présentation] (p. 161),
Walt Whitman, Respondez ! (p. 162-167),
Aldo Palazzeschi, Kan (p. 168-176),
Bernard Noël, Contre-mort [7 poèmes] (p. 177-182),
Philippe Jaccottet, Devant la porte de corne (p. 183-186),
Henri Thomas, La foule et ses images (III) (p. 187-190),
Michel Breitman, Le magicien (p. 191-192),
Alfred Kern, Conte de Noël (p. 193-194),
Armen Lubin, Pays lointains (p. 195-202),
René de Obaldia, Petites scènes pathétiques (p. 203-204),
Robert Pinget, Vishnu se venge (p. 205-206),
André Dhôtel, Journal d’un employé (II) (p. 207-210),
Jacques Boudillet, La plage (p. 211-212),
Camille Claus, Lieux communs (p. 213-215),
Maurice Fickelson, Les lacets (p. 216-218),
Christine Barrois, Plaisirs du soir (p. 219-220),
Jean-Louis Curtis, Caractère de ce siècle (p. 221-225),
Bernard Franck, Bonjour, salauds ! (p. 226-230),
*** [Jean-Louis Curtis], Pages de journal (p. 231-234),
Eric Jourdan, 7 Thermidor (p. 235-240),
Trad. : Henri Thomas (W. Whitman), Jean Imbert (A. Palazzeschi).
Note(s) :
3e de couv. : « Jean Guérin, dans la N.N.R.F. a très bien vu ce qu’étaient les Saisons : "elles sont littéraires", Jean Guérin ajoute "Nous avons perdu l’habitude" ».

- Cahiers des Saisons, n° 4, février-mars 1956 [80 p.]
Jacques Brenner, Retour aux évidences (p. 241-243),
Bernard Franck, Gide en quarante (p. 244-250),
Jean Louis Curtis, Un homme de lettres (p. 251-252),
Pierre Herbart, La capricieuse (p. 253-260),
Jacques Berne, Quelle Arcadie ? (p. 261-268),
Françoise Sagan, Une soirée (p. 269-272),
Alain Ollivier, Brasserie Forfaiture (p. 273-277),
Philippe Jaccottet, Le combat inégal (p. 278),
André Dhôtel, Journal d’un employé (III) (p. 279-281),
Jacques Brenner, Portrait d’André Dhôtel (p. 282-284),
Jean Follain, Hommes et maisons (p. 285-287),
Henri Thomas, La foule et ses images (IV) (p. 288-292),
Armen Lubin, Les hautes terrasses (p. 293-294),
Marcel Schneider, La bonne éducation (p. 295-298),
André Frédérique, Éclats de journal (p. 299-301),
*** [Jean Louis Curtis], Les voix de Bonnat (p. 302-304),
Alexei Remizov, Confession de Savva Groudzine (p. 305-306),
Milorad, À mon seul désir (p. 308-316),
Henry James, Lettres à un jeune sculpteur (p. 317-319) / La monnaie de la pièce (p. 320).
Trad. : Milorad (H. James), Armand Robin (A. Remizov).

- Cahiers des Saisons, n° 5, avril 1956 [80 p.] / « Portrait de Jean Schlumberger »
Bernard Noël, D.H. Lawrence (p. 321-322),
D.H.Lawrence, Les hommes du Nouveau Mexique (p. 322-326),
Richard Manuel, Le docteur Malvois (p. 327-330),
Henri Thomas, L’Espace de Maurice Blanchot (p. 331-334),
[Portrait de Jean Schlumberger]
Jean Schlumberger, Devant un micro (p. 339-348),
François Mauriac, L’homme que ses qualités desservent (p. 349),
Rainer Maria Rilke, Une mesure parfaite (p. 350),
Roger Martin du Gard, Notes de lecture (p. 350-353),
Maria Saint-Clair [la Petite Dame], J. S. (p. 354),
Alfred Kern, Un idéal classique (p. 355),
Galey, Matthieu, La montre (p. 355),
Jean Lambert, À Jean Schlumberger (p. 357-358),
Jean-Claude Ollier, Être et paraître (p. 358),
Michel Ragon, Le thème de l’amitié (p. 359),
Paul Brunet, La maîtrise de soi (p. 360),
André Gide, Saint-Saturnin (p. 361-367), /
Georges Darien, Le colonel Gaborrot (p. 368-374),
Boris Vian, Le déserteur (p. 375-376),
Bernard Franck, Le fasciste et le collaborateur (p. 377-386),
Marie Laure, Chantefable (p. 387-392),
André Dhôtel, Journal d’un employé (IV) (p. 393-396),
*** [Jean-Louis Curtis], Le hussard chez le berger (p. 397-400).
Trad. : Bernard Noël (D.H. Lawrence).

Cah-des-Saisons06.jpg
- Cahiers des Saisons, n° 6, juin 1956 [80 p.]
Jules Supervielle, Armen Lubin (p. 401-402),
Philippe Jaccottet, Des oiseaux à travers la tempête (p. 403-408),
Armen Lubin, Le clou [6 poèmes] (p. 409-414),
Robert Poriel, Louise (p. 415-418),
Michel Breitman, Temps mort (p. 420-424),
Manuel Rainoird, Le verger (p. 425-428),
Marcel Proust, La dédicace des jeunes filles en fleurs (p. 429-434),
Marcel Schneider, L’inconnu bosniaque (p. 435-437),
Henri Thomas, Thème savoyard (p. 438-440),
Claude Cailleau, Saisons (p. 441-443),
André Dhôtel, Journal d’un employé (V) (p. 444-447),
Le Thanh Khoi, Quyên Quyên (p. 448-450),
Germain Nouveau, Petits tableaux parisiens (p. 451-454),
Charles Cros, Vers retrouvés (p. 455-458),
André Julien, Apologie de Sainte-Beuve (p. 459-463),
Franz Villier, Le sultan capricieux (p. 464-466),
Catherine Guérard, Miss Johnson (p. 467-468),
Henri-Hugues Lejeune, Au cinéma (p. 469-471),
René de Obaldia, Sonnets de l’homme qui devient fou (p. 472-473),
Bernard Defer, Lettre à un avocat (p. 474-480).
***, Table du tome I des Cahiers des Saisons / août 1955-juin 1956.

- Cahiers des Saisons, n° 7, septembre 1956 [80 p.]
***, Sommaire,
Portraits et caractères
Colin Mac Innes, Alice Kipling (p. 1-6),
Alfred Kern, Le rendez-vous (p. 7-16),
Eugène Ionesco, Gammes (p. 17-20),
Maurice Ficeklson, Le père (p. 21-22),
Alain Ollivier, Réveillon de profundis (p. 22-29),
Thomas Mann, Déception (p. 30-36),
Jean-Paul de Dadelsen, La fin du jour (p. 37-38),
Jean-Louis Curtis, Petits caractères de ce siècle (p. 39-42),
Nicolas Duret, Citizen Arkadin (p. 43-45),
Jean-Jacques Duval, Sports (p. 46-50),
Jean Abraham, Les yeux de l’amour (p. 51-52),
Armen Lubin, Poèmes (p. 53-58),
André Dhôtel, Journal d’un employé (VI) (p. 59-62),
Milorad, Un Narcisse (p. 63-67),
Eric Jourdan, La sibylle (1953) (p. 68-69),
Matthieu Galey, En finir (p. 72),
Jean-Claude Darnal, Ils – Le cheval (p. 73-75),
Paul Burnet, Verlaine et Cazals (p. 76),
Paul Verlaine, Trois lettres [parues dans La Revue blanche (t. XI, n° 84)] (p. 76-80).
Trad. : Louise Servicen (T. Mann), Henri Thomas (C. Mac Innes).

- Cahiers des Saisons, n° 8, décembre 1956 [80 p.]
Emile Zola, La critique contemporaine (p. 80-90),
Robert Frost, Une touffe de fleurs (p. 91-92),
Guy Dumur, New-York (p. 93-100),
José Cabanis, Fausses nouvelles (p. 101-104),
Marcel Schneider, Le dessin volé (p. 105-111),
Jean Lambert, Lettre des Baléares (p. 112-118),
Gérard Delmain, Le jeune musicien (p. 119-124),
Jacques Berne, Sépia (p. 125-130),
Bernard Frank, Précis de littérature française à l’usage… (p. 131-133),
Jacques Brenner, Chronique du roman : José Cabanis (p. 134-140),
Gérard Mourgue, "La princesse de Clèves" (p. 142),
Bernard Frank, Cinq libelles (p. 143-144),
Eugène Ionesco, Problèmes insolubles (p. 145),
André Gide, Éducation (p. 146),
Alcuin et Pépin, Disputatio (p. 147-148),
***, Échos. Actualités (p. 149),
Nicolas Duret, Flambé flambeur (p. 150-152),
Henri Lejeune, Les meilleurs films du monde (p. 153-157),
André Julien, Conrad Jansen, Notes diverses (p. 158-160).
Trad. : Michel Barre (R. Frost).
- Cahiers des Saisons, n° 9, février-mars 1957 [80 p.]
Henri Thomas, Hommage à Hegel (p. 161),
Philippe Jaccottet, Le mouvement de jour en jour (p. 162-166),
Pierre Herbart, L’escalier (p. 167-175),
Jean-Louis Curtis, Juste et Tiburca, ou les frères ennemis (p. 176-182),
Claude Danville, Jour de vacances (p. 183-188),
José Javorsek, Le jeu du bonheur (p. 189-194),
Philippe Jaccottet, Que la fin nous illumine (p. 195-196),
Maurice Fickelson, Le coussin (p. 197-198),
Michel Butor, La conversation (p. 199-203),
Jacques Brenner, Chronique du roman : José Cabanis (p. 204-206),
Michel Breitman, La lampe à pétrole (p. 207-209),
Richard Maruel, La guerre à Nîmes (p. 210-220),
Armen Lubin, Les lumières de surface (p. 221-222),
André Dhôtel, Journal d’un employé ( ) (p. 223-225),
Jacques Brenner, Chronique du roman : Bernard Frank (p. 226-231),
Marcel Schneider, Une nonne américaine (p. 232-233),
Nicolas Duret, King Erich (p. 234-237),
Conrad Jansen, [à préciser] (p. 237),
Gabriel Vascaux, Notes sur le théâtre (p. 238),
Paul Brunet, Notes sur le roman (p. 239-240).
Trad. : Radoska Varncic (J. Javorsek).
 
- Cahiers des Saisons, n° 10, avril-mai 1957 [80 p.] / « Portrait de Jean Paulhan »
Roger Vrigny, Quelle est cette joie (p. 241-250),
Armen Lubin, La vague montante (p. 251-252),
Jacques Chardonne, Le bonheur dans le sang (p. 253-254),
Jean Cocteau, Toast à  Nietzsche (p. 255),
Milorad, L’acteur Pygmalion (p. 256-262),
[Portrait de Jean Paulhan]
Jean Paulhan, Entretien avec Robert Mallet (p. 263-271),
Francis Ponge, Pour une notice (p. 272-274),
Marcel Jouhandeau, L’Imprévisible (p. 275-277),
René de Obaldia, Jouer aux dames avec Paulhan (p. 278-280),
Jean-Louis Curtis, Paulhan vu par Marcel Proust (p. 281-284),
Henri Thomas, Jean Paulhan fils de Frédéric (p. 285-288),
Jean Grenier, Vers l’exactitude (p. 289-291),
Georges-Emmanuel Clancier, Paroles savantes (p. 292-295),
André Dhôtel, Souvenirs (p. 296-298),
Bernard Groethuysen, Un mythe socratique (p. 299-300),
Jacques Brenner, Chronique du roman : José Cabanis (p. 301-302),
Armand Robin, Le Bonaparte des Syllabicides (p. 302),
Jean Paulhan, Une semaine au secret (1944) (p. 304-307), /
Georges Limbour, Motifs (p. 308-309),
Didier Goulard, L’arbre (p. 310-314),
Ariel Alexandre, Étoiles à vendre (p. 315-316),
Jean-Claude Walter, Les paroles du ciel (p. 317-318),
Jacques Brenner, Chronique du roman : Domaine de Pierre Herbart (p. 319-324),
Conrad Jansen, Notes diverses (p. 324-326),
Gérard Mourgue, "Les liaisons dangereuses" (p. 327-328),
Eugène Ionesco, Olympie (p. 329),
[Le cinéma] Nicolas Duret p. 330-336).
 
- Cahiers des Saisons, n° 11, juin-juillet 1957 [96 p.]
Max Jacob, Au dessus du voyage l’hiver (p. 337-342),
Marcel Schneider, Santa Casilda [À la vicomtesse de Noailles] (p. 343-351),
Georges Le Breton, Notes sur Keats (p. 352-358),
Thomas Mann, Gide vu d’Amérique (p. 359-365),
André Gide, Lettres de Nice (p. 366-368),
Jean Schlumberger L’instinct paternel (p. 369-374),
Georges-Emmanuel Clancier, Vacances [5 poèmes] (p. 375-376),
Bernard Frank Souvenirs (p. 375-380),
Eugène Poinsot, Le voyage de Gurdjeff (p. 381-384),
Claude Cariguel, Crime à Manaus (p. 385-386),
Jeanne Hirtz, Amis du bout du monde (p. 387-390),
Alain Ollivier, Les couples [Pour D.B.] (p. 391-394),
Béatrix Beck, Petit vestiaire (p. 395),
Michel Breitmann, Le petit canard bleu (p. 396-400),
Maurice Fickelson, La grenouille et le rossignol (p. 401-403),
Matthieu Galey, La fée en retraite (p. 404-406),
Jacques Brenner, Chronique du roman : Marcel Schneider (p. 407-414),
Conrad Jansen, Notes diverses (p. 414-415),
Jacques de Ricaumont, Suzanne de Callias (p. 416-418),
Gilbert Vascaux, Le royaume de ce monde (p. 419-422),
Nicolas Duret, Est-ce vraisemblable ? (p. 423-427).
Trad. : Louise Servicen (Thomas Mann).
 
- Cahiers des Saisons, n° 12, octobre 1957 [90 p.] / « Portrait de Jean Cocteau »
Jacques Brenner, Au dessus du voyage l’hiver (p. 433-442),
Alfred Kern, Le fait extérieur (p. 343-351),
Maurice Fickelon, Waterloo (p. 452-457),
[Portrait de Jean Cocteau]
Jean Cocteau, Entretiens avec André Fraigneau (p. 458-465),
Marcel Jouhandeau, Hommage à Jean Cocteau (p. 466-467),
Eugène Ionesco, Pour Cocteau (p. 468-469),
François Mauriac, Sur le quai de départ (p. 470-471),
Gabriel Vascaux, Théâtre et poésie (p. 472-473),
Marcel Schneider, Le pacte avec la vérité (p. 474-477),
Milorad, Les deux envois de Dargelos (p. 478-481),
Jacques Brenner, Opium espagnol (p. 482-483),
John Lehmann, Cocteau en Angleterre (p. 484),
Jean-Louis Schmit, Cocteau en Belgique (p. 485-486),
Jean Cocteau, Petit vestiaire (p. 487-488),
Jean Cocteau, Le petit canard bleu (p. 489-490),
Jean Cocteau, La grenouille et le rossignol (p. 491-492), /
Maurice Fombeure, Matin des villes (p. 493-496),
Armen Lubin, Un jardin (p. 497-498),
Jacques Brenner, Chronique du roman : Alfred Kern (p. 499-500),
Alexeï Remizov, Les voisins (p. 501-504),
Roger Stéphane, Suicide (p. 505-507),
Paul Gaugin, La divagation des cochons (p. 508-509),
Henri Thomas, Rhapsodie critique (I) (p. 510-511),
Gérard Mourgue, "Madame Bovary" (p. 512-513),
Bernard Frank, Robbe-Grillet en disgrâce (p. 514-517),
Alain Duret, Une première (p. 518-521).
 
- Cahiers des Saisons, n° 13, printemps 1958 [96 p.] / « Portrait de Jacques Chardonne »
Jean-Paul de Dadelsen, Fragments d’un Jonas – Invocation liminaire (p. 1-8),
Georges Le Breton, Nerval et la colère de Diane (p. 9-14),
[Portrait de Jacques Chardonne]
Jacques Chardonne, Cela m’a suffit / Musique au village / Récapitulation / Royan (p. 15-19),
Jean Rostand, Un grand prosateur – Hommage à Jacques Chardonne (p. 20-21),
Jean Guitton, Le délié chez Chardonne (p. 23-25),
Jean Follain, Chardonne et les valeurs de l’Empirisme (p. 26-27),
Philippe Jaccottet, Croquis d’un paysage changeant (p. 28-29),
Jacques Robichon, Les destinées de Jacques Chardonne (p. 30-37),
José Cabanis, Post-Scriptum aux lettres à Nimier (p. 37),
Matthieu Galey, Chardonne et le bébé-lune (p. 38-40),
Geneviève Fauconnier, Jacques (p. 41-45),
Marc Bernard, Jacques Chardonne l’approbateur (p. 46-47),
Camille Belguise, Chardonne au jardin (p. 48),
Roger Nimier, Chardonne et ses plaisirs (p. 49-52),
Jacques Chardonne, Les vivants (p. 53-54), //
Ariel Alexandre, Le rire de Midi (p. 55-56),
Derek Patmore, Introduction aux Lettres anglaises (p. 57-58),
Maurice Sachs, Lettres anglaises (p. 58-60),
Henri Thomas, Rhapsodie critique (II) (p. 61-62),
[La poésie] Pierre Leyris, Un serviteur du visible [Philippe Jaccottet]    (p. 63-66),
[Le roman] Jacques Brenner, Un romancier de notre temps [Jean-Louis Curtis] (p. 67-79),
Conrad Jansen, De "Guignol’s Band" à la bande de Guignols / Procès littéraire. Un grand mariage [Georges Simenon, Le fils] (p. 80),
[Le cinéma] Conrad Jansen, Nuits [Ingmar Bergman, La nuit des forains] (p. 81-85),
[Tribune libre] Bernard Frank, Un petit livre sale [Ingmar Bergman, La nuit des forains] (p. 86-89).
Trad. : Milorad (M. Sachs).
 
- Cahiers des Saisons, n° 14, été 1958 [80 p.]
William Blake, Un chant de liberté (p. 98-99),
Georges Le Breton, Naissance d’une mythologie (p. 99-100),
Boris Pasternak, Souvenirs de Maïakovsky (p. 101-107),
Virginia Woolf, Un tumulte de vie (p. 108-113),
André Dhôtel, Celles qui dansaient (p. 114-116),
Jean Follain, Cinq poèmes (p. 117-199),
Roger Vrigny, Bargebal (p. 120-125),
Jean Reverzy, Les arbres ou l’imposture (p. 126-131),
Aldo Palazzeschi , La dame à l’éventail (p. 132-139),
Gérard Delmain, La consultation (p. 140-144),
Claude Danville, Cette pauvre Simone (p. 145-148),
Armen Lubin, Bonheur et tourment (p. 149-151),
Philippe Jaccottet, Le conseil des Eaux (p. 152),
Michel Fickelson , Un chant de liberté (p. 153-154),
Henri Thomas, Rhapsodie critique (III) (p. 155-156),
Claude Jansen, Un livre de cuisine [M. Jouhandeau, Carnets de l’écrivain] (p. 156),
Richard Manuel, Faut-il relire Mérimée ? (p. 157-159),
Claude Jansen, Valéry sauce Mondor [H. Mondor, Propos familiers de P.V.] (p. 159),
Bernard Frank, Description d’un truqueur (p. 160-165),
[La poésie] Philippe Jaccottet, Les paysages s’ouvrent (p. 166-170),
[Le roman] Jacques Brenner, Leur point de vue à elles [Alba de Cespèdes, Cahier interdit] (p. 171-174),
Conrad Jansen, Nouveau petit Borges universel à l’usage des commerçants (p. 175-176),
Nicolas Duret, Ciné-Sagan (p. 177-179),
Conrad Jansen, Notes diverses (p. 180),
Alexandre Vialatte, L’amour passe (p. 181-184),
Jacques Chardonne, Très peu (p. 185-186).
Trad. : Georges Le Breton (W. Blake), Milorad (V. Woolf).
 
- Cahiers des Saisons, n° 15, hiver 1958-1959 [102 p.] / « Portrait d’Eugène Ionesco »
Albert Camus, De l’insignifiance (p. 193-196),
Jean Cocteau, Onze mille vierges [poème (à Milorad)] (p. 197),
Ricardo Paseyro, La terre, quand naît enfin le jour… ([2] poèmes) (p. 198),
Henri Wetzel, L’exil est un royaume (p. 199-204),
[Portrait d’Eugène Ionesco]
Le Figaro, 16.10.55 / Robert Kemp, Le Monde, 18.10.55 (p. 205),
William Saroyan, Ionesco (p. 206-208),
Eugène Ionesco, Lorsque j’écris… (p. 209-211),
Eugène Ionesco, Je n’ai pas réussi… (p. 212-214),
Jean Lemarchand, Les débuts de Ionesco (p. 215-218),
Jean Anouilh, Du chapitre des chaises (p. 219-220),
Pierre-André Touchard, La loi au théâtre (p. 221-226),
Jacques Brenner, La vie est un songe (p. 227-229),
Philippe Soupault, Eugène, mon ami Eugène (p. 230-232),
André Breton, Toupie ronflante (p. 233),
Gabriel Vascaux , À quatre pattes (p. 234-236),
Alfred Kern, Ionesco : un clown (p. 237-204),
Georges Neveux, Sous la loupe (p. 199-238),
H. Quatrezoneilles, Le verbe s’est fait cadavre (p. 239),
Alain Bosquet, Comment se débarrasser du personnage (p. 242-244),
Nicolas Bataille, La bataille de la Cantatrice chauve (p. 245-248),
René de Obaldia, Eugène Ionesco à Cerisy (p. 249-252),
Jacques Mauclair, Un voyage fantastique (p. 253-254),
[Controverse londonienne]
Kenneth Tynan, I- Homme du destin ? (p. 255-256),
Eugène Ionesco, II- Le rôle du dramaturge (p. 256-258),
Kenneth Tynan, III- Homme du destin ? (p. 255-256),
Philip Toynbee, IV- Une attitude de la vie (p. 258-259),
John Berge, V- Une attitude de la vie [+ HF Garta] (p. 260),
Orson Welles, VI- L’artiste et le critique (p. 261-262),
Eugène Ionesco, Le cœur n’est pas sur la main (p. 262-267),
Maurice Fickelson, Ionesco ou l’insomnie (p. 268-273),
Harvoy Philipps, La carta du Collège (p. 274-276),
Michel Breitman, Monsieur Smith-Durand voyage (p. 277-278),
Tino Martinez, Ionesco en Espagne (p. 279-281),
Eugène Ionesco, Naissance de la Cantatrice chauve (8 février 1959) (p. 282-284).
Trad. : Marcel Schneider (T. Martinez), Gabriel Vascaux (W. Saroyan).

 
Cah-des-Saisons16.jpg
- Cahiers des Saisons, n° 16, printemps 1959 [102 p. / p. 1-124-(4) p.] [t. IV]
Jacques Brosse, Note nouvelle sur l’homme (p. 3-7),
Bernard Frank, La jeunesse d’Œdipe (I) [À suivre] (p. 8-12),
Alfred Kern, Les grandes manœuvres (p. 13-22),
Alain Ollivier, Le bénéfice d’inventaire (p. 23-38),
Claude Vigée, Vers Canaan (p. 39-43),
Henri Thomas, La dernière nuit (p. 44-47),
[Journal de bord]
Jacques Brenner  , Du témoignage (p. 48-49),
Jacques Brenner, Ballets roses et bleus ballets (p. 49-50),
Marcel Schneider, Le celtic et le diable (p. 50-52),
Matthieu Galey, À votre santé (p. 52-53),
Olga Andreiev, Chez Boris Pasternak (p. 53-56),
Marcel Schneider, Avez-vous lu Scarron ? (p. 57-58),
Matthieu Galey, Un homme libre (p. 58-59),
Michel Breitman, Autour de Gianna Manzini (p. 59-60),
Gabriel Vascaux , Débuts du tueur (p. 60-61),
Roger Vrigny, Une soirée perdue (p. 61-62),
Conrad Jansen, Zazie et son critique (p. 62-63),
Éric Ollivier, Werthers motorisés (p. 63-64),
Jean-Louis Curtis, Les cadets du Béarn (p. 65),
Jacques Brenner, Avec Crommelynck (p. 65-66),
Gabriel Vascaux, L’espoir (p. 67),
Gabriel Vascaux, Feydeau de Marigny (p. 67),
André de Richaud, Max à l’école militaire (p. 67-69),
Conrad Jansen, Plasticité de Mme Walter (p. 69),
Marcel Schneider, Avons-nous dégénéré ? (p. 69-71),
Matthieu Galey, De l’Allemagne (p. 71-72),
Jean-Jacques Duval, La pomme et le spoutnik (p. 72-73),
Jacques Brosse, Littérature, mon cul ou nous les autres intellectuels (p. 74),
Bernard Frank, Paris 1925 (p. 74-75),
Gabriel Vascaux , Dostoïevski chez Antoine (p. 75-76),
Bernard Frank, Journalisme et journalistes (p. 76-77),
Jean-Louis Curtis, La tendresse et l’horreur (p. 77-78),
Jacques Brenner, Le paradoxe de l’écrivain (p. 78-79),
Bernard Frank, Faits divers (p. 79), /
Pierre Leyris, Entre Imogène (p. 80-81),
William Shakespeare, Cymbeline (p. 81-85),
Dino Buzzati, Un corbeau au Vatican (p. 86-93),
Maurice Fickelson, Comment ça change (p. 94),
Christian Ayoub Sinano, Cartes postales (p. 95-96),
Antonin Artaud, "Toute mon œuvre ancienne…" (p. 97-99),
Bernard Noël, La table (p. 100-106),
Jean-Paul de Dadelsen, Peupliers et trembles (p. 107-108),
Henri Wetzel, Masque de boue (p. 109-115),
Stephen Spender , Marston (p. 116-118),
Alberto Boeza Flores, Images passagères (p. 119-120),
Roger Martin du Gard, Lettres aux Saisons  (p. 121-124).
Trad. : Michel Aubin (S. Spender), Michel Breitman (D. Buzzati), Solange Fasquelle (A. Boeza Flores), Pierre Leyris (W. Shakespeare).
Note(s) :
- Henri Thomas, La dernière nuit (p. 44-47) [repris in H. Thomas, Histoire de Pierrot et quelques autres, Gallimard, 1960 p. 101-110
- Dino Buzzati, Un corbeau au Vatican (p. 86-93) [repris in D. Buzzati, L’écroulement de la Baliverna, R. Laffont, 1960
- Antonin Artaud, "Toute mon œuvre ancienne…" (p. 97-99) [Lettre à Henri Thomas datée « Rodez, 7 janvier 1945 », reprise in A. Artaud, Œuvres complètes, t. XI, Lettres écrites de Rodez 1945-1946, Gallimard, 1974, p. 16-18
- Jean-Paul de Dadelsen, Peupliers et trembles (p. 107-108) [repris in J.-P. de Dadelsen, Jonas, Gallimard, 1962, p. 56-57 ; « Poésie/Gallimard », 1986, p. 85-87
 
- Cahiers des Saisons, n° 17, été 1959 [128 p. / p. 125-258] [t. IV]
Jean Lagrolet, Une vieille vague (p. 131),
Jack Kerouac, Un Américain au Mexique (p. 143),
Benjamin Constant, Les troubles de Saumur (p. 152),
Jean Schlumberger, Politique (p. 161),
Jacques Brosse, Le pêché d’inexactitude (p. 163),
Henri Thomas, Chicago [poème] (p. 167),
Gabriel Vascaux, Hawthorne trahi (p. 167),
Conrad Jansen, Une leçon de morale (p. 175),
Bernard Noël, De l’objet au sujet (p. 178),
Milorad, La marquise ne sortit pas (p. 180-
Jean-Louis Bory, Hoffmann Berlin-Est (p. 186),
Stephen Spender, Le devoir d’un écrivain (p. 188),
Armen Lubin, Le berger landais (p. 190),
Bernard Frank, Deux mauvaises histoires (p. 190),
Claude Cailleau, Au Tertre (p. 195),
Nicolas Duret, Jeunes loups et vieux singes (p. 197),
Henri Thomas, Thème américain (I) (p. 206),
Mario Maurin, Swinburne (p. 209),
A.C. Swinburne, Phèdre (p. 209),
André Pieyre de Mandiargues, Le gros œil (p. 216),
Jean-Louis Curtis, Etna, c’est parmi toi (p. 218),
Jacques Soumiones, La mort de Castellotti (p. 224),
André Dhôtel, Demain (p. 229),
Bernard Frank, La jeunesse d’Œdipe (II) (p. 240),
Monique Lange, Une histoire d’amour (p. 245),
Matthieu Galey, Valérie en danseuse (p. 248),
Marcel Schneider, La rose du ciel (p. 234),
Marquis de Siraudin, Saint-Crépin (p. 252).
Trad. : Michel Aubin (S. Spender), [à préciser] (A.C. Swinburne).
 
- Cahiers des Saisons, n° 18, automne 1959 [128 p. / p. 259-386] [t. IV]
Françoise Sagan, Un château en Suède (p. 259),
Claude Elsen, Angus Wilson (p. 272),
Angus Wilson, Minuit moins dix (p. 272),
Michel Butor, Rat, lièvres, hareng (p. 288),
Jean Freustié, Commencements d’une vie (I) (p. 294),
Marcel Schneider, Les Ménines de Picasso (p. 310),
Alfred Kern, Secrets d’alcôve (p. 312),
Gabriel Vascaux, Un grand critique (p. 312),
Christian Ayoub Sinano, Rat, lièvres, hareng (p. 316),
Matthieu Galey, Diane au secours de l’Acropole (p. 317),
Conrad Jansen, La propagande (p. 322),
Milorad, Pour qui écrivons-nous ? (p. 323),
Jean-Claude Darnal, Adieu à Boris (p. 324),
Jean-Louis Curtis, Un dîner en ville (p. 325),
Maurice Fickelson, Lorsqu’on rencontre un ravin (p. 330),
Maurice Fombeure, Hommages officiels (p. 331),
Philippe Jullian, Peinture (p. 333),
Roger Vrigny, Un amateur au festival (p. 337),
Georges-Léonce Guinot, Notes sans musique (p. 342),
Jacques Brenner, La mort et Reverzy (p. 347),
Nicolas Duret, L’entonnoir (p. 353),
Thomas Mann, Kleist (p. 358-
Michel Sager, Un noir soleil marin (p. 356),
Honoré de Balzac, Mistigris (p. 373),
Gianna Manzini, Le vin et les étincelles (p. 375),
Bernard Frank, Bouts non rimés (p. 380-386).
Trad. : Louise Servicen (T. Mann).
 
- Cahiers des Saisons, n° 19, hiver 1959 [128 p. / p. 387-512] [t. IV]
Jean-François Revel, D’un nouvel éclectisme (p. 387),
Jacques Bureau, La tortue libanaise (p. 393),
Serge Doubrovsky, La concession (p. 397),
Jacques Chardonne, Conversation avec B. (p. 406),
Marcel Schneider, Échafauds à louer (p. 409),
Eric Ollivier, Lettre persane (p. 410),
Conrad Jansen, Une grande semaine (p. 412),
Milorad, Colette Moréno (p. 413),
Jean-Louis Bory, Une soirée exceptionnelle (p. 415),
Gérard Mourgue, On rentre (p. 419),
Jacques Brosse, De la réforme de l’enseignement (p. 421),
Solange Fasquelle, Les jeux de Chardonne (p. 423),
Matthieu Galey, Portrait de Chardonne (p. 424),
André Juxter, Qui êtes-vous Germaine Lemaire ? (p. 426),
Gérard Delmain, Vitaliano Brancati (p. 433),
Philippe Jullian, Le goût (p. 436),
Jacques Chardonne, L’homme dans la carriole (p. 439),
Bernard Frank, Deux livres d’amis (p. 443),
Jacqueline Clancier, Sagan et Radiguet (p. 445),
Pierre Démeron, Guerre d’Espagne et littérature française (p. 449),
Henri Thomas, Thème américain (II) (p. 453),
Jean Lambert, Un après-midi au Nouveau Mexique (p. 456),
Simone Jacquemard, Fête égéenne (p. 461),
Armen Lubin, À travers champs (p. 464),
Françoise Sagan, Lettre de Suisse (p. 471),
E.M. Forster, L’ami du vicaire (p. 474),
Josette Day, Les amours d’Anémone (p. 481),
Henri Wetzel, Le carnaval des aminaux-dieux (p. 484),
J.C. Youri, L’espace courbe (p. 484),
Claude Collignon, Constellation (p. 486),
Jean Freustié, Commencements d’une vie (II) (p. 488),
Maurice Fombeure, Objets (p. 496),
Jacques Brenner, [à préciser] (p. ),
Nicolas Duret, [à préciser] (p. ),
Alexandre Dumas, Les poules de M. de Chateaubriand (p. 506-
Ariel Alexandre, Comme une chaussette (p. 513-514).
Cah-des-Saisons20.jpg
- Cahiers des Saisons, n° 20, 1er trim. 1960 [128 p. / p. 513-640] / « L’Espagne même. Numéro spécial »
***, Sommaire (p. 514),
Ricardo Paseyro, Libres propos sur l’Espagne (p. 513-522),
R[icardo] P[aseyro], Avertissement (p. 523),
***, Romances du comte Arnaldos (p. 524),
Angel Ganivet, De l’Espagne (p. 525-538),
Gil Vicente, Si vous dormez (p. 539),
Saint Jean de la Croix, Flamme d’amour vive (p. 540),
Luis de Gongora, [Poèmes] (p. 541-545),
José de Valdivielso, Séguédilles / Le Christ s’adresse à l’âme (p. 546-547),
Francisco de Quevedo, Constance et patience de Saint Jobb (fragments) (p. 546-552),
Miguel de Unanumo, À l’ombre de cet arbre… / Le Mort (p. 553-554),
Juan Ramon Jimenez, L’automneux / Poète et parole (fragment) (p. 555-556),
Xavier Zubiri, Le problème de l’Homme (p. 557-562),
Pedro Lain Entralgo, Temps, espoir et souvenir dans la poésie d’Antonio Machado (p. 563-572),
José Bergamin, Revenir (p. 573-574),
Angel Gonzales, Ce n’est rien (p. 575),
Enrique Badosa, Quelqu’un vient  (p. 576),
Julián Gállego, Pierres tombales (p. 577-583),
Lauro Olmo, Polissons (p. 584-587),
Esteban Padrós de Palacios, Le village (p. 588-589),
R[icardo] P[aseyro], Trois poètes catalans (p. 590),
Carles Riba, Les élégies de Bierville (fragments) (p. 591-592),
J.V. Foix, [Poèmes] (p. 591-595),
Salvador Espriu, [Poèmes] (p. 596-600),
R[icardo] P[aseyro], Camus massacre Calderon [« Écrit en novembre 1959 »] (p. 601-611),
R[icardo] P[aseyro], Jouve chirurgien de sainte Thérèse (p. 612-613),
n.s. [Ricardo Paseyro], Philippe Sollers destitue Lope de Vega (p. 614), /
Albert Camus, Les vraies tâches… (p. 615-616),
Maxime Alexandre, Témoignage alsacien   (p. 616-622),
Jacques Brenner  , La mort d’Albert Camus  (p. 622-627),
Marc Alyn, Tombeau de Max Jacob (p. 628-634),
Max Jacob, Poèmes en prose (p. 634-635),
***, Table du tome IV : n° 16 à 20 (p. 636-639).
Trad. : Mario Maurin, Ricardo Paseyro [la plupart des textes], Armand Robin, Jordi Sarsanedas (J.V. Foix, Salvador Espriu), Jules Supervielle, Edmond Vandercammen (Carles Riba),
Note(s) : (dir. Ricardo Paseyro)
- Luis de Gongora, [Poèmes] (p. 541-545) [comprenant Un noble cygne / Tandis que pour lutter… / Sur ce mont, dans cet air, dans cette eau… / Bonne chère, bon lit ; ensuite, que les gens rien]
- J.V. Foix, [Poèmes] (p. 591-592) [comprenant C’est par l’Esprit que Nature s’ouvre… / Rendez, Seigneur, mon travail plus ardu… / En quel gouffre deux, en quel repos…]
- Salvador Espriu, [Poèmes] (p. 596-600) [comprenant Ish, Isha, Eli, Elis / Essai de cantique dans le temple / Livre des Morts / Dans ma glace, si tu veux, il passe d’étranges images]
- Albert Camus, Les vraies tâches… (p. 615-616) [Lettre à Jean-Paul Déron, jeune journaliste de Paris-Normandie].
 
- Cahiers des Saisons, n° 21, printemps 1960 [128 p. / p. 1-128] [t. V]
Ghislain de Diesbach, Palais Méritzine (p. 3),
Wolfgang Holdheim, Les journaux de Constant (p. 16),
Jean-François Revel, Proust et le snobisme (p. 26),
Clara Malraux, Les messieurs du Bois de Boulogne (p. 29),
Jacques Chardonne, Ida (p. 31),
Gérard Delmain, Père et fils (p. 33),
Jacques Chardonne, Marcel Prévost (p. 42),
Matthieu Galey, Portrait de Diogène (p. 43),
Gabriel Vascaux, Caligula 1889 (p. 44),
Jean-Louis Curtis, J.D. Salinger (p. 48),
Marcel Schneider, Image et son (p. 53),
Gabriel Vascaux, Triomphe de Ionesco (p. 54),
Anne de Bavière, Testament d’un poète (p. 58),
Gabriel Vascaux, Le schmurtz et l’Algérie (p. 59),
Alain Ollivier, Apologie d’un meurtre (p. 63),
Simonne Jacquemard, Le subconscient des juges (p. 65),
Anne de Bavière, Les oiseaux de Buffet (p. 66),
Jacques Bureau, Le progrès est en marche (p. 67),
Philippe Jullian, Peinture (p. 69),
Daniel Varenne, Gauguin (p. 72),
Bernard Frank, Un matin d’octobre (p. 76),
Germain Nouveau, Petits tableaux parisiens (p. 78),
Jacques Brosse, L’impression et l’expression (p. 87),
Georges-Emmanuel Clancier, Magies (p. 83),
Camille Claus, La leçon de peinture (p. 93),
Jacques Séguier, Déprédation (p. 96),
René Tavernier, Or not to be (p. 107),
Françoise Sagan Dans la neige (p. 111),
Jean-Louis Bory, Le garçon et le loup (p. 117),
Maurice Fickelson, Veuve (p. 119),
Jean-Louis Curtis, Le mouchoir rouge (p. 121-128).
 
- Cahiers des Saisons, n° 22, été 1960 [134 p. / p. 133-258] [t. V] / « Hommage à Jules Supervielle »
Jean-Marie Caillé, Hambourg (p. 133),
André Dhôtel, La nuit de printemps (p. 133),
Armen Lubin, Feux contre feux (p. 138),
Alfred Kern, L’appel du 14 juillet (p. 147),
André Juxter, Proète, mais pas prosateur (p. 169),
Jean-Louis Curtis, Soudain l’été dernier (p. 170),
Conrad Jansen, Sur le roman (p. 170),
Marcelle Dalmas, La mode (p. 173),
Jacques Brenner, Mort de Paul Fort (p. 175),
Jacques Brosse, Sur l’état actuel de la peinture (p. 178),
Patrick Reumeaux, Quelle jeune fille ? (p. 179),
Jean-Louis Curtis, La douceur de vivre (p. 181),
Jacques de Ricaumont, Le jeu de l’oie (p. 182),
Jean Chalon, Voyage aux Indes (p. 184),
Matthieu Galey, La mort de Pacra (p. 185),
Pierre Blanche, Éléments (p. 191),
Jean-Louis Curtis, Gloses (p. 198),
Armen Lubin, Les étoiles familières (p. 200),
Alain Ollivier, Ko Paraga (p. 203),
Joyce Mansour, Il neige, beau Masque (p. 212),
Maurice Fickelson, Objectivité (p. 214),
Gilbert Duprez, Il faut trouver la lumière (p. 216),
Philippe Jullian, Les mauvais pauvres (p. 221),
Solange Fasquelle, Les soupçons (p. 235),
Jacques Brenner, De l’assassinat (p. 239),
Milorad, Astyanax (p. 246-258).
 
Cah-des-Saisons23.jpg
- Cahiers des Saisons, n° 23, automne 1960 [126 p. / p. 257-383] / « Portrait d’Henri Thomas »
n.s. [Jacques Brenner], Portrait d’Henri Thomas (p. 259),
Henri Thomas, Le pharmacien d’Anvers (I) (p. 260-268),
Jules Supervielle, Poésie ouverte [« À Henri Thomas » / « Octobre 1958 »] (p. 269),
Claude Roy, Un Verlaine taoïste (p. 270-271),
Jacques Brenner, Thomas l’insoumis (p. 272-284),
Georges Le Breton, Cartographie de la nuit (p. 285-288),
Alfred Kern, L’image de l’écrivain (p. 289-290),
André Dhôtel, De Rimbaud à John Perkins (p. 293-294),
Jean Dutourd, Hogg, Soane, porridge and C° (p. 291-292),
[Témoignages]
Jean-Jacques Duval, Un élève apparemment placide (p. 295-298),
Jean Lambert, Souvenir de Thomas à vingt ans (p. 298-301),
André Gide, Tant d’espoir… (p. 301-302),
Ernst Jünger, Un jugement incorruptible (p. 302-303),
Alberto de Lacerda, Henri Thomas à Londres (p. 303-306),
Serge Doubrovsky, La nuit de Waltham (p. 307-309),
Shakespeare, Sonnets [LI, XXVII, XLIII, LXI] (p. 310-313), /
Jacques Chardonne, Le bonheur à Spetsai (p. 314-318),
Maurice Pons, Le Solférino (p. 319-324),
Marc Alyn, Suite à une morte imaginaire (p. 325-327),
[Journal de bord]
Roger Vrigny, Trissotin toujours vivant (p. 328-331),
Jean-Louis Bory, Notre monde (I) (p. 328-331),
Henri Thomas, Pierre Reverdy [19 juin (1960)] (p. 331-333),
Jacques Brosse, Le secret du Nô (p. 333-335),
Paul de Roux, La ballade du soldat (p. 335-336),
Jean-Louis Bory, Waterloo (p. 336),
Conrad Jansen, Chapelan et Kant (p. 337),
Jean-Louis Bory, Le vieux chose (p. 337-338),
Gabriel Vasaux, Le jeu des rôles (p. 338-339),
Jacques Chardonne, Le jardin de Candide (p. 339-340),
Jacques de Ricaumont, Château en Navarre (p. 340-341),
André Juxter, Une mort géométrique et littéraire (p. 341-342),
Gabriel Vasaux, Les vignes du seigneur (p. 343),
Conrad Jansen, Le cas Saint-Laurent (p. 343-344),
Gabriel Vasaux, C’était pas la peine (p. 344),
Jean-Louis Bory, Éva, qui donc es-tu ? (p. 344-345),
Conrad Jansen, Commentaire sans commentaire (p. 345),
Roger Vrigny, Un rêve (p. 346-347),
Jacques de Ricaumont, Un prince de l’Église (p. 347-348),
Pierre Dubourg, L’horloge et la neige (p. 349),
Jean Chalon, Carmen de Carpentras et les espagnols à Paris (p. 350),
Solange Fasquelle, Si tu vas à Rio (p. 350-352),
Jacques Brosse, L’archevêque et le pantalon (p. 353),
Nicolas Duret, Petit journal cinématique (p. 354-355),
Conrad Jansen, Gide et Supervielle (p. 356),
Jean-Louis Bory, Notre monde (II) (p. 356),
André Dhôtel, Jean Follain (p. 357-358),
Matthieu Galey, Les réserves (p. 358-359),
Daniel Varenne, Journal d’un jeune homme (p. 360-363),
Manuel Rainoird, Dénué responsable (p. 364-368),
Simone Jacquemart, Dans la tour d’ivoire [5 poèmes] (p. 369-371),
Denton Welch, La cabane (p. 372-383).
Trad. : Henri Thomas (W. Shakespeare), Milorad [Léo Didé] (D. Welch).
Note(s) :
- Henri Thomas, Le pharmacien d’Anvers (I) (p. 260-268) [repris in H. Thomas, Le promontoire, Gallimard 1961, p. 7-33. Cf. Sud, « Carnet août 1960-octobre 1961 », p. 21
- Jules Supervielle, Poésie ouverte (À Henri Thomas) [octobre 1958]    (p. 269) [non repris dans La Pléiade
- Claude Roy, Un Verlaine taoïste (p. 270-271) [repris in Obsidiane, n° 30, automne 1986, p. 146-147
- Jacques Brenner, Thomas l’insoumis (p. 272-284) [repris in Obsidiane, n° 30, p. 53-66
- André Dhôtel, De Rimbaud à John Perkins (p. 293-294) [repris in Cahier treize, p. 111-112
- Jean Dutourd, Hogg, Soane, porridge and C° (p. 291-292) [repris in Migrateur, n° 2, décembre 1993, « Thomas, il y a trente ans », p. 22-24
- J.-J. Duval, Un élève apparemment placide (p. 295-298) [repris in Migrateur, n° 2, décembre 1993, p. 40-49
- Jean Lambert, Souvenir de Thomas à vingt ans (p. 298-301) [repris in Migrateur, n° 2, décembre 1993, « Portrait d’Henri Thomas à vingt ans », p. 25-30
- André Gide, Tant d’espoir… (p. 301-302) [Extraits du Journal aux dates du 15, 19 juillet et 12 septembre 1940
- Ernst Jünger, Un jugement incorruptible    (p. 302-303) [Extraits du Journal parisien aux dates du 28 février et 11 juillet 1942
- Henri Thomas, Pierre Reverdy [19 juin (1960)] (p. 331-333) [repris in H. Thomas, La chasse aux trésors [I], Gallimard, 1961, « Les familiers de l’impossible », p. 87-89
 
- Cahiers des Saisons, n° 24, hiver 1960 [128 p. / p. 385-512] [t. V]
Dominique de Roux, Vu du train (p. 386),
Stanislaw Zielinski, L’oncle du ciel (p. 387),
Eugène Ionesco, Une victime du devoir (p. 403),
Marcel Schneider, Les visages de Mérimée   (p. 409),
Alfred Kern, Idylle rue de Vaugirard (p. 417),
Jean-François Bory, Notre monde  (p. 435),
Jacques Brenner, Le manifeste (p. 439),
Gabriel Vascaux, La haine (p. 442),
Matthieu Galey, Obaldia (p. 445),
Jacques Brosse, Contes de la lune vague (p. 447),
Jean-Marie Caillé, Une saison d’opéra (p. 449),
Jeannine Worms, Sur le roman (p. 451),
Jacques de Ricaumont, David-roi (p. 453),
Jean-Louis Curtis, Guide des convenances   (p. 471),
José Cabanis, Carnets de lecture (p. 473),
Jean-Paul Delamotte, La succession (p. 477),
Henri Thomas, Le pharmacien d’Anvers (II) (p. 482-484),
Jean-Loup Passek, Écoliers buissonniers (p. 485),
Camille Belguise, Mort d’un arbre (p. 488),
Michel Talbert, La prière à l’étoile (p. 491),
Monique Poillot, Les fusils et les violons (p. 492),
André Gacoin, La villa Techi (p. 497),
Roger Yakoubovitch, La folle (p. 505),
Jean Obé, Nouvelles brèves (p. 502),
Eugène Sue, Lettres à  Balzac (p. 507-512).
 
- Cahiers des Saisons, n° 25, printemps 1961 [128 p. / p. 513-640] [t. V]
Armen Lubin, Nuages qui s’élevaient (p. 515),
Roger Vrigny, La nuit de Mougins (p. 518),
Joseph Breitbach, Les corbeaux (p. 527),
Guy Dubeau, Enfantines (p. 539),
Jean Schlumberger, Conversation au bord du Rhin (p. 545),
Constantin Brunner, Goethe et Spinoza (p. 549),
Jacques Brenner, Les moustaches de Flaubert (p. 553),
Jacques Brosse, Démographie pratique (p. 559),
Jacques Brosse, Bergman et le public (p. 562),
Gérard Delmain, Luis Romero (p. 564),
Matthieu Galey, Brosse et les vielles dames (p. 566),
Bernard Frank, Le Moyen Age (p. 573),
Daniel Varenne, Journal d’un jeune homme (2) (p. 575),
Marc Alyn, Traversée d’un poète (p. 579),
Josette Day, Nous allons partir… (p. 582),
Jeanne Cressanges, Dieu est éditeur (p. 587),
Maxime Alexandre, Une saison à Strasbourg (p. 590),
Jean-Marie Magnan, Envoi au toréro (p. 603),
Isak Dinesen, L’anneau (p. 606),
Henri Thomas, Le pharmacien d’Anvers (III) (p. 613-621),
Camille Belguise, L’espace musical (p. 622),
Ydelette de Bure, Le soleil perdu (p. 626),
Armand Robin, Le sens par le ton (p. 631),
Benjamin Franklin, Le paratonnerre pour jeunes gens (p. 634-635),
***, Table du tome V : n° 21 à 25 (p. 636-639).
Trad. : Léo Sonntag (C. Brunner).

- Cahiers des Saisons, n° 26, été 1961 [128 p. / p. 1-128] [t. VI] / « Hommage à Jean-Paul Dadelsen »
Jacques Brenner, Dadelsen (p. 5-10),
Jean-Paul Dadelsen, Cinq versions d’un poème (p. 11-20),
Denis de Rougemont, Le temps de la louange (p. 21-24),
Blaise Allan, D’une manière obscure (p. 25-27),
Salvador de Madariaga, L’homme aux grands yeux (p. 28-30),
Guy de Dadelsen , Mon frère Jean-Paul (p. 31-34),
Frédéric Hoffet, Les soirées d’Altkirch (p. 35-39),
Jean-Paul Dadelsen, Poème pour une naissance (p. 40-43),
Jean-Paul Dadelsen, Oncle Jean (p. 44-48),
André Fraigneau, Trois mots de passe (p. 49-50),
Francine Camus, Les journées d’Oran (p. 51-54),
Jacques Allais, Une suprême négligence (p. 55-56),
Jean Dutourd, Pour Jean-Paul (p. 57-58),
Henri Thomas, La question, la réponse (p. 59-61), //
Eugène Ionesco, La vase (I) (p. 64-73),
Jacques Chardonne, La Parisienne (p. 74-78),
Jean-Philippe Salabreuil, Fer et feu pour Eichmann (p. 79),
Jacques Brosse, Les traditions retrouvées (p. 79),
Michel Talbert, L’amitié (p. 80-81),
Ghislain de Diesbach, Belle de Zuylen (p. 82-83),
Gérard Delmain, Mme de Beauvoir (p. 84-85),
Jacques de Ricaumont, Simonne Jacquemard (p. 86-91),
Matthieu Galey, Sainte Philomène (p. 92),
Guy Dubeau, Villon (p. 93-97),
Conrad Jansen, Au service de l’État (p. 98),
Camille Claus, Vive la peinture (p. 99-100),
Jean-Louis Curtis, L’orchidée Firbank (p. 101-103),
Daniel Grivault, Bessie Smith (p. 104),
Clara Malraux, Découvertes (p. 105-108),
Solange Fasquelle, La sensation (p. 109-115),
Henri Thomas, Le pharmacien d’Anvers (IV) (p. 116-124),
Paul Morand, Les saluts (p. 125-128).
Note(s) : Hommage à Jean-Paul Dadelsen (1913-1957).
 
- Cahiers des Saisons, n° 27, automne 1961 [128 p. / p. 129-256] [t. VI] / « Portrait de Marcel Schneider »
Jean Paulhan, Explications muettes (p. 131-137),
Alba de Cespedes, Journée d’août (p. 138),
Jean-Philippe Salabreuil, Brocéliande (p. 151),
Jean Follain, Butin (p. 157),
Jean-Louis Bory, Portique pour un hommage (p. 161),
Claude Mauriac, Nul n’aborde l’île (p. 165),
Denise Bourdet, L’intronisation de l’orange (p. 167),
Paul Canonne, Arma virumque cano (p. 171),
Jean-Louis Curtis, Marcel vu par l’oncle Marcel (p. 175),
Matthieu Galey, Le paradoxe de l’écrivain (p. 178),
Robert Kanters, Le chemin de la forêt (p. 183),
André Fraigneau, La prison d’air (p. 188),
Jacques Brosse, L’île perdue (p. 191),
Trino Martinez, L’Escurial et l’amour (p. 194),
Alfred Kern, Entre vie et mort (p. 197),
Albert-Marie Schmidt, Un charmeur d’objets gnostiques (p. 199),
Marie-Laure, L’Oiseau-Lion (p. 203),
Henri Sauguet, Un modèle parle à son peintre (p. 204),
Francis Poulenc, Un critique-poète (p. 204),
Georges Auric, Ainsi parlait Debussy (p. 205),
Alfred Manessier, L’amateur de tableaux (p. 206),
Emily Faure-Dujarric, Un ami inquiétant (p. 207),
Frédéric Kiesel, Un romantique vivant (p. 208),
Pierre Gaxotte, Lettre sur Marcel Schneider (p. 209),
Marcel Schneider, La branche de Merlin (p. 210),
Simonne Jacquemart, Les pierres visionnaires (p. 216),
Jérôme Peignot, Le duc de Saint-Simon (I) (p. 218),
Solange Fasquelle, La baronne Blixen (p. 226),
René Tavernier, Hemingway le fraternel (p. 228),
André Juxter, Les voyages (p. 230),
Jacques de Ricaumont, Vieille Angleterre (p. 233),
Jacques Chardonne, Pierre Loti (p. 234),
Jacques Brosse, Histoire de Ah Q (p. 236),
Dominique de Roux, Paysage de l’Est (p. 237),
Camille Belguise, Le printemps (p. 240-244),
Henri Thomas, Le pharmacien d’Anvers (V) (p. 245-255).
Note(s) :
- Jean Paulhan, Explications muettes, 4e chap. inédit de Fautrier l’enragé.
 
- Cahiers des Saisons, n° 28, hiver 1961 [128 p. / p. 257-384]
Marcel Arland, Sur une convalescence (p. 259),
Frédéric Kiesel, Printemps-Orphée (p. 270),
Ingrid Bergman, Les fraises sauvages (p. 277),
Maurice Fickelson, Les jours et les nuits de Dod (p. 287),
Jean Freustié, Gisèle et moi (p. 295),
Eugène Ionesco, La détresse même (p. 311),
Simonne Jacquemard, Comptes d’auteur (p. 312),
Eugène Ionesco, La colère et l’impossible (p. 315),
Jean-Marie Caillé, Nouvelles de Hongrie (p. 317),
Henri Kellerbach, Le cinéma satisfait (p. 318),
Daniel Grivault, Art Tatum (p. 322),
Patrick de Rosbo, Sud (p. 323),
Camille Belguise, Banlieue (p. 325),
Olga Andreiev, Ossip Mandelstam (p. 329),
Ossip Mandelstam, L’Arioste (p. 332),
Jérôme Peignot, Le duc de Saint-Simon (II)  (p. 335),
Daniel Lander, Nota-Bene (p. 345),
André Dhôtel, Une longue histoire (p. 349),
Clemens Brentano, Le chant d’un cygne (p. 354),
Henri Thomas, Rhapsodie martiale (p. 355),
Jean-Louis Bory, Transistors (p. 361),
Michel Breitman, Le monde d’après neuf heures (p. 364),
Ghislain de Diesbach, Le collier d’Aurélia (p. 369),
John Richardson, Le collier d’Aurélia (p. 369-384).
 
1962
- Cahiers des Saisons, n° 29, printemps 1962 [128 p. / p. 385-512] / « Portrait de Jean-Louis Curtis »
Jean-Louis Curtis, Un début de roman (p. 387-392),
Robert Kanters, Jean-Louis Curtis (p. 393-395),
Maurice Nadeau, Un bain de Jouvence (p. 398-400),
Reine-Marie Desnues, Un romancier de sens critique (p. 401-409),
Maurice-Edgar Coindreau, Autour des Forêts de la nuit (p. 410-412),
Dominique Aury, Les bons sentiments (p. 413-414),
Angus Wilson, Utopies (p. 415),
André Fraigneau, Une lumière dorée (p. 415-416),
Jacques de Ricaumont, L’art du dialogue (p. 417-418),
Gérard Delmain, Un essai clinique (p. 419-422),
Jacques Brenner, Cygne sauvage (p. 423-426),
Marcel Jouhandeau, Un patient sourire (p. 427),
Maurice Faure, Jean-Louis Curtis jeune homme (p. 428-430),
Matthieu Galey, Un truqueur (p. 431-434),
Emmanuel Bourdot-Lamotte, Mémoire du touriste secret (p. 435-438),
Marcel Schneider, Une transposition pour harmonica (p. 439-441),
Denise Bourdet, Lettre sur Adélaïde (p. 442-444),
Jean-Louis Curtis, Portrait d’une sybarite (p. 445-449), //
Jean-Claude Brisville, Fragment d’un monologue (p. 450-454),
Eugène Ionesco, La vase (II) (p. 455-465),
Jacques Brenner, Georges Alexandre (p. 466-467),
Georges Alexandre, Refuge (p. 468-469),
Jacques Brosse, Un monsieur qui a lu Rimbaud (p. 469-470),
Frédéric Grendel, La personne et le personnage (p. 471-474),
Solange Fasquelle, Le poids du silence (p. 475-481),
Camille Belguise, Pages de carnets (I) (p. 482-484),
Alain Bosquet, À l’apéritif (p. 485-488),
Sherban Sidéry, Le Maléfice (p. 489-497),
Michel Sager, Le fleuve (p. 498-500),
Camille Claus, La vie cachée (I) (p. 501-508),
Jean-Paul de Dadelsen, Sur "Bach en automne" (p. 509-512).


 
Cah-des-Saisons30.jpg
- Cahiers des Saisons, n° 30, été 1962 [128 p. / p. 513-640] / « Portrait de Armen Lubin »
[Portrait de Armen Lubin]
Jacques Brenner, Armen Lubin (p. 515-519),
André Dhôtel, Peines perdues (p. 520-522),
Jean-Philippe Salabreuil, Avec l’horizon (p. 523-531),
Henri Thomas, Les images véridiques (p. 532-536),
Patrick Reumeaux, La transmission des pouvoirs (p. 537-538),
Jean Follain, Sur Armen Lubin (p. 539-540),
Boris Schreiber, L’équilibre maintenu (p. 541-544),
Armen Lubin, Poèmes (p. 545-550), //
Mario Soldati, Un déjeuner à Port-Royal (p. 551-557),
Jérôme Peignot, Les méandres et les sourires du cardinal de Retz (p. 558-568),
Michel Deguy, Art et consolation suivant Thomas Mann (p. 569-575),
Roger Martin du Gard, Le romancier et ses personnages. Lettres à Henriette Charasson (p. 576-581),
Philippe Jullian, Les Royalties (p. 582-586),
Heinrich Böll, Du snob allemand / Décorations (p. 587-591),
Jacques Chardonne, Un maître (p. 592-593),
Jean Dutourd, Au dessus de la multitude (p. 593-595),
Jean-Louis Curtis, Barrès (p. 595-598),
Georges Markow-Totevy, Un dossier de travail (p. 598-600),
Matthieu Galey, Axel et Faust (p. 600-602),
Jacques de Ricaumont, Un sujet en creux (p. 602-603),
Georges Markow-Totevy, La nuit de Sambuco (p. 603-605),
Michel Sager, Un poète (p. 605-606),
Solange Fasquelle, La voleuse d’enfants (p. 606-607),
Jacques de Ricaumont, Antoine l’indécis (p. 607-608),
Ghislain de Diesbach, La duchesse de Plaisance (p. 609-612),
Hans Bender, À l’âge des doux soupirs (p. 613-618),
Camille Claus, La vie cachée (II) (p. 619-630),
Patrick Reumeaux, Sous le ciel (p. 631-632),
Camille Belguise, Pages de carnets (II) (p. 633-635),
***, Table du tome VI des Cahiers des Saisons (n° 26 à 30).
Trad. : Simonne Jacquemard (M. Soldati), Louis Servicen (H. Böll, H. Bender).
Note(s) :
- Armen Lubin, Poèmes (p. 545-550) [comprenant : Le vaisseau central / L’ombre à deux couleurs / Courbes / La rose au rosier].
 
- Cahiers des Saisons, n° 31, automne 1962 [128 p. / p. 1-128]
Jean-Louis Curtis, Julliard (p. 3-4),
Jean-Louis Bory, Pour le souvenir (p. 5-6),
Henri Thomas, Le serpent (p. 7-10),
Paul Morand, Le saut de l’ange (p. 11-12),
Bernard Noël, La pipe, le coffre et le cendrier (p. 13-17),
Maurice Fickelson, Approximativement (p. 18-20),
Thomas Mann, Hermann Hesse (p. 21-26),
Jack Kerouac, Rimbaud (p. 27-33),
Stanislas Guillaume, Extraits (p. 34-37),
Patrick Mac Avoy, Jeux (p. 38-46),
William Faulkner, Discours de Stockholm (p. 47),
Michel Breitman, Le censeur insensé (p. 48-49),
Marie-Laure, Labisse et Coutaud (p. 50-51),
Jacques Chardonne, Remembrance (p. 52),
Jacques Brosse, Le geste du peintre (p. 53-54),
Jean-Philippe Salabreuil, Épiphanie du bouquet (p. 55),
Jean-Louis Bory, Pèlerinage (p. 56),
Jacques Brosse, L’affaire Gabin (p. 57-59),
Gérard Delmain, À propos d’Halpern (p. 60-65),
André Juxter, Faits divers (I) (p. 66-68),
Camille Belguise, Un reflet (p. 69-70),
Simonne Jacquemard, Après cette vie (p. 71-74),
Annie Saumont, La retraitée (p. 75-78),
Camille Claus, La vie cachée (p. 79-86),
Daniel Lander, L’insaisissable (p. 87-88),
Youri, Écoutez, regardez (p. 90-92),
Frédéric Kiesel, Au Grand Morien (p. 93-95),
Ange Christine, Les enfants rouges (p. 96-101),
André Gacoin, Notes (p. 102),
Bernard Verley, Transfuge (p. 103-128).
 
- Cahiers des Saisons, n° 32, hiver 1962-1963 [128 p. / p. 129-256]
José Cabanis, Le comte de P.,
Colin Mac Innes, Le retour d’Arthur Westley,
Ghislain de Diesbach, La baronne Blixen,
Daniel Gillès, La pharaonne de Rungstedlund,
Patrick Mac Avoy, Parodies perdues,
Marcel Schneider, Une couleur oubliée,
Jacques Chardonne, Ça c’est l’amour,
Solange Fasquelle, L’île du soleil,
Jean-Louis Curtis, Sur Proust,
Jacques Brosse, À travers le miroir,
Jean-Philippe Salabreuil, Pierre Reverdy,
Jacques Chardonne, Roger Nimier,
Matthieu Galey, Deux jeunes morts
Jacques Brosse, Gaston Bachelard,
Jean-Philippe Salabreuil, Bergers de France,
Alexandre Kalda, Un mystère solitaire,
Jacques Brosse, Où est le coupable ?,
Jacques Brosse, De Bunjiga à Henri Michaux,
Jean-Louis Bory, Pinget,
Camille Belguise, Dernière saison,
Milorad, Le minotaure,
René Tavernier, La rose de Beyrouth,
André Juxter, Faits divers (II),
Jean-Loup Passek, Sous le regard des objets,
Jacques Naville, L’améthyste,
R. Gérard-Dascot, Villa "Mon Rêve",
Michel Talbert, La parole donnée,
Roger Vrigny, Mon père était la vie,
Gilberte Rongier, L’enger en blanc.
Note(s) :
 
- Cahiers des Saisons, n° 33, printemps 1963 [128 p. / p. 257-384]
Jean Freustié, L’inconnue,
Christophe Isherwood, Mr. Norris change de train (I),
Jean-Paul de Dadelsen, Les ponts de Budapest,
Jean-Philippe Salabreuil, Arbres,
André Dhôtel, Histoire printanière,
Jacques Brosse, Le Pen,
Roland Recht, La cosmologie de Jean Arp,
Bernard Lambert, Notre choix est fait,
Jean-Philippe Salabreuil, Skurjeni,
Bernard Lambert, La foi ne suffit pas,
Marie Laure, Jacques Février,
Jean-Louis Curtis, Danses de mort et lendemains qui chantent,
Jacques Brosse, Mort du piéton,
Jacques de Ricaumont, Parade,
Michel Breitman, Pour un dictionnaire,
Camille Belguise, Un échange,
Sherban Sidéry, Cocteau,
Gilles Rosset, Fontevrault ,
Jean-Louis Bory, Lili Merveille,
Michel Alvès, Un goût de mer,
Jean-Claude Brisville, Éclats,
Georges Biélec, La pelure,
Henri-Jacques Dupuy, La vie et ses banlieues,
Maurice Fickelson, Un écrivain,
Trad. : Léo Dilé (C. Isherwood).
 
- Cahiers des Saisons, n° 34, été 1963 [128 p. / p. 385-512]
Armen Lubin, J’ai un couple d’amis,
Cesare Pavese, Le voyage de noces,
Simonne Jacquemard, Songes,
Pierre Muller, La maladie du voyageur,
Zeljeko Premerl, Honneur du voyage,
Ayoub Sinano, Les malheurs de Caroline Contri,
Ghislain de Diesbach, Intimités victoriennes,
Christophe Isherwood, Mr. Norris change de train (II),
Daniel Lander, Le voyeur ,
Didier Pamerle, Le soleil blanc,
René Tavernier, Alain Borne,
Jacques Brosse, Un audacieux jeune homme,
Josette Day, Lettre d’Amérique,
Bernard Lambert, Une pièce en noir et blanc,
Alexandre Kalda, Lawrence d’Arabie ,
Jean-Philippe Salabreuil, Poèmes bleus,
Roland Recht, La pomme de terre de Ponge,
Jean-Marie Caillé, Line Renaud, écrivain engagé,
Camille Belguise, La rétine intérieure,
Marie-Laure, Sherban Sidéry,
Sherban Sidéry, Les miroirs ternis,
Claude Delmas, Le pèlerin de Guiscard,
Bernard Lambert, Les froids pharmaceutiques,
Pierre Javet, Louis XIV,
Marquis de Siraudin, Le catalogue imaginaire.
Trad. : Léo Dilé (C. Isherwood).
Couv. : 3. « Henri Thomas vient de publier chez Gallimard  Sous le lien du temps, recueil de vers et  proses mêlés, précédé d’un curieux examen » + annonce le « Portrait d’Armand Robin » sur lequel nous travaillons actuellement avec le concours d’Alain Bourdon et Henri Thomas
 
- Cahiers des Saisons, n° 35, automne 1963 [128 p. / p. 513-640]
Joseph Breitbach, Dossier Bruno,
André Van de Venne, Mémoire future,
Aldo Palazzeschi, Pomponne,
A.-E. Housman, Un gars du Shropshire,
Christophe Isherwood, Mr. Norris change de train (III),
André Miguel, La satisfaction originelle,
Jean-Philippe Salabreuil, Chez moi,
Matthieu Galey, Nathalie et Claude,
Camille Belguise, Au long des jardins,
André Juxter, Faits divers (III),
Pierre Kyria, Journal algérien,
Jean Schlumberger, Visite à Gide,
Marie-Laure, Curtis,
Jean-Louis Curtis, Xavier,
Jacques Brosse, Souvenirs de Florence,
Solange Fasquelle, Le petit Carl,
Hans Krüger, Véritable histoire de la Joconde,
Philippe Jullian, Pastiches,
Bernard Minoret, Pastiches, ...
 
- Cahiers des Saisons, n° 36, hiver 1963-1964 [128 p. / p. 1-128] [t. VIII] / « À la recherche d'Armand Robin »
Raymond Queneau, Ça a bien changé et ça changera encore (p. 3-4),
Raymond Queneau, Terre meuble (p. 5-6),
François George, Critique de la culture populaire (p. 7-16),
Christopher Isherwood, Mr Norris change de train (suite) (p. 17-28),
[À la recherche d'Armand Robin]
Claude Roland-Manuel, La poésie sans lieu. Recherche d’un poète à travers le labyrinthe de ses textes en grande partie inédits (p. 29-62),
Armen Lubin, L’homme au trèfle (p. 63-68),
Marcel Laurent, Paris-Lyon et retour (p. 68-73),
Roger Toussenot, Le solitaire [Juillet 1963] (p. 73-79),
Jacques Martin, Deux traductions (p. 79-83),
Jacques Chessex, Même si j’étais mort… (p. 83-88),
Henri Thomas, L’amitié ou la mort (p. 88-90), /
[Journal de bord]
Jacques Brosse, Adieu à Jean Cocteau (p. 93-95),
Jean-Marie Caillé, Une enfant du Paradis (p. 95-96),
Bernard Lambert, La petite bête (p. 96-97),
Jacques de Ricaumont, Aux couleurs de la nuit (p. 97-98),
Jean-Pierre Enard, Du contre-terrorisme (p. 99),
Matthieu Galey, Le cœur et la raison (p. 100-101),
Jean-Philippe Salabreuil, Hajduka (p. 101-102),
Jean-Marie Caillé, Charmante soirée (p. 103-104),
Jacques Brosse, Hermès (p. 104-105),
Jean-Louis Curtis, La voix qui babille dans le désert (p. 105-106),
Camille Belguise, La porte ouverte (p. 107-109),
Marcel Jouhandeau, L’hermitage  (p. 110-117),
Marie Laure, Jean Dutourd [Novembre 1963] (p. 118-119),
Jean Dutourd, Le Prince charmant [Novembre 1963] (p. 120-121),
Jean Cocteau, Le neveu de Mme Humbert [« Dans Le Mot du 1er mai 1915, Jean Cocteau publiait l’article suivant » / « La suite de cette histoire, ce fut, en 1923, vous l’avez deviné, Thomas l’Imposteur »] (p. 122-123),
Jean Cocteau, Lettres à Milorad (p. 124-128).
Trad. : Léo Dilé (C. Isherwood).
Note(s) :
- Raymond Queneau, Poèmes (p. 3-5) [repris dans Œuvres complètes, t. I, p. 1631.
- Henri Thomas, Armand Robin [Dans l’hommage à Armand Robin (1912-1961), repris dans Propos d’Henri Thomas, recueillis par Claude Roland-Manuel, in les Cahiers Bleus, n° 18, été 1980.
- Armen Lubin, L’homme au trèfle [repris dans Les logis provisoires, p. 124-131.
Annonce la création d’une Société des Amis d’Armand Robin 60, boulevard Saint-Michel. Alain Bourdon.
3e de couv.
« Dans ce numéro, un écrivain de seize ans, François George, est publié pour la première fois. Il débute par un essai, contrairement à l’habitude qui veut qu’on commence par des vers ou par des nouvelles. François George est élève de première dans un lycée de la région parisienne »
« Parmi les écrivains qui collaborèrent à notre premier numéro figurait Abdallah Chaamba, avec un texte intitulé Agadir. Vous retrouverez cet écrivain dans la Collection des Cahiers des Saisons où paraît son nouveau récit : L’Apprenti sorcier. Mais l’auteur a renoncé à son pseudonyme sans se décider à signer de son véritable nom : L’ouvrage paraît sans nom d’auteur »
 
- Cahiers des Saisons, n° 37, printemps 1964 [128 p. / p. 129-256] [t. VIII]
Jean-Louis Bory, Minimum vital (p. 131-142),
Pierre Herbart, Castor (p. 143-150),
Simonne Jacquemard, Dans le miroir / Le pivert [poèmes] (p. 151-152),
Jean-Claude Brisville, La guerre (p. 153-161),
Thomas Mann, L’impertinence libératrice (p. 167-172), 
Alain Rotté, Le robot (p. 162-166),
Jean Schlumberger, Visite à une "éminence grise" (d’un carnet de notes, décembre 1906) [Remy de Gourmont] (p. 173-176),
Robert Sabatier, Le chiffre / Écorce / Le jardin des délices [poèmes] (p. 177-142),
François George, Éloge de l’Utopie (p. 180-186),
Jean-Pierre George, Spectacle et tragédie (p. 187-196), 
[Journal de bord]
Jacques Brosse, Henri Michaux cinéaste (p. 199-201),
Roland Recht, Métamorphose (p. 201-203),
Jacques Brosse, La maison de la radio (p. 203-204),
Alexandre Kalda, Après le désespoir (p. 205-207),
Jacques Brosse, Le pèlerinage aux sources (p. 207-208),
Jacques de Ricaumont, Analyse spectrale de l’Allemagne (p. 208-210),
Christian Giudicelli, Du plus profond de la forêt (p. 210),
Jean-Pierre Enard, Heureux les simples (p. 210-211),
Jacques Brosse, Bon sens et médecine (p. 211-212),
Ghislain de Diesbach, Le petit monde de la comtesse de Ségur (p. 212-215),
Henri-Jacques Dupuy, Gentil Lubeck ! (p. 216-217),
Jacques de Ricaumont, Adieu à la Sybille (p. 217),
Marie Laure, Le professeur Lucien de Gennes [Janvier 1964] (p. 218-220),
Sherban Sidéry et Frédéric Grendel, André Roussin ou la personne et le personnage (p. 221-227),
Georges-Emmanuel Clancier, Traces [poèmes] (p. 228-230),
André Dhôtel, Chronique fabuleuse : Le train de l'aurore (p. 231-236),
Camille Belguise, Le paradis caché (p. 237-240),
Michel Billey, Phrases lues autour du miroir de paille [poème] (p. 241-242),
Marcel Jouhandeau, L’Hermitage (suite, II) (p. 243-250),
Elisabeth Porquerol, Des motifs. Collection du marquis de Siraudin (suite) (p. 251-256).
Trad. : Louise Servicen (T. Mann).
Note(s) :
- Pierre Herbart, Castor [repris in P. Herbart, Histoires confidentielles, Grasset, 1970, « Les Cahiers Rouges» n° 281, p. 179-193
- Henri Thomas, Armand Robin [Dans l’hommage à Armand Robin (1912-1961), repris dans Propos d’Henri Thomas, recueillis par Claude Roland-Manuel, in les Cahiers Bleus, n° 18, été 1980.
- Armen Lubin, L’homme au trèfle [repris dans Les logis provisoires, p. 124-131.
 
- Cahiers des Saisons, n° 38, été 1964 [128 p. / p. 257-384] [t. VIII] / « Portrait de Marguerite Yourcenar »
Colin Wilson, L’homme sans ombre (p. 259-266),
Daniel Boulanger, L’hôtel du cœur (p. 267-272),
Armand Robin, L‘illettré (p. 273-276),
Milorad, Jadis à Locquirec (p. 277-284),
[Portrait de Marguerite Yourcenar]
Ghislain de Diesbach, La chose du monde la moins partagée (p. 285-288),
Jean-Claude Ollier, Le véritable Alexis (p. 289-291),
Jacques Brenner, Rome, an XI du fascisme (p. 291-293),
Henri Hell, Une tragédie racinienne (p. 293-295),
Jacques Brosse, La présence du passé (p. 295-297),
Jacques de Ricaumont, Inventaire (p. 297-301),
Etienne Coche de la Ferté, Madame Yourcenar et les scrupules du poète (p. 301-305), /
Roger Nimier, À chacun son métier (p. 306-312),
[Journal de bord]
Deux poèmes pour Jean Cocteau : René Tavernier, Tombeau (p. 315) et Francis Coulon, Hommage (p. 316),
Jacques Brosse, Monsieur Plachon découvre Tartuffe (p. 317-318),
Bernard Lambert, Vincennes à Chaillot (p. 318-319),
Henriette Groll, Henri Mondor ou ce que M. Louis Armand n’a pas dit, à l‘Académie (p. 319-320),
Pascal Pontremoli, De Gorki à Donskoï (p. 320-321),
Yorick de Césarée, Philatélie, porcelaines et autres aménites (p. 321-322),
Pierre Démeron, La vie catholique (p. 322-323),
Jacques Brosse, Le silence (p. 323-324),
Pascal Pontremoli, Le palmier de pierre (p. 324-325),
Henriette Groll, Angus Herrot (in memoriam) (p. 325-326),
Matthieu Galey, Un enterrement de première classe (p. 326-327),
Jacques Brosse, Le vertige (p. 327-328),
Christian Giudicelli, L’apprenti sorcier (p. 329-330),
Jacques Brosse, Le français tel qu’on l‘écrit (p. 330),
Henry-Jacques Dupuy, Le chemin des étoiles (p. 331-332),
Jacques de Ricaumont, Louis Malle (p. 332-333),
Claude Delmas, Lettre à Jean-Philippe Salabreuil (p. 333-334),
Bilou de Beylie, Le peuplier / Galère des damnés (p. 335-336),
Marie Laure, Journal d’un peintre [Février-mars 1964] (p. 337-346),
Camille Claus, Les cinq sens ou genèse d’un tableau (p. 347-348),
Marcel Jouhandeau, L’hermitage (suite) (p. 349-353),
Camille Belguise, Entre deux mondes (p. 354-356),
Marcel Moré, Georges Bataille (p. 357-361),
Marc Alyn, Le temps d‘Elsa (p. 362-366),
André Miguel, Présence de Marcel Arland (p. 367-372),
Gérald Messadié, Un caméléon nommé François Nourissier (p. 373-376),
Bruce Lowery, Proust et James (p. 277-384).
Trad. : Pierre Kyria (C. Wilson).
Note(s) :
- Marcel Moré, Georges Bataille (p. 357-361) [« Ce texte reproduit les paroles prononcées par Marcel Moré devant les micros de la radiodiffusion de Bruxelles en décembre dernier »]
« J’avais connu, bien avant Bataille, une femme qui devait par la suite, vivre avec lui à Saint-Germain-en-Laye. Je l’avais connu dans un milieu catholique, un groupe assez fermé e jeunes gens et de jeunes filles – environ une vingtaine – réunis sous la direction d’un prêtre, mort aujourd’hui … » (p. 357).
 
Cah-des-Saisons39.jpg
- Cahiers des Saisons, n° 39, automne 1964 [128 p. / p. 385-512] [t. VIII]
Jacques Brosse, La fièvre de New York [Pour Jacques] (p. 387-393),
Maurice Fombeure, Lieux de plaisir / Dans mes châteaux [Pour Henri Thomas] / Que devient-on (p. 394-396),
Roger Vrigny, Le besoin d’écrire (p. 397-401),
Michel Manoll, Sur la rive secrète (fragments) (p. 402-404),
Frédéric Kiesel, Chant du solstice (p. 405-406),
Dominique Daguet, Chant baroque (p. 407-411),
Patrick Reumaux, Voyages (p. 412-414),
Victor Sawdon Pritchett, Le singe (p. 415-424),
Hacène Farouk Zéhar, Peloton de tête (p. 425-435),
Francis Coste, Luxe / Imposture / Enfant prince des rêves / Signe clair (p. 436-438),
Philippe Jullian, Une présentation à la cour de Pornopolis (p. 439-448),
André Juxter, Faits divers (p. 449-451),
Solange Fasquelle, Les souris (p. 452-458),
Youri, Message personnel (p. 459-464),
[Journal de bord]
Jacques Brosse, Pour un statut de l’écrivain (p. 467-468),
Cyrille Tchetkoff, L’autre peintre (p. 468-469),
Jean-Pierre George, Le Moscou de Pierre Thorez (p. 469-471),
Pierre Hahn, Etiemble s’en va-t-en guerre (p. 471-472),
Pascal Pontremoli, Les coptes au Petit Palais (p. 472-474),
Roland Recht, Jean Fautrier, ou le Cercle du feu (p. 475-476),
Paul Roux [Paul de Roux], Le petit œil (p. 476-477),
Gérald Messadié, La sous-conversation en Province. Dialogue entendu à Pont-d’Ain le 31 juillet 1964 (p. 477-478),
Marie Laure, Journal d’un peintre [Juin-juillet 1964] (p. 479-480),
Marcel Jouhandeau, L’hermitage (suite) (p. 481-486),
Camille Belguise, La fièvre de New York [Pour Jacques] (p. 487-490),
Jacques de Ricaumont, François Augiéras (p. 491-494),
François Augiéras, Le blockhaus (fragments de Mémoires) (p. 495-500),
Gilles Lachaud, Le voyage / Du haut du toit / Le pan de mur blanc ou l’anti-Vermeer / Le grand espoir du XXe siècle (p. 501-503),
Alain Bourdon, Un agrégatif agressif (p. 504-505),
Armand Robin, Madame de Sévigné [Dissertation d’agrégation. Concours de 1936] (p. 505-512).
Trad. : P. Pruvot (V.S. Pritchett).
 
- Cahiers des Saisons, n° 40, hiver 1964 [128 p. / p. 513-640] [t. VIII]
[Portrait d’Angus Wilson]
Jean-Louis Curtis, Tradition et aventure (p. 515-516),
Claude Elsen, Un misanthrope sans amertume (p. 517-520),
Dominique Arban, Une entreprise d’exhumation (p. 520-524),
Jean-Claude Ollier, Derrière la façade (p. 525-527),
Dominique Aury, Une doublure d’argent (p. 527-529),
Jacques Brenner, Hier et demain (p. 530-532),
John Gros, Bienheureux les cœurs purs (p. 532-534),
Michael Millgate, Une conversation avec Angus WIlson (p. 534-538),
Philippe Jullian, Cinq croquis d’Angus Wilson (p. 538-541),
Angus Wilson, La source (p. 542-544), //
Simone Jacquemard, Vierges noires [poèmes] (p. 545-555),
Pascal Pontremoli, La locomotive (p. 556-564),
Jean-Philippe Salabreuil, Le jour n’est plus [poème] (p. 565),
Bonaventura Tecchi, Le potager (p. 566-568),
Christian Giudicelli, Toujours et parfois (p. 569),
Camille Claus, La lampe (p. 570-572),
Amali Tlil, Corps, initiale [poèmes] (p. 573-575),
Maud Frère, Le véritable paradis (p. 576-588),
[Journal de bord]
Matthieu Galey, Un spectacle édifiant (p. (591-592),
Pascal Pontremoli, L’Histoire Auguste (p. 592-593),
Roland Recht, Un cheminement (p. 593-594),
Jean-Louis Curtis, Pétrone à la recherche de Dieu (p. 594-595),
Solange Fasquelle, Une curieuse culpabilité (p. 596-597),
Pascal Pontremoli, A propos des villes de demain (p. 597-598),
Jacques Brosse, Des contes à dormir debout (p. 598-599),
André Grellier, Un cœur de seize ans [Alphonse de Lamartine] (p. 600-604),
Jean-Philippe Salabreuil, Ma vie sans moi [sur Armand Robin] (p. 605-612),
Marie Laure, Journal d’un peintre [Septembre-octobre-novembre 1964] (p. 613-616),
Julien Alvard, L’enterrement de Fautrier (p. 617-630),
Camille Belguise, Une rose encore (p. 631-632),
Ghislain de Diesbach, Ce cher Guillaume II (p. 633-636),
***, Table du tome VIII des Cahiers des Saisons (n° 36-40) (p. 637-640).
Trad. : Léo Dilé (J. Gros, M. Millgate, A. Wilson), Claude Poncet (B. Tecchi).
Note(s) :
Angus Wilson (1913-1991)]
Petite allusion à Paulhan, p. 926
 
Cah-des-Saisons41.jpg
- Cahiers des Saisons, n° 41, printemps 1965 [128 p. / p. 1-128] [t. IX] / « Les Saisons ont dix ans »
Jean-Louis Curtis, L’assassinat de Bertold Brecht par Antonin Artaud, tel que le jouent les pensionnaires du théâtre Aldwich, sous la direction de Peter Brook (p. 3-6),
Jacques Brosse, Voyeur, voyant, voyou [À Pascal] (p. 7-14),
Jacques Berne, Mauvais mars (p. 15-18),
Yves Berger, Les baux en Palestine [À Paule Neuvéglise] (p. 19-25),
Michel Bernanos, Au devant de vous (p. 26-28),
Jean Freustié, La solitude (p. 29-32),
Jean-Philippe Salabreuil, Trépassés 1963 (p. 33),
Marcel Schneider, En êtes-vous bien sure ? (p. 34-38),
Daniel Boulanger, La fenêtre enchantée (p. 39-42),
Catherine Tolstoï, Les bergers [À Benn] (p. 43) / Entre ciel et terre [À Leonor Fini] (p. 44),
Jérôme Peignot, Ulysse ou de l’inattendu considéré comme l’un des beaux-arts (p. 45-56),
Philippe Jullian, Le péril mauve (p. 57-63),
Robert Sabatier, Le pollen / Famines / Le retour (p. 64-66),
Roger Vrigny, Propos sur la bêtise (p. 67-71),
François George, Que peut l’Autriche-Hongrie ? (p. 72-78),
Jean-Pierre George, Éloge de la télévision (p. 79-82),
[Journal de bord]
Pascal Pontremoli, Trois Moscou [Décembre 1964, Moscou] (p. 85-87),
Jacques Brosse, Le vrai péril jaune (p. 87-89),
Pierre Kyria, Une conférence de presse (p. 89-90),
Jean-Pierre George, Les jours de la Commune (p. 91-92),
Christian Giudicelli, Le chant de la licorne (p. 92-93),
Alexandre Kalda, Naissance d’un tyran (p. 93-96),
Henri-Jacques Dupuy, Lecture de Char (p. 96-98),
Christian Giudicelli, La nouveauté dans la peinture (p. 98-99),
Pierre Kyria, La fureur du rien (p. 99-102),
Jacques de Ricaumont, Un livre insolite [Pola de Pera, de Ayoub Sinano] (p. 102-103),
René Tavernier, Un romancier païen [Farjallah Haïk] (p. 104-105),
Jean-Claude Lachnitt, Retour au vaudeville (p. 106-107),
Jean-Louis Curtis, Le triomphe du toc (p. 108-110),
Cyrille Tchetkoff, Parlez-vous néo-français ? (p. 110-111),
Jacques de Ricaumont, Lettre de Crète (p. 112-114),
Marie Laure, Journal d’un peintre (p. 115-118),
Camille Belguise, Un autre amour (p. 119-122),
Henriette Groll, Vie d’Anne de La Fallendière (p. 123-124),
Ghislain de Diesbach, Ombres et lumières (p. 125-128).
Note(s) :
- Jacques Berne, Mauvais mars [comprenant : Mauvais mars / La première aube / Tempes grises / Quelqu’un d’ici / Une mauvaise chance]
- Roger Vrigny, Propos sur la bêtise (p. 67-71) [« Ces textes furent écrits pour être dits à la radio : ils inaugurèrent une série d’émissions vite interrompue (N.D.L.R.) »
 
- Cahiers des Saisons, n° 42, été 1965 [128 p. / p. 129-256] [t. IX]
Alba de Céspedes, Melàmpo (p. 131-136), 
André Dhôtel, Le milan (p. 137-144), 
Frigyes Karinthy, Ballade des hommes silencieux (p. 145-149), 
Armand Robin, Lettre indésirable n° 1 (p. 150-152), 
Jean-Philippe Salabreuil, Rayonnement de neige (p. 153-154), 
Christian Giudicelli, Désert [Mars-août 1963] (p. 155-158), 
Dominique Noguez, Mademoiselle M. (p. 159-174), 
Alain Fleig, Les grilles (p. 175-184), 
Sherban Sidéry, Songe à cette nuit si cruelle (p. 185-190), 
Amali Tlil, Noir [4 poèmes] (p. 191-194), 
Pierre Herbart, Peau d’ange (p. 195-208), 
Serge Chauvel, L'odeur de la vertu (p. 209-215), 
Bruce Lowery, Elle choisit son heure (p. 216-220),   
[Journal de bord]
Roger Vrigny, Le vocabulaire de ces Messieurs (p. 223-225), 
Christian Giudicelli, La loge invisible (p. 225-226), 
Dominique Noguez, A poche que veux-tu ? (p. 226-229), 
Jacques de Ricaumont, Jules et Michelle (p. 229-231), 
Christian Giudicelli, Présent musical (p. 231), 
Pascal Pontremoli, Les fêtes secrètes (p. 232-234), 
Christian Giudicelli, L’histoire en images (p. 234-235), 
Jean-Philippe Salabreuil, Camille Claus (suite) (p. 235-236), 
Pierre Kyria, Tennessee Williams, le puritain révolté (p. 236-238), 
Geneviève Gennari, Remords et culpabilité (p. 239-244), 
Marie Laure, Journal d’un peintre ( ?) [Mai 1965] (p. 245-247),  
Camille Belguise, Spectacles (p. 248-250),  
Dominique Daguet, Instants (p. 251-256). 
Trad. : Antonella Dolci (A. de Céspedes), Andrée Appercelle et Georges Kassaï (F. Karinthy).
Note(s) :
- Armand Robin, Lettre indésirable n° 1 [repris in A. Robin, Le combat libertaire, Jean-Paul Rocher, 2009, p. 37-38
- Pierre Herbart, Peau d’ange [repris in P. Herbart, Histoires confidentielles, Grasset, 1970 ; « Les Cahiers Rouges » n° 281, p. 195-219.
2e de couv. : « Le Prix du Fantastique, créé par le Cercle de la Poésie qu’anime Dominique Daguet, sera décerné pour la première fois au moment où ce numéro de la revue sortira en librairie. Le jury comprend Jean Paulhan, Jean-Louis Barrault, Jacques Brenner, Jean-Louis Curtis, Lise Deharme, André Pieyre de Mandiargues et Marcel Schneider. Un tableau d’Henri Michaux sera offert au lauréat ».
 
- Cahiers des Saisons, n° 43, automne 1965 [128 p. / p. 257-384] [t. IX]
Henri Godard, Les pommes d’or et l’auto-stop [Veules-les-Roses, Paris] (p. 259-276),
Endre Fejes, Le menteur (p. 277-287),
Marcel Schneider, Araignées du silence (p. 288-290),
Michel Bernard, Un vendredi (p. 291-302),
Pierre Muller, L‘échappée (p. 303-308),
Alberto Baeza Flores, Les cyclones (p. 309-311),
Henri Thomas, L’oeil de verre (p. 312-314),
Camille Claus, La fête au collège (p. 315-316),
Ghislain de Diesbach, Un déjeuner à Lonneray sous le Marécalat (p. 317-329),
André Juxter, Faits divers ; Noumènes (p. 330-332),
Jean Chalon, À la hussarde (p. 333-342),
[Journal de Bord]
Pierre Kyria, Rencontre avec Angus Wilson (p. 345-347),
Natalie Barney, Pensées (p. 347),
Dominique Noguez, Les verts enfers de l’enfance (p. 348-350),
Jacques Brosse, J.M.G. Le Clézio (p. 350-352),
Christian Giudicelli, Avec Mozart, à Aix (p. 352-353),
Jean-Philippe Salabreuil, Sire (p. 354),
Roger Vrigny, Voyage dans "l’espace littéraire" (p. 355-357),
Camille Belguise, L’oeuvre de vie (p. 388-360),
Marie Laure, Journal d’un peintre [Juin1965] (p. 361-362),
Pascal Pontremoli, Kiji (p. 363-365),
Peter Knesevits, Une vie toute simple (p. 366-374),
Maurice Barnay [Martine Saudrel], L’oscar du jouet (p. 375-384).
Trad. : Georges Kassaï (E. Fejes), Solange Fasquelle (A. Baeza Flores), Michel Grellier (P. Knesevits).
 
- Cahiers des Saisons, n° 44, hiver 1965 [128 p. / p. 385-512] [t. IX]
Jean Schlumberger, Notes sur Pascal,
Ernst Jünger, Visites chez les morts,
Jacques Chardonne, Propos comme ça,
Elisabeth Porquerol, Motif,
Hugo von Hofmannsthal, Angoisse ou Dialogue des danseuses,
Maurice Fickelson, Dod,
Jean Follain, Collège,
Jean Ventura Gari, La malaventura,
Jacques Brosse, Vision du sperme,
Amli Tlil, Hiéroglyphe de douleur,
Philippe Jullian, Un crime délicat,
[Journal de bord]
Dominique Noguez, Pierre Kyria, Michel Géoris, Sherban Sidery et Desmond Ryan, Matthieu Galey, Chistian Giudiccelli, Pascal Pontremoli, Jeanne Laganne, Waldemar George, Jean-Marie Caillé, Michel Talbert, Jacques de Ricaumont,
Jean-Pierre Millet, Nicole Vedrès,
Daniel Gilles, Cholokhov, Prix staline 1941, Prix Lénine 1960, Prix Nobel de Littérature 1965,
René Tavernier, Le pays de la mémoire,
Marie Laure, Journal d’un peintre,
Camille Belguise, Comme une étoile,
Suzanne Martin, Quand la lune / Comme un nimbe de mai…,
Nathalie C. Barney, Dormir ensemble,
Peter Knesevits, L’auto-stop,
Ghislain de Diesbach, D’Arenenberg à Frohsdorf.
Trad. : Jean Chalon (J.V. Gari), Etienne Coche de la Ferté (H. von Hofmannsthal), Henri Plard (E. Jünger).
Note(s) :
Jean Ventura Gari, La malaventura, la couv. indique La malaventure.
 
- Cahiers des Saisons, n° 45, printemps 1966 [128 p. / p. 513-640] [t. IX]
José Cabanis, La bataille de Toulouse (p. 515-520),
Jean Freustié, Les collines de l’est ( ) (p. 521-528),
Henri Thomas, La chiquenaude (p. 529-542),
Jean-François Josselin, Pour Arthur (p. 543-549),
Milorad, Sur deux traductions d’Isherwood (p. 550-552),
Christopher Isherwood, La violette du Prater ( ) (p. 553-570),
Jean-Baptiste Comiti, Le jeu (p. 571-574),
François Ducourt, Retour dans l’île (p. 575-585),
Jacques Chardonne, Nouveaux "Propos comme ça" (p. 586-588),
[Journal de bord]
Henriette Gröll, Souvenirs de Jean Prévost  (p. 591-593),
Pierre Kyria, Albert Camus : maître à penser ou "boy-scout" ? (p. 593-595),
Jean-Pierre Kremer, Marguerite Duras : vingt ans de métier   (p. 596-600),
Serge Chauvel, Une histoire américaine (p. 600-603),
Solange Fasquelle et René Tavernier, Angleterre solite et insolite (p. 603-607), //
Armand Robin, Fargue (p. 608-610),
Marie Laure, Journal d’un peintre ( ) (p. 611-613),
Camille Belguise , Autrefois (p. 614-616),
Ernst Jünger, Vergers sardes (p. 617-625),
Claude Roland-Manuel, Cartes brouillées  (fragments d’un journal de bord)  (p. 626-638),
Elisabeth Porquerol, Motif : La nuit de Walpurgis (p. 637-640).
Trad. : Léo Dilé (C. Isherwood), Henri Plard (E. Jünger).
Note(s) :
- Henri Thomas, La chiquenaude [réédition Fata Morgana, 2001, 40 p.
 
- Cahiers des Saisons, n° 46, été 1966 [128 p. / p. 1-128] [t. X]
René Crevel, Lettres à Renaud de Jouvenel (p. 3-14),
Jacques Chardonne, Nouveaux "propos comme ça" (p. 15-17),
Jean Freustié, Les collines de l’Est (p. 18-32),
Angus Wilson, Vues sur Isherwood (p. 33-35),
Christopher Isherwood, La Violette du Prater (suite) (p. 36-56),
Jean-Louis Curtis, Petite Madame, ou l’armature morale de la Ve République (p. 57-63) / Luc, ou l’exil de la fête (p. 64-65), / Claudie, ou une bohème rentable (p. 66-67),
Jean Chalon, Au petit Sado-Maso (p. 68-72),
Natalie Barney, Les êtres doubles (p. 73-80),
Jacques Brosse, L’enfant et le dictionnaire (p. 81-84),
Jérôme Peignot, Chateaubriand : Des Mémoires d’outre-tombe à la vie de Rancé (p. 85-96),
[Journal de bord]
Situation de Genet : Milorad, Jean et Jean-Paul (p. 99-101) et Pierre Kyria, Genet "l’obsédé" (p. 101-104),
Marie Laure, Journal d’un peintre [Avril 1966] (p. 105-106),
Henriette Gröll, Souvenirs de Léon-Paul Fargue (p. 107-108),
Camille Belguise, Quelque chose a fui (p. 109-112),
Amali Tlil, Parole, Chrysalide (p. 113-115),
Claude Roland-Manuel, Escales : Cartes brouillées (fragment d’un Journal de Bord) (p. 116-128).
Trad. Léo Dilé (C. Isherwood, A. Wilson).
 
- Cahiers des Saisons, n° 47, automne 1966 [128 p. / p. 129-256] [t. X]
Jean Grenier, Constantes de Senancour (p. 131-134),
Matthieu Galey, Madame de La Fayette (p. 135-150),
Armand Robin, Valéry (p. 151-154),
Michel Deguy, Les âges (p. 155-158),
Dominique Noguez, Cybèle (fragments) (p. 159-160),
Boris Pasternak, Lettres de Toula (p. 161-172),
Jean-Baptiste Comiti, Le vampire de Presbourg (nouvelle) (p. 173-178),
Robert Pépin, Histoire n° 13 (p. 179-182),
Caroline Ulman, Félicie (p. 183-186),
Philippe de Pardailhan, L’anniversaire fantastique [À Charles Trenet] (p. 187-192),
Christopher Isherwood, La violette du Prater (p. 193-209),
Solange Fasquelle, Ailleurs (p. 210),
[Journal de bord]
Jacques Chardonne, Nouveau "propos comme ça" (p. 213-215),
Daniel Reznikoff, Notes sur Pasternak (p. 216-218),
Jacques de Ricaumont, Hans Blüher (p. 219-222),
Ghislain de Diesbach, Dachau dans un fauteuil (p. 223-225),
Jacques de Ricaumont, Un âge dangereux (p. 226-228),
Marie Laure, Journal d’un peintre ( ) [Genève, Juin 1966] (p. 229-230),
Camille Belguise, La pluie (p. 231-234),
Henri-Jean Schubnel, Capodarso [À Henri Thomas] (p. 235-240),
Ghislain de Diesbach, Campagne de Russie 1966 (p. 241-244),
Pierre Kyria, Lisbonne (p. 245-252), 
Elisabeth Porquerol, Motif : La toison d’or (p. 253-256).
Trad. : Léo Dilé (C. Isherwood), Nathalie Reznikoff (B. Pasternak).
 
- Cahiers des Saisons, n° 48, hiver 1967 [128 p. / p. 257-384] [t. X]
Jean Follain, Temps de Noël (p. 259-262),
Solange Fasquelle, Retour à Boppard (p. 264-271),
Ghislain de Diesbach, Par amour des Plantagenet (p. 272-282),
Marcel Schnieder, Entre deux vanités (p. 283-296),
Thomas Mann, La mort (p. 297-303),
Christian Guidicelli, La mécanique (p. 304-307),
Dominique Noguez, Les cent jours du marquis (bref récit "vieille France" en huit chapitres suivis d’un envoi) (p. 308-332),
[Journal de Bord]
René Tavernier, Petit journal de vacances (p. 335-344),
Pascal Pontremoli, Le dernier Violette Leduc (p. 345-346),
Marie Laure, Journal d’un peintre [22 octobre 1966] (p. 347-351),
Nine de Montesquiou, Tableaux d’une exposition (p. 352-353),
Camille Belguise, Un prix infini (p. 354-356),
Pierre Kyria, Le royaume de Danemark (p. 357-363),
Pascal Pontremoli, La ville à surprises (p. 364-365),
Christopher Isherwood, la violette du Prater : Un studio de cinéma (suite) (p. 366-384).
Trad. : Louise Servicen (T. Mann), Léo Dilé (C. Isherwood).
 
- Cahiers des Saisons, n° 49, printemps 1967 [128 p. / p. 385-512] [t. X]
Jacques Brenner, Fin de série
Jean-Paul de Dadelsen, La folie de Hölderlin
Christopher Isherwood, L’heure nocturne,
Eugène Ionesco, Contes pour enfants,
Jacques Berne, Les générations
Lise Deharme, Mission accomplie
Pierre Sylvestre, Allégories,
Jean-François Josselin, Un pont sur la Loire,
Jean-Baptiste Comiti, Vice-versa
Alain Le Gohébel, La prison d’Orléansville
Jean Poultar, L’arme blanche,
Camille Claus, En un même temps
André Dhôtel, L’oiseau d’or
Guillaume Apollinaire, Lettre à Jacques Chardonne,
Roger Vrigny, Le besoin d’écrire
Philippe Jullian, Lord Alfred
Marie Laure, Journal d’un peintre,
Camille Belguise, Printemps magique
Paul Brunet, Réveille-matin,
Jean-Claude Lambillon, Divagations d'un type,
Adrien Dechaon, Les petits riens,
René Tavernier, Le tombeau de Milly / À table avec Philippon
Jean-Pierre Kremer, Autre enfance,
Milorad, Pour un guide noir,
René Crevel, Mysticité de Max Jacob.
Trad. : Léo Dilé (C. Isherwood).

Fermer Fermer


Date de création : 24/08/2015 00:45
Catégorie : -
Page lue 2086 fois

Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Recherche
Recherche

Copyright 2010-2017 - http://www.revues-litteraires.com
|
|
|